ARTISTE:

PORN

(FRANCE)
TITRE:

NO MONSTERS IN GOD'S EYES, ACT III

(2020)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

ROCK

TAGS:
Ballades, Chant grave, Chaotique, Concept-album, Intimiste, Lourde, Mélancolique, Oppressant, Romantique, Sombre, Symphonique
"Porn boucle sa trilogie Mister Strangler sur une note beaucoup plus profonde et intimiste."
ADRIANSTORK (27.03.2020)  
5/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

En s’attachant les services d’un nouveau partenaire de crime - Brian Lucey, qui a travaillé avec Ghost, Marilyn Manson ou Depeche Mode - Porn a changé la donne. Loin des sirènes du showbiz, les deux hommes ont eu chacun l'envie d'arpenter une voie musicale qui s’écarte de leur modus operandi habituel. ''No Monsters In God's Eyes'' n'est pas une resucée sans saveur de ''The Darkest Of Human Desires'' mais prend le contre-pied du précédent. Pas de meurtre ici, Mr Strangler laisse libre cours à ses pensées tout en mettant un verrou sur le monde extérieur qui le voudrait mort. Les précédents opus montraient un lien avec la musique de The Cure ou de Sisters Of Mercy, mais ici les vannes se sont ouvertes sur un flot de new wave hanté par les guitares hivernales et les claviers. Les sonorités indus sont partiellement effacées ('Sky Outside' et 'High Summer Sun Part I' sont de lointains échos à Nine Inch Nails).

L’apaisement ne découle pourtant pas de ce changement : l’horreur frontale est devenue cérébrale. L’album nous pousse tout de suite dans le bain de sang cette fois-ci glaçant :  'Dead In Every Eyes' suit une lente montée progressive où le personnage, plongé dans un dialogue avec lui-même (schizophrénie oblige), semble se libérer de ses chaînes. La rage éclate parfois, comme sur 'A Lovely Day', dont le titre est en décalage avec son contenu. L'album avançant, les ténèbres s'épaississent sur 'Among Dark Red Roses' (qui rappelle la rythmique propre au metal et se rapproche du précédent album), et 'Mr Stranglers Last Word' (flottant mais menaçant) fait un constat cruel : non seulement, le tueur ne regrette rien mais en plus, il fanfaronne face à la mort et appelle ses disciples imaginaires à poursuivre son œuvre…

La grande force de Porn est de semer des graines nostalgiques dans les sillons de ces champs gorgés de sang. Ainsi, nous ne sombrons pas tout à fait dans l'esprit noir et vengeur de Mr Strangler. 'In An Endless Dream' est une ballade ensoleillée, 'Low Winter Hope Part I' tend vers l'atmosphérique avec un équilibre entre beauté et chaos. Philippe Deschemin donne du cœur et surtout du larynx à son ouvrage. Sa palette vocale se révèle assez riche pour témoigner des affres de Mr Strangler, passant du désespoir au renoncement puis à la jubilation. Sur 'God's Creatures', sa voix chaleureuse ressemble même à s'y méprendre à celle d'Andrew Eldritch (Sisters of Mercy).

Philippe Deschemin boucle sa trilogie Mr Strangler sur une note plus profonde et intimiste tout en révolutionnant sa propre écriture. Porn troque les sonorités indus pour une new wave mélancolique et tourmentée. Le concept est à nouveau réalisé avec une précision chirurgicale, chaque chanson représentant une petite vignette, un moment "M" dans la vie du tueur emprisonné. Mais la morale n'est pas sauve : le tueur n'a pas appris le regret et, au lieu de se repentir, rêve d'un nouvel empire de la mort dont la sienne ouvrirait les portes. Attention, derrière vous, un étrangleur peut en cacher un autre…


Plus d'information sur https://www.facebook.com/porntheband/



GROUPES PROCHES:
LAIBACH

LISTE DES PISTES:
01. Dead in every eyes
02. High summer sun – Part 1
03. A lovely day
04. Low winter hope – Part 1
05. In an endless dream
06. Low winter hope – Part 2
07. Sky outside
08. High summer sun – Part 2
09. Some happy moments
10. God's creatures
11. Low winter hope – Part 3
12. Among dark red roses
13. Mr Strangler's last words

FORMATION:
Mr Strangler: Chant / Claviers / Batterie
The One: Guitares / Claviers
The Priest: Basse
Zinzin Stiopa: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
PORN BOUCLE SA TRILOGIE SANGLANTE SUR MUSIC WAVES!
DERNIERE INTERVIEW
PORN (05 MARS 2020)
Philippe Deschemin, par la bouche de Porn, boucle la trilogie Mr Strangler. Notre tueur cloisonné ressasse les exploits glauques de sa vie obsessionnelle. En sortira-t-il gagnant en parcourant ces sentiers de la perdition?
 
AUTRES CHRONIQUES
PENDRAGON: Love Over Fear (2020)
ROCK PROGRESSIF - Gardien du temple néo-progressif, Pendragon revient vers son style d'avant "Believe". Objet parfaitement peaufiné ou retour en arrière ?
BONFIRE: Fistful Of Fire (2020)
HARD ROCK MELODIQUE - Du rythme mais un manque de mélodies marquantes évident
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT PORN
PORN_The-Darkest-Of-Human-Desires-–-Act-II
The Darkest Of Human Desires – Act Ii (2019)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK
PORN_From-The-Void-To-Infinite
From The Void To Infinite (2011)
3/5
-/5
DOMINO / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020