GROUPE/AUTEUR:

58 SHOTS

(FRANCE)

TITRE:
FRENCH ROCK REVOLUTION (2019)
LABEL:
DOOWEET
GENRE:
HARD ROCK

"Sans révolutionner le genre, 58 Shots prouve avec "French Rock Revolution" que le classic rock est encore capable de se renouveler tout en assumant ses racines."
LOLOCELTIC - 17.03.2020 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Nous n’allons pas ici vous resservir notre sempiternel discours sur la difficulté de percer pour un groupe français s’adonnant aux plaisirs d’un rock velu quand il n’est pas hard. Pourtant, voici un nouvel exemple qui va abonder notre ressenti envers les soi-disant tenants du paysage rock hexagonal qui persistent dans leur autisme envers des formations pourtant dotées de toutes les qualités pour réussir une carrière internationale. Formé en 2011, 58 Shots vient de Belfort et a déjà offert un EP ("Bel Air" – 2013) et un premier album intitulé "You Don’t Mess With The Lion" (2015). Le premier nommé a carrément été repéré par le célèbre magazine Classic Rock qui en a fait le "premier relayeur du rock’n’roll high voltage en France". Après avoir partagé la scène avec des pointures telles que Nashville Pussy, The Quireboys ou Chris Slade, le quatuor propose une nouvelle livraison discographique à l’alléchant patronyme de "French Rock Revolution".

De révolution, il n’y en pas beaucoup dans un titre éponyme fortement marqué par l’influence d’AC/DC. Refrain direct et imparable, rythmique en béton, chœurs virils et chant entre Bon Scott et Joël O’Keeffe (Airbourne) : tout est réuni pour vous scotcher au mur et défriser n’importe quelle mise en pli. Pas révolutionnaire stylistiquement parlant, mais une énergie et un savoir-faire qui ne supportent pas la contestation. La suite vient rassurer ceux qui auront craint d’avoir à faire à un nouveau clone du gang des frères Young. Les Belfortains ont certes planté profondément leurs racines dans les années 70 mais leurs influences sont multiples et le bien nommé ‘Zeppelin Song’ est là pour le prouver. On pense aussi à Deep Purple sur un ‘I’m Sorry’ au bel orgue Hammond ou sur un ‘Man Of Sorrow’ aux volutes psychédéliques mélangeant les influences des trois dinosaures cités précédemment.

Clairement ancré dans le classic rock, "French Rock Revolution" ne manque cependant pas de personnalité et de variété. L’hymne en puissance ‘Devil In My Room’ voit un riff AC/DCien renforcé par un orgue purplien tout en nous glissant le gimmick de ‘Hold Me Back’ ("Stiff Upper Lip" – 2000). ‘Like The Son You Want Me To Be’ se la joue mélancolique dans une ambiance électroacoustique quand ‘The End Of The World’ se fait carrément apocalyptique tout en recyclant le riff du ‘Celebrate’ de General Store ("Somewhere in the Middle" – 2012). Et après un ‘Resurrection’ épileptique, ‘The Unstoppable Man’ et ‘Certified Thief’ empruntent des routes sudistes poussiéreuses et surchauffées à grands coups d’un heavy rock aux guitares burnées qui n’est pas sans rappeler Black Stone Cherry.

Autant dire que s’il ne révolutionne pas le genre, cet opus a tout pour donner un bon coup de pied dans la fourmilière du paysage musical français. "French Rock Revolution" vient prouver qu’avec une production claire, puissante et actuelle, le classic rock est encore capable de se renouveler tout en assumant ses racines. Avec un potentiel affirmé, 58 Shots va, pour paraphraser le maître Francis Zegut, "vous sortir la tête du sac à poussière et déchirer la culotte à mamie ! ". Il est donc indispensable de lui apporter le soutien qu’il mérite !

Plus d'information sur https://www.facebook.com/58shots/



GROUPES PROCHES:
DEEP PURPLE, AC/DC, LED ZEPPELIN

LISTE DES PISTES:
01. French Rock Revolution - 4:44
02. I'M Sorry - 3:28
03. Devil In My Room - 4:29
04. Zeppelin Song - 3:39
05. Like The Son You Want Me To Be - 4:11
06. Man Of Sorrow - 4:20
07. The End Of The World - 4:05
08. Resurrection - 3:22
09. The Unstoppable Man - 3:55
10. Certhified Thief - 3:48


FORMATION:
Arthur: Chant / Guitares
Théo: Basse
Tony: Batterie
William.: Guitares


TAGS:
70's, Old School, Chant éraillé
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC 58 SHOTS
DERNIERE ACTUALITE
58SHOTS: Les détails sur 'French Rock Revolution'
Toutes les actualités sur 58 SHOTS
DERNIERE INTERVIEW
Avec "French Rock Revolution", 58 Shots n'en est qu'à son deuxième tir discographique mais fait preuve de beaucoup d'ambition. Echange avec Arthur, chanteur-guitariste du prometteur combo de hard-rockeurs Terrifortains.

NOTES
- /5 (0 avis) 3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
BENEATH THE MASSACRE: Fearmonger (2020)
DEATH METAL “Fearmonger” est un disque éprouvant, d’une violence rare et d’une grande finesse, qui aurait mérité quelques instants mélodiques.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
SEMBLANT: Obscura (2020)
METAL GOTHIQUE Les amateurs de chant féminin que n'effraient pas les growls qui font peur offriront sans aucun doute un accueil enthousiaste à "Obscura" qui pourrait bien imposer ses auteurs parmi les valeurs sûres d'un metal gothico orchestral.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT 58 SHOTS
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020