GROUPE/AUTEUR:

PASSION

(ROYAUME UNI)

TITRE:
PASSION (2020)
LABEL:
FRONTIERS RECORDS
GENRE:
HARD ROCK MELODIQUE

"Handicapé par un chant multipliant les cris inutiles, Passion ne profite pas de l’efficacité d’un hard rock mélodique manquant cependant encore un peu de maturité."
LOLOCELTIC - 11.03.2020 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
2/5
Alors qu’il n’a passé qu’une année au sein de Night By Night, Daniel Rossall décide de monter son propre groupe après avoir composé le titre ‘Trespass On Love’. Il a l’étincelle et c’est ainsi que Passion est né en Angleterre en 2017. Il envoie une maquette au label Frontiers et c’est le coup de foudre avec l’écurie italienne. 2020 voit donc la sortie du premier opus éponyme du quatuor dont les membres ont décidé de prendre des surnoms afin de se créer des personnages et de renforcer l’approche positive et humoristique de leur démarche. Daniel Rossall devient donc Lion Ravarez et souhaite mener son équipe vers les sommets du genre. Il sait que cela sera difficile et long, mais il est convaincu qu’il y arrivera, pour reprendre ses propres termes.

Long ? Possible ! Difficile ? Probablement si certains défauts ne sont pas rapidement gommés. Au premier rang de ceux-ci se trouve malheureusement le chant de Ravarez. Non qu’il soit mauvais, d’autant que Lion possède une voix au timbre très proche de celui de Ted Poley (Danger Danger). Le problème, c’est que plus l’album avance et plus le chanteur en fait des tonnes et multiplie les hurlements inutiles et finalement exaspérants. Les sommets sont atteints sur ‘She Bites Hard’, hard rock direct et binaire AC/DCien qui n’est pas sans rappeler le Britny Fox des deux premiers albums. La proximité avec le quatuor US n’a pas dû échapper à Ravarez qui abuse de cris dignes de Dean Davidson. Un abus qui jumelé à un refrain tournant en boucle sur son final finit par rendre ce titre exaspérant.

Tout cela est bien dommage car le combo britannique montre de belles dispositions pour dégainer des titres, certes assez simplistes, mais dont l’efficacité fait plaisir à entendre. On pense à Dokken sur un ‘Intensity’ au riff velu et au refrain cinglant, et Kiss et Ratt ne sont pas loin sur un ‘Victim Of Desire’ efficace et accrocheur. Dans un registre un peu plus mélodique, nous noterons le single ‘Trespass On Love’ déjà cité et sur lequel plane l’ombre de Danger Danger, et le mid-tempo ‘Lost In The Dark’ à la basse soutenue et aux chœurs dignes de Def Leppard. Reptilien et enrichi d’une slide lui donnant des atours bluesy, ‘Back’, tout comme ‘Lost In The Dark’, fait partie de ces titres intéressants handicapés par les cris précédemment regrettés. ‘Built To Please’ échappe un peu à ce problème récurrent et profite d’un riff tournoyant et d’un refrain efficace.

S’il veut mener sa formation vers les plus hautes places du genre, son leader devra montrer l’exemple et apporter un peu de retenue dans son chant afin de ne pas empêcher le décollage de titres dont la trop grande simplicité finit par faire oublier l’efficacité potentielle. Malgré cela, les bases sont visiblement saines et pourront permettre à Passion de gravir quelques échelons à condition de faire preuve d’un peu plus de maturité, aussi bien dans l’interprétation que dans la composition.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/passionbanduk/



GROUPES PROCHES:
BRITNY FOX, DOKKEN, GIANT, DANGER DANGER, KISS

LISTE DES PISTES:
01. Intensity - 4:32
02. Trespass On Love - 4:02
03. Too Bad For Baby - 3:56
04. Lost In The Dark - 5:25
05. Back - 3:24
06. Victims Of Desire - 4:04
07. We Do What We Want - 3:31
08. Built To Please - 3:20
09. She Bites Hard - 3:52
10. Big Game - 3:57


FORMATION:
Bobby Laker: Batterie
Chance Vanderlain: Guitares
Lion Ravarez: Chant
Weston James: Basse


TAGS:
80's, Accessible / FM, Old School
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC PASSION
DERNIERE ACTUALITE
PASSION: Les détails sur leur album
Toutes les actualités sur PASSION
NOTES
- /5 (0 avis) 2/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
NOVENA: Eleventh Hour (2020)
METAL PROGRESSIF Premier album payant pour Novena qui représente dignement le style progressif avec un vrai savoir-faire et une polyvalence remarquable.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
THEORY OF A DEADMAN: Say Nothing (2020)
POP "Say Nothing" est un album mélodique, immédiat, taillé pour la radio, dont l’empreinte sur le temps devrait être furtive par manque de caractère.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT PASSION
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020