GROUPE/AUTEUR:

LORNA SHORE

(ETATS UNIS)

TITRE:
IMMORTAL (2020)
LABEL:
CENTURY MEDIA RECORDS
GENRE:
DEATH METAL

""Immortal" est un très bon album au deathcore violent, âpre et sans concessions, rehaussé de mélodies synthétiques glacées."
THIBAUTK - 02.03.2020 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Lorna Shore est une formation de deathcore née en 2010 aux Etats-Unis. Elle a publié deux albums (“Psalms” et “Flesh Coffin”), puis à la fin 2019, elle s’est séparée de son chanteur C.J. McCreery, suite à des plaintes d'agression sexuelle. Le groupe a néanmoins conservé sa détermination, car il publie son nouveau disque “Immortal”, qui sonne comme une volonté de survie.

Le disque, intense et pétillant, est parsemé d’instants symphoniques qui adoucissent sa violence, oscillant entre rythmes écrasants et légèreté sensuelle. Ainsi dès les premières secondes de ‘Immortal’, une certaine légèreté surgit : chœurs grandiloquents, symphonisme emphatique et pointes progressives. Puis la facette death éclot avec des voix caverneuses, des rythmes ébouriffants, des breakdowns majestueux, des riffs intenses et une voix maculée de terreur. La formation s'approprie les bases deathcore (Thy Art Is Murder, Carnifex), les malaxe, puis les sculpte à son image avec une guitare solitaire digne de Michael Romeo (Symphony X), tout en maîtrisant des breakdowns qui suffoquent et des climats sauvages (‘Misery System’, qui expose une violence peu commune). Lorna Shore pousse donc le genre dans ses retranchements en le saupoudrant d'explosions infernales.

Les vocaux de ‘Death Portrait’ sont grumeleux, la batterie navigue sur des rythmes rapides ou écrasants, alors que le titre est habillé d’une aura symphonique sombre. Cet écrin appuie le côté mélodique des chansons alors que la guitare lui insuffle une intensité sombre, sublimée par des variations extrêmes. ‘Hollow Sentence’ débute par de petits arpèges doux qui résonnent dans une église sombre ; ‘This Is Hell’ commence en douceur comme une oraison méditative, avant qu’une vision infernale envahisse les oreilles. Même si le chant et les guitares sont essentiels à l'architecture cataclysmique, ce sont aussi les ornementations symphoniques qui cisèlent cette aura saisissante au bleu arctique.

"Immortal" est un très bon album âpre et sans concession, rehaussé de mélodies glacées, en équilibre entre enfer et paradis, entre glace et magma en fusion. C'est comme une sorte de prémonition : le groupe a chu, puis s’est relevé avec une force et une puissance indomptable. Plein de bruit et de fureur, de sang et de douleur, d’éclats et de couleurs, gorgé d‘angoisse et de terreur, de cris et de pleurs, de haine et de rancœurs, “Immortal” bouleverse inévitablement.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/lornashore/



GROUPES PROCHES:
THY ART IS MURDER, WHITECHAPEL, BETRAYING THE MARTYRS, CARNIFEX

LISTE DES PISTES:
01. Immortal
02. Death Portrait
03. This Is Hell
04. Hollow Sentence
05. Warpath Of Disease
06. Misery System
07. Obsession
08. King Ov Deception
09. Darkest Spawn
10. Relentless Torment


FORMATION:
Adam De Micco: Guitares
Andrew O’connor:
Austin Archey: Batterie
Cj Mccreery: Chant


TAGS:
Oppressant, Sombre, Symphonique, Technique, Chant grunt/growl, Chant guttural, Chant hurlé, Choeurs
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC LORNA SHORE
DERNIERE ACTUALITE
LORNA SHORE: Nouvel album en janvier
Toutes les actualités sur LORNA SHORE
NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
CASK: Surviving On Borrowed Time (2020)
ROCK PROGRESSIF "Surviving on Borrowed Time" est un naufrage total : des limites de l’auto-production...
 
CHRONIQUE SUIVANTE
NADA SURF: Never Not Together (2020)
ROCK A l'image de sa pochette, "Never Not Together" offre une musique lumineuse et épurée, dotée d'un certain charme pop rock et folk tel que Nada Surf a l'habitude de nous offrir régulièrement.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT LORNA SHORE
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020