GROUPE/AUTEUR:

DREADFUL HIPPIES

(FRANCE)

TITRE:
ROVER (2020)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
ROCK

"Dreadful Hippies distille un son heavy rock dynamique tout en dévoilant une face plus sophistiquée."
ADRIANSTORK - 13.05.2020 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Il n'est pourtant pas l'heure d'un revival psychédélique ! Nos épouvantables hippies n'ont guère d'accointance avec les babas aux colliers de fleurs prodiguant de mièvres messages de paix. Ces Français ont sorti un an après leur formation en 2015 un premier EP qui punchait allègrement sur le ring du hard rock tout en dévoilant une palette assez généreuse d'influences. Après ce premier effort, l'étape de l'album est naturellement franchie. A l'instar de sa pochette qui rappelle le jeu vidéo Celeste, Dreadful Hippies va-t-il gravir le mur du son ?

Dès les premiers minutes, on comprend très vite que le groupe n'a pas subitement renoncé à son style explosif. Dreadful Hippies met en avant sur 37 minutes un gros son heavy rock avec des guitares proches de la folie furieuse. La guitare sait même se montrer équilibriste comme sur son solo lors de 'Blue Velvet' ou le riff tournoyant de 'Something Nu'. Le chanteur qui aurait pu participer au casting du film "Hurlements" de Joe Dante produit un growl gelé et légèrement ralenti à la façon de Jaz Coleman de Killing Joke. La batterie semble légèrement amorphe, comme exsangue, manquant parfois de punch. 

Encore nouveau-né, le groupe puise généreusement dans ses influences. Il sait toutefois s'en démarquer grâce à ses atmosphères contrastées. Paradoxalement, c'est lorsqu'ils s'éloignent de leur genre de prédilection que nos Dreadful Hippies fleurissent. Au sein d'un morceau furieux, les musiciens sculptent des atmosphères ralenties, légèrement malsaines sur lesquelles Niko Green pose une voix plus claire, plus sensuelle (sur le pont de 'Minus', 'Standoff', 'The Other 99' ou sur la ballade gelée 'Blue Velvet') mais encore empreinte de rage ('Untitled') comme pourrait le faire un certain Maynard James Keenan. Si le résultat final se montre à première vue séduisant, le groupe manque pourtant encore d'un peu de maturité pour équilibrer l'ensemble avec efficacité. Les différents genres évoluent parfois en circuit fermé et ne semblent se rencontrer que par hasard.

Avec ''Rover'', Dreadful Hippies nous offre un son heavy rock décomplexé qui s'autorise quelques intéressantes incartades en dehors de son style. Le groupe a collecté beaucoup d'influences aux quatre vents mais ne parvient pas tout à fait à les assembler en un tout cohérent. Mais pour un premier album, Dreadful Hippies annonce la couleur et est bien capable de tout renverser un jour ou l'autre.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/dreadfulhippies/



GROUPES PROCHES:
RAGE AGAINST THE MACHINE, SOUNDGARDEN, PEARL JAM , KILLING JOKE, INTERCOSTAL, BODY COUNT

LISTE DES PISTES:
01. Who
02. Minus
03. Something Nu
04. Untitled
05. #1 Standoff
06. Enter The Blue
07. Blue Velvet
08. The Other 99
09. U're M1ne (rover)
10. Dreadful Hippies
11. Not Enough For You


FORMATION:
Eric Lorcey: Guitares
Niko Green: Chant
Stéphane Mugnier: Basse
Vivien Bénard: Batterie


TAGS:
Chaotique, Lourde, Mélancolique, Romantique, Sombre, Chant grave, Chant hurlé, Choeurs
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC DREADFUL HIPPIES
DERNIERE ACTUALITE
DREADFUL HIPPIES VAGABONDENT SUR MUSIC WAVES!
Toutes les actualités sur DREADFUL HIPPIES
DERNIERE INTERVIEW
Après cinq longues années de vagabondage depuis leur premier EP, les Epouvantables Hippies reviennent un premier album heavy rock -le bien-nommé "Rover"- que Music Waves vous présente...

NOTES
- /5 (0 avis) 3/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
VILLAGERS OF IOANNINA CITY: Age Of Aquarius (2020)
STONER Villagers of Ioannina City invente le heavy post-rock stoner psychédélique, et le premier album du genre met déjà la barre très haut. Un mélange étonnant et détonnant.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
FIREWIND: Firewind (2020)
METAL MELODIQUE "Firewind" est un album de metal mélodique doté d'attributs sévères, pour les adeptes de Malmsteen et de Primal Fear.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DREADFUL HIPPIES
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020