GROUPE/AUTEUR:

BENEATH THE MASSACRE

(CANADA)

TITRE:
FEARMONGER (2020)
LABEL:
CENTURY MEDIA RECORDS
GENRE:
DEATH METAL

"“Fearmonger” est un disque éprouvant, d’une violence rare et d’une grande finesse, qui aurait mérité quelques instants mélodiques."
THIBAUTK - 17.03.2020 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Beneath The Massacre, venu du Canada, pratique une musique intense baignée de rage âpre et de saillies techniques. Formé en 2004, il a produit trois albums parmi lesquels “Mechanics of Dysfunction” et “Incongruous” bien accueillis par ailleurs, alors que la presse reprochait à “Dystopia” -le deuxième album- sa musique “unidirectionnelle”, exempte parfois de vie. Pleine d’espoirs et d’ambitions, la formation publie “Fearmonger” entre puissance opaque et technique imparable.

Dès les premières mesures de ‘Rise of The Fearmonger’, le groupe se positionne en digne héritier de Suffocation (“Pierced From Within”,“Effigy Of The Forgotten” ou “... of The Dark Light"), Cannibal Corpse (“Butchered At Birth”) ou Nile (“Vile Nilotic Rites”). La batterie entame ainsi une course sans repos, la guitare empile les riffs sur des métriques variées avec un sweeping impeccable. La piste claque comme une lanière sur des chairs avides de plaisirs. Toutefois elle est si compacte que la mélodie se fraie difficilement un chemin au travers de son obscurité. ‘Hidden in Plain Sight’ se base sur la même architecture, un groove entêtant s'en échappe lorsque le rythme se dépouille de ses oripeaux blast. ‘Treacherous’ débute par un mur de sweeping et d'accords grondants et arpente ensuite des territoires rythmiques aux variations et à la saveur progressives. ‘Return of Medusa’, ‘Absurd Hero’ exposent la même noirceur, la même colère opaque exempte de mélodies. C’est peut-être cela qui manque : un soupçon de magie, de mélodie intelligible au cœur de la guerre sonore. Heureusement, ‘Tarnished Legacy’ efface ce sentiment négatif, car il laisse surnager une fine mélodie, une batterie variée, une guitare solitaire impeccable, mêlée au chant à la violence peu commune.

“Fearmonger” est un disque éprouvant, d’une violence rare et d’une grande finesse, très inspiré de Suffocation ou de Necrophagist. Même s'il fait la part belle au groove, il aurait pu proposer des harmonies variées et quelques mélodies qui resteraient dans les mémoires... car elles sont diluées dans un magma sonore parfois abscons. “Fearmonger” est une démonstration de death hyper agressif et très technique dont l'intensité et l'énergie sont les véritables points forts.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/beneaththemassacreband/



GROUPES PROCHES:
GOROD, OBSCURA, SUFFOCATION

LISTE DES PISTES:
01. Rise of the Fearmonger
02. Hidden in Plain Sight
03. Of Gods and Machines
04. Treacherous
05. Autonomous Mind
06. Return to Medusa
07. Bottom Feeders
08. Absurd Hero
09. Flickering Light
10. Tarnished Legacy


FORMATION:
Christopher Bradley: Guitares
Dennis Bradley: Basse
Elliot Desgagnés: Chant
Patrice Hamelin: Batterie


TAGS:
Chant grunt/growl, Chant guttural, Chant hurlé
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC BENEATH THE MASSACRE
DERNIERE ACTUALITE
BENEATH THE MASSACRE: Les détails sur 'Fearmonger'
Toutes les actualités sur BENEATH THE MASSACRE
NOTES
- /5 (0 avis) 3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
WAITING FOR MONDAY: Waiting For Monday (2020)
A.O.R. "Waiting for Monday" est un bon album d'AOR pour les amateurs de Journey.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
58 SHOTS: French Rock Revolution (2019)
HARD ROCK Sans révolutionner le genre, 58 Shots prouve avec "French Rock Revolution" que le classic rock est encore capable de se renouveler tout en assumant ses racines.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT BENEATH THE MASSACRE
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020