ARTISTE:

DARK MATTER

(IRAN)
TITRE:

NEBULA TO BLACK HOLE

(2020)
LABEL:

MY KINGDOM MUSIC

GENRE:

METAL GOTHIQUE

/ DOOM
TAGS:
Chant aigu, Chant féminin, Concept-album, Growl, Intimiste, Mélancolique, Symphonique
""Nebula to Black Hole" est un album au fort pouvoir émotionnel jouant sur les contrastes des styles atmosphériques et mélancoliques face au death/dark metal, idéal pour peindre un concept ambitieux."
PROGRACER (06.04.2020)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Il est de ces projets fous qui peuvent accoucher d’un chef-d’œuvre ou d’une souris. Celui, cosmopolite, du visionnaire iranien Aria Moghaddam s’appelle Dark Matter et se présente en trois chiffres clés : 8 titres, 17 musiciens, 11 pays. Quant au thème, entre le nom du groupe, celui de l’album et l’artwork reprenant la désormais célèbre première photo d’un trou noir, il est sans équivoque, mais il fait le parallèle entre la vie d’une étoile et celle de tout être humain.

D’une nébuleuse à un trou noir, la métaphore n’est donc pas qu’astronomique. Le vide intersidéral de l’espace, froid et hostile, silencieux et hypnotique est bien retranscrit dans l’introduction éthérée de ‘Earthless Child’ et sur l’évocateur ‘Void Wor(l)d’. Le contraste avec la puissance dark/death de ‘Theory Of X’ est saisissant, tout comme avec le symphonique ‘Imperfect Universe’, rappelant Nightwish (période Tarja), que la voix de soprano de Anaé (Melted Space), combinée à celle rageuse d'Aria ne manque pas de rappeler. Un sommet de l’album.

La production dépouillée parvient à mettre chaque note de chaque instrument en valeur. Le travail d’écriture et de composition, allié à des arrangements d’une grande sobriété, crée une ambiance générale froide et inexorable qui parvient à immerger l’auditeur dans ce voyage spatial de la naissance, la vie et la mort d’une étoile, et de toute chose au final. 

L’emploi de styles musicaux variés met bien en lumière (sans jeu de mot) les différentes phases de l’histoire, atmosphérique à la formation de la nébuleuse gazeuse, énergique et lumineuse au moment de la naissance, lyrique et enjouée au long de sa vie puis sombre, violente et mélancolique à l’heure de la mort. Cette vie entière file en à peine 40 minutes puisqu’il faut la ramener à celle de l’existence humaine. 80 ans ou plusieurs milliards d’années : les choses naissent, vivent puis s’éteignent. “La vie est un voyage, pas une destination”. 

Il faut reconnaître à ce “Nebula To Black Hole” une cohérence indéniable et un très bon équilibre entre le rock éthéré atmosphérique et les passages plus enlevés appuyés par un death metal sombre. La narration au début déclamée par Daniel Cavanagh (Anathema) puis celle en fin d’exercice ont le mérite de poser les bases du concept d’une manière classique sans en faire trop. Dark Matter joue sur le rock progressif, atmosphérique et le death metal symphonique pour un résultat très immersif et au fort pouvoir émotionnel. Une réussite qui, espérons-le, amènera une suite à cet album inclassable, mais très réussi.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/darkmatterpage/



GROUPES PROCHES:
KATATONIA

LISTE DES PISTES:
01. Except Love
02. Earthless Child
03. Theory of X
04. Imperfect Universe
05. Void Wor(l)d
06. Funeral Pt1
07. Funeral Pt2
08. Black Hole

FORMATION:
Aria Moghaddam: Chant / Guitares
Mehdi 14ch: Guitares
Ana Carolina: Chant / Invité
Anaé: Chant / Invité
Andi Rohde: Batterie / Invité
Cecilie Langlie: Chant / Invité
Daniel Cavanagh: Chant / Invité
Déhá Amsg: Basse / Invité
Fab Regmann: Batterie / Invité
Juuso Raatikainen: Batterie / Invité
Kamand Paymani: Chant / Invité
Kevin Pribulsky: Chant / Invité
Luis Fazendeiro: Guitares / Invité
Niko Panagoloulos: Batterie / Invité
Sahoora: Chant / Invité
Thomas Helm: Claviers / Invité
Tomasz Pilasiewicz: Batterie / Invité
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
DARK MATTER: Les détails sur 'Nebula To Black Hole'
 
AUTRES CHRONIQUES
FIRST SIGNAL: One Step Over The Line (2016)
A.O.R. - Quatre titres succulents se détachent de "One Step Over The Line", agréable opus de First Signal.
FUGHU: Lost Connection (2020)
METAL PROGRESSIF - Fughu nous offre un album de rock prog théâtral riche d'une écriture variée, de compos complexes et d'arrangements subtils. Pas simple à assimiler mais la persévérance sera récompensée.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021