GROUPE/AUTEUR:

DELAIN

(HOLLANDE)

TITRE:
APOCALYPSE AND CHILL (2020)
LABEL:
NAPALM RECORDS
GENRE:
METAL MELODIQUE

"Combinant puissance et mélodie, mais aussi ambitions conceptuelles et facilité d'écoute, "Apocalypse And Chill" est un superbe album de métal symphonique qui devrait propulser Delain dans les premiers rangs du genre."
LYNOTT - 23.01.2020 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
5/5
Les Hollandais de Delain nous reviennent enfin en cette année 2020 avec un nouvel album dans leurs suitcases. Enfin car -même si le live "A Decade Of Delain : Live In ParadIso" et l'EP "Hunter's Moon" avaient pu nous faire patienter- ce sont bien quatre ans qui nous séparent de l'excellent "Moonbathers". Depuis une dizaine d'années, et la sortie de son deuxième et remarquable opus "April Rain", le groupe mordille les mollets de l’indétrônable Within Temptation. Ces formations engloutissent à elles deux la quasi-totalité des préférences des adeptes de metal symphonique à tendance pop, mené par une lady.

Comme le suggère l'artwork de cette sixième production (détente et brasier), Delain nous proposerait-il ici une œuvre ambivalente, multi-influencée ? A écouter ses protagonistes, ce disque devrait surprendre les fans tant il regorge d'inspirations nouvelles. Les habitués pourront en effet remarquer quelques différences séparant "Apocalypse & Chill" de ses prédécesseurs : quelques passages atmosphériques plus marqués, une orchestration des compositions plus soutenue et des intentions tendant à laisser plus de place aux parties instrumentales. De ce fait, l'enrichissement des structures est notable ; elles se rapprochent désormais davantage de ce que propose Nightwish . Ce nouvel opus de Delain est ainsi plus ambitieux, plus mature, plus complexe et plus riche que ses frères aînés. Exit l'image de groupe de suiveurs, les Hollandais affichent désormais leurs ambitions : dépasser le maître ! Et à y bien réfléchir, considérer qu'"Apocalypse & Chill" dame le pion au récent "Resist" de Within Temptation ne semble pas saugrenu.

Par ailleurs, Delain se démarque de son confrère en optant pour une brutalité plus affirmée, une tendance à proposer des ambiances plus sombres. Cette nouvelle œuvre est une dystopie : il y est question de désastre imminent et de l'indifférence des hommes. Elle est remplie de riffs abrupts et d'atmosphères pesantes émanant des claviers. Charlotte Wessels a encore pris de l'assurance. Sa voix puissante, qui arpente aisément une étonnante gamme de tessitures, renforce la dimension trempée des propos. Guidées par un souhait de compensation et afin d'alléger l’œuvre, les mélodies emplies d'emphase qui parsèment les compositions portent celles-ci vers des sommets addictifs remarquables. Ainsi, inévitablement "Apocalypse & Chill" devient une usine à hits.

Les morceaux galvanisants s'enchaînent dès lors sans faute de goût. Ils peuvent parfois s'avérer limite dansants (le refrain et ses chœurs pop de 'Let's Dance'), tutoyer Within Temptation ('One Second' et ses vocaux masculins puissants), entremêler pop aérienne et metal symphonique ('We Had Everything') ou flirter avec Amaranthe (le puissant 'Burning Bridges'). Les compositions peuvent également rappeler Kamelot - guerroyant ici avec Nightwish - (le très porteur 'Vengeance' et sa chorale symphonico-lyrique), ou Rammstein qui aurait pris un shoot de pop ('To Live Is To Die'), voire mêler surpuissance tellurique et mélodies aériennes ('Creatures' et 'Legions Of The Lost' et leurs ambiances à la Therion et le sensationnel 'Master Of Destiny'). Elles sont même enfin capables de diffuser des effluves atmosphériques (le magnifique 'Ghost House Heart') ou progressives (les montagnes russes du très instrumental 'Combustion').

Avec cet "Apocalypse & Chill", Delain vient de réussir le coup parfait. Combinant puissance et mélodie, mais également ambitions conceptuelles et approche easy listening des mélopées, les Hollandais frappent ici un grand coup qui devrait les propulser aux toutes premières loges du devant de la scène.

Plus d'information sur http://site.delain.nl/



GROUPES PROCHES:
NIGHTWISH, WITHIN TEMPTATION

LISTE DES PISTES:
01. One Second - 3:37
02. We Had Everything - 4:08
03. Chemical Redemption - 4:39
04. Burning Bridges - 4:14
05. Vengeance - 4:52
06. To Live Is To Die - 3:47
07. Let's Dance - 4:07
08. Creatures - 3:39
09. Ghost House Heart - 2:59
10. Masters Of Destiny - 4:53
11. Legions Of The Lost - 5:17
12. The Greatest Escape - 4:26
13. Combustion - 5:25


FORMATION:
Charlotte Wessels: Chant
Joey Marin De Boer: Batterie
Martijn Westerholt : Claviers
Otto "The Baron" Schimmelpenninck: Basse
Timo Somers: Guitares


TAGS:
Accessible / FM, Symphonique, Théatral, Chant féminin
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC DELAIN
DERNIERE ACTUALITE
DELAIN: Nouvelle vidéo
Toutes les actualités sur DELAIN
DERNIER ARTICLE
Delain + Evergrey + Kobra & The Lotus - Lille Le Splendid - 05 Novembre 2016
Nous avons rendez-vous en ce samedi au Splendid lillois pour une soirée métallique variée avec en point d'orgue la venue de Delain. Tous les articles sur DELAIN
DERNIERE INTERVIEW
Music Waves a eu la chance de rencontrer à nouveau Charlotte Wessels pour évoquer le changement de label de Delain, les contradictions humaines évoquées dans ce nouvel album et son engagement de façon générale...

NOTES
5/5 (1 avis) 4.3/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ELECTRIC LIGHT ORCHESTRA: From Out Of Nowhere (2019)
POP Pour qui aime la pop bien faite en général et Electric Light Orchestra en particulier, "From Out Of Nowhere" s'écoute plutôt agréablement.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
AGHORA: Entheogenic Frequencies (2020)
METAL PROGRESSIF Aghora reprend l’écriture de son histoire sous une configuration totalement instrumentale, quatorze ans après avoir achevé son splendide deuxième album. Avec ce "Entheogenic Frequencies" à la densité rare, le statut de groupe culte est plus que jamais une réalité.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DELAIN
DELAIN_Hunter-s-Moon
Hunter's Moon (2019)
4/5
-/5
NAPALM RECORDS / METAL MELODIQUE
DELAIN_Moonbathers
Moonbathers (2016)
5/5
4/5
NAPALM RECORDS / METAL MELODIQUE
DELAIN_The-Human-Contradiction
The Human Contradiction (2014)
3/5
4/5
NAPALM RECORDS / METAL MELODIQUE
DELAIN_We-Are-The-Others
We Are The Others (2012)
4/5
4/5
ROADRUNNER RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
DELAIN_April-Rain
April Rain (2009)
4/5
3/5
ROADRUNNER RECORDS / METAL MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020