GROUPE/AUTEUR:

FREAK INJECTION

(FRANCE)

TITRE:
DADDY IS THE DEVIL (2020)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
ROCK ALTERNATIF

"Freak Injection revient nous hanter avec "Daddy is the Devil", album endiablé sur lequel il nous propose une tonique formule electro-rock mâtiné de pop et d'atmosphérique."
ADRIANSTORK - 27.04.2020 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
5/5
Ils sont affreux, ils sont sales, ils sont méchants, ils aiment les licornes, les geeks et ils reviennent ! Après un premier EP explosif mâtiné d'électro et de chants lascifs, la nef des fous de cette coquine de Charlie appareille pour une nouvelle aventure. Ce premier album s'intitule ''Daddy Is The Devil''. Oserez-vous vous damner avec Freak Injection ?

Ecouter Freak Injection c'est accepter d'entrer dans un monde strié d'horribles couleurs flashy qui disparaît très rapidement derrière une musique endiablée. Le groupe brouille les étiquettes et incorpore du rock, du metal-indus', de l'électro, de la pop, un peu d'atmosphérique, un peu de symphonique dans sa tambouille infernale. Dire que Freak Injection propose de l'électro-rock dansant ne serait pas faux mais serait incomplet. Chacun des titres de ce premier album est un feu d'artifice sonore. 'Sex Me' surprend par son énergie rock avec un petit solo de guitare à la clé. 'Crosses' que l'on avait croisé précédemment se termine en apothéose avec un final atmosphérique et apaisé. Nos geeks ont le sens mélodique et l'auditeur se surprend à reprendre le refrain de 'Evil Rackoon Party'.

Freak Injection cultive l'art de se jouer des tempi : comment mieux ralentir le rythme pour sauter plus haut ('Daddy Is The Devil'), comment trouver de l'énergie dans la saturation (l'introduction d' 'Evil Racoon Party') et créer une tension avec quelques notes ('Nothing Without You', 'Daddy Is The Devil') voire quelques soupirs ('Sex Me')... L'album se conclut avec un morceau plus apaisé comme pour nous rappeler que nos cauchemars ne sont que des rêves égarés sur le chemin de l'apaisement.

En plus de bénéficier d'une musique qui mitraille dans tous les sens sans être décousue, Freak Injection peut s'appuyer sur les octaves de sa chanteuse. Comme Nina Hagen, Lene Lovich ou sa compatriote Mona Soyoc, Charlie possède une voix qui n'hésite pas à se salir et se morfondre dans les coins sombres mais qui est également capable d'en faire ressortir tout son miel. Si la chatte montre ses griffes (cette voix dégoulinante d'horreur sur 'Sex Me') et sa puissance vocale comme dans 'Crosses', elle sait également se faire câline ('Snakeskin'). Ce dédoublement schizophrène est assez révélateur sur 'Glitters in Hell' où une voix douce et majestueuse susurrant d'hypnotiques 'lalala' est associée avec une autre plus hargneuse. L'accent français assez identifiable (surtout lors des apartés de 'Freak Injection') participe également au spectacle comme l'accent hongrois de Bela Lugosi dans Dracula.

Il n'y a pas grand-chose à déplorer sur cet album. La longueur de 50 minutes pourrait être un grief mais Freak Injection tient bien son concept en main et réussit toujours à nous surprendre sans tomber dans la redite. Ce premier album est une vraie réussite qui confirme les espoirs du premier EP. Le décorum kitsch risque toutefois de leur jouer un mauvais tour, la musique de nos geeks se suffit à elle-même et n'a aucun besoin de gadgets qui risquent de servir de repoussoir à ceux qui ne comprennent pas que l'habit ne fait pas le moine.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/freakinjectionmusic/



GROUPES PROCHES:
LAIBACH, MINISTRY, MARILYN MANSON, LECKS INC., THE PRODIGY, RAMMSTEIN

LISTE DES PISTES:
01. Intro - 1:16
02. Freaky Doll - 4:36
03. Glitters In Hell - 4:04
04. Crosses - 5:08
05. Evil Raccoon Party! - 4:02
06. Sex me - 4:08
07. Snakeskin - 4:32
08. Daddy Is The Devil - 4:58
09. Monster Town - 4:26
10. Nothing Without You - 4:26
11. Sex voodoo _ Rock'n'roll - 4:04
12. Muse Maléfique mix - 4:40


FORMATION:
Charlie Red: Chant
Hector Hell Gz: Batterie
Kevin Hapexia: Basse
Mac-f "freaky Dog": Guitares


TAGS:
Electro, Fusion, Chant féminin
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC FREAK INJECTION
DERNIERE ACTUALITE
FREAK INJECTION participera à son premier festival virtuel via le Darktunes E-Fest #1- Gothic Edition, le 6 juin !
Toutes les actualités sur FREAK INJECTION
DERNIERE INTERVIEW
Music Waves a pénétré dans le chapiteau aux couleurs barriolées du cirque Freak Injection pour aller à la rencontre des monstres.

NOTES
- /5 (0 avis) 5/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
HOWARD: Obstacle (2020)
ROCK ALTERNATIF Galette dont il faut se délecter d'urgence, "Obstacle" n'en sera pas un pour Howard, groupe auquel un avenir radieux est assurément promis !
 
CHRONIQUE SUIVANTE
THE GHOST I SEE: Wisdom (2020)
HARDCORE "Wisdom" est un concentré de metalcore moderne décoiffant et taillé pour la scène.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT FREAK INJECTION
FREAK-INJECTION_Freak-Is-Fashion
Freak Is Fashion (2017)
3/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK ALTERNATIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020