GROUPE/AUTEUR:

BEBLY

(FRANCE)

TITRE:
ULDO (2020)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
ROCK

"Avec sa formule rock agressive, Bebly implose toujours mais trouve également la voie de chemins de traverse plus lumineux."
ADRIANSTORK - 24.03.2020 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Depuis 2017, le trio yvelinois Bebly se plaît à adopter le format EP. A l'incisif ''Déconne'' succède aujourd'hui le mystérieux ''Uldo''. Un regard sur la liste des pistes nous révèle en fait que ces quatre lettres sont les initiales du titre 'Une Lumière Dans l'Ouverture'. Mais en nous aidant de la phonétique, n'est-on pas invité à entendre un “You will do”, comme si Bebly s'encourageait inconsciemment à faire mieux ?

Dès l'ouverture, l'auditeur familier du groupe se retrouve en terrain connu. 'Le Facteur Chance' est un rock nerveux et névrosé. Les arpèges froids et tranchants de la guitare et la batterie alerte permettent au chanteur de déballer sa poésie glauque d'une voix ferme mais de laquelle transpirent encore les affres de sa jeunesse (''Comme une plaie pleine de pus/Tu sais quand le meilleur est à venir''). Le rock de Bebly est sans concession, jouant jusqu'au bout à une drôle de roulette russe, les aiguilles dans le rouge. Le riff musclé de guitare de 'A l'Evidence' permet à la batterie de redoubler d'efforts et au chanteur de s'énerver un peu plus, comme aurait pu le faire un Bertrand Cantat.

Comme à l'ancienne, Bebly dilue l'agression sonore sur une deuxième face plus cérébrale et contemplative. 'Une Lumière Dans l'Ouverture' avec son gimmick de batterie qui emprunte à 'Be My Baby' des Ronettes installe un son sombre et menaçant pourtant éclairé par une voix distante et lointaine de Pierrot Lunaire qui répète inlassablement ''Je longe les murs en ton absence''. Paradoxalement, c'est au milieu du gouffre que Bebly joue aux équilibristes avec un solo de guitare aussi déconcertant que réjouissant. Les morceaux sont toujours traversés par une tension qui menace d'exploser comme pour 'Ce Que La Vie Me Confisque' où l'on s'attend presque à prendre dans l'introduction une direction proche du 'Nightclubbing' d'Iggy Pop mais la colère est rentrée en dedans. La voix fragile nous invite gracieusement à entrer dans son vague à l'âme, encouragée par la baguette de la batterie mais l'humeur morose finit par se dissoudre sous les riffs d'une guitare chaleureuse. L'ultime titre 'Erreurs De Jeunesse' est encore plus minimaliste avec sa guitare acoustique. Malgré ses accents mélancoliques, on aura compris qu'après avoir touché le fond, le chemin de la surface est proche...

Bebly assume son statut de groupe bipolaire, capable d'empoigner d'une main les oripeaux d'un rock agressif et froid tout en montrant de l'autre la direction de la lumière.

Plus d'information sur https://www.beblyrecords.com/



GROUPES PROCHES:
BENVENUTI, KYO, NOIR DÉSIR, MALLORY, LUKE, MATMATAH

LISTE DES PISTES:
01. Le facteur chance
02. Á l'évidence
03. ULDO
04. Ce que la vie me confisque
05. Erreurs de jeunesse


FORMATION:
Bebly: Chant / Guitares
Fabien: Batterie
Guillaume: Basse


TAGS:
Accessible / FM, Chaotique, Intimiste, Mélancolique, Oppressant, Romantique, Sombre, Chant grave
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC BEBLY
DERNIERE ACTUALITE
BEBLY: Nouvel EP en février
Toutes les actualités sur BEBLY
DERNIERE INTERVIEW
Après avoir 'déconné' sur son premier EP, Bebly nous revient avec un nouvel EP mystérieusement intitulé ULDO. Rien ne prête à rire, nos Frenchies nous proposent un rock sec mâtiné de paroles poétiques.

NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
GRAND DESIGN: V (2020)
HARD ROCK MELODIQUE Immersion nostalgique entre Def Leppard et Heavy Pettin', ce "V" propage un enthousiasme communicatif.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
BURY TOMORROW: Cannibal (2020)
METALCORE Avec "Cannibal", le metalcore de Bury Tomorrow tend à se dissoudre dans des choix minimalistes qui diminuent un peu plus l’intérêt que l’on peut porter à la musique des Anglais. Un produit prêt à être consommé et vite digéré.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT BEBLY
BEBLY_Deconne
Déconne (2017)
3/5
-/5
AUTOPRODUCTION / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020