GROUPE/AUTEUR:

PETOSAURE

(FRANCE)

TITRE:
LE MUSC (2019)
LABEL:
AUTOPRODUCTION
GENRE:
POP

""Le Musc" est profondément charnel et libidineux, terriblement sensuel et sensible. Si l'amour est une souffrance, Petosaure en témoigne mais souffle avec son empreinte toute personnelle la brume âcre des sentiments perdus pour laisser entrevoir l'espoir d'un renouveau."
CALGEPO - 25.03.2020 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Petosaure n'est pas une nouvelle espèce de dinosaure dont on aurait découvert les ossements à Crayssac. Loin d'être fossilisé, celui qui nous avait étonnés par son premier album " Le Fantôme de l'Enfant" revient avec un EP aux effluves de "Musc". Avec cette fragrance masculine, l'artiste quitte le monde de l'enfance pour rentrer de plein nez... pied, dans les tourments d'adultes en quête de l'amour perdu (celui de l'être aimé et peut-être du public).

Finies les odeurs de patchouli fleuri qui parfumaient 'Love Viseur' dans le précédent album, l'EP est sombre et plus grave avec un spleen baudelairien dans lequel se mêlent des textes remplis de jeux de mots à la manière d'un Gainsbourg, Bashung ou plus récemment Biolay sur une musique lancinante électro pop. Il faut dire que Petosaure c'est d'abord un son bien particulier qui sert de fil rouge entre chaque disque. On retrouve les mêmes nappes de claviers, des sons singuliers, des samples, des effets sur la voix, une rythmique chaloupée qui construisent un climat identifiable entre mille.

L'album commence presque comme un film de Tim Burton parlant de vampire sur une musique de Danny Elfman qui part en vrille dans sa conclusion ('Mort Sûre'). Le 'Vampyre' qui suit logiquement se drape dans une complainte du comte Dracula avec toute la singularité de la personnalité torturée du chanteur qui vit sa chanson à la manière des interprètes progressifs, tout en théâtralité.

Plus le disque avance, plus il embaume l'atmosphère d'une odeur érotico-ténébreuse qui illustre l'adage qui voudrait qu'il faut toucher le fond pour mieux remonter la pente. Ainsi, 'Kielbassah' se traîne de façon lugubre avec un sax qui lui donne des faux-airs de bande originale d'un vieux polar noir et blanc. Le titre conclusif offre un espoir qui panse la plaie béante d'un amour perdu.  'Les Catacombes' progresse vers la lumière, d'abord perdu dans les pensées labyrinthiques de la désolation du personnage, pour gagner la clarté, guidé par une sorte de fil d'Ariane tissé par des refrains lumineux avec des chœurs à la Pink Floyd.

"Le Musc" est profondément charnel et libidineux, terriblement sensuel et sensible, et bien trop court. Si l'amour est une souffrance, Petosaure en témoigne mais souffle, avec son empreinte toute personnelle, la brume âcre des sentiments perdus pour laisser entrevoir l'espoir d'un renouveau.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/petosaure/



GROUPES PROCHES:
ALAIN BASHUNG

LISTE DES PISTES:
01. Mort Sûre
02. Vampyre
03. Don Quixote
04. Kielbassäh
05. Les Catacombes


FORMATION:
Petosaure: Chant

TAGS:
Avant-gardiste, Electro
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC PETOSAURE
DERNIERE ACTUALITE
PETOSAURE ENVOUTE MUSIC WAVES!
Toutes les actualités sur PETOSAURE
DERNIER ARTICLE
PETOSAURE (Le CHINA – PARIS 29 mars 2017)
Petosaure a vu rouge au China pour nous offrir notamment la primeur de nouveaux titres. Tous les articles sur PETOSAURE
DERNIERE INTERVIEW
L'actualite de Petosaure est riche, après la sortie récente de l'Ep "Le Musc", voici que débarque l'envoutant single 'Dagga'... Music Waves vous met au parfum : Petosaure est de retour et vous allez le sentir passer !

NOTES
- /5 (0 avis) 3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
DYNAZTY: The Dark Delight (2020)
HEAVY METAL Le metal mélodique et moderne de Dynazty s'inscrit dans la lignée des productions actuelles du genre, sans le révolutionner mais en en respectant suffisamment les codes pour être efficace. À écouter.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
ENTROPY ZERO: Mind Machine A New Experience (2019)
ROCK "Mind Machine A New Experience" est un nouveau voyage intergalactique qui, s'il n'innove en rien les explorations sonores synthétiques et électroniques, sera très plaisant à suivre.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT PETOSAURE
PETOSAURE_Le-Fantome-de-l-enfant
Le Fantome De L'enfant (2016)
3/5
5/5
AUTOPRODUCTION / AUTRES
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020