GROUPE/AUTEUR:

WALLACK

(FRANCE)

TITRE:
BLACK NEONS (2020)
LABEL:
KLONOSPHERE
GENRE:
STONER

"Les musiciens de Wallack ont deux amours, le metal industriel et le rock stoner, et se sont donnés le périlleux défi de les concilier dans un "Black Neons" à découvrir."
NUNO777 - 17.04.2020 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Qu’y a-t-il dans le sol de Poitou-Charentes pour faire pousser autant de groupes de rock ? Pendant que les géologues réfléchissent à la question, présentons Wallack, formation poitevine de quatre musiciens qui nous propose son troisième disque "Black Neons".

Mettre les groupes dans des cases est forcément réducteur mais en première approche cela permet de fixer les idées. En critiquer la tendance est légitime bien que ce soient souvent les groupes qui recourent aux classifications. Wallack s’affuble lui-même du genre "desert rock indus", une taxinomie intrigante et très improbable dont on imagine difficilement le résultat. Wallack, tel Janus, va commencer par nous présenter deux visages opposés. Tout d’abord le côté indus très marqué dans ‘All That Ever Been (Part 1)’, ‘Anxiety‘ et ‘Black Neons’ avec une forte densité d’effets électroniques prenant le pas sur des guitares principalement pourvoyeuses d’accords en longues résonances et des chants neutres qui conditionnent un arrière-fond plutôt gothique. Les premières impressions sont déstabilisantes, surtout pour les méfiants à tout ce qui touche aux arrangements synthétiques, mais la mayonnaise prend petit à petit, bien aidée par les ambiances étouffantes et immersives dont les Poitevins se sont faits les orfèvres.

Intercalés entre ces trois pulsations hyper compressées pointent deux formats différents qui se rapportent à la seconde évocation stylistique. Avec leurs guitares cette fois-ci bien mises en avant par le truchement de riffs alternatifs et secs, ‘Century Boy’ et ‘Slaughters’ sentent le rock des chemins caillouteux et le stoner poussiéreux des grandes étendues. On peine un peu à sortir des atmosphères lourdes des titres précédents pour entrer dans tout à fait autre chose mais les rythmes entraînants et l’énergie rock sont des jalons familiers sur lesquels on se raccroche finalement. C’est en fin de partie que Wallack s’amuse à mélanger ces deux aspects et, on doit l’avouer, en maîtrise la périlleuse association dans ‘All That Ever Been (Part 2)’ et surtout le réussi ‘Burnt’.

"Black Neons" est un disque étrange qui laisse quelques impressions réservées, notamment au niveau d’un chant assez monotone, d’une finition mélodique parfois timide et de l’homogénéité de l’ensemble. A côté de cela Wallack parvient à emmener l’auditeur dans ses univers et fait preuve d’une certaine audace à vouloir concilier deux idées a priori incompatibles, et cela se vérifie positivement sur un tiers du disque. Pour ces derniers aspects, et aussi juger de l’évolution sur les autres points, il sera intéressant de suivre le parcours de ce groupe français.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/wallackband/



GROUPES PROCHES:
NINE INCH NAILS

LISTE DES PISTES:
01. All That Ever Been (Part 1)
02. Anxiety
03. Century Boy
04. Black Neons
05. Slaughters
06. Burnt
07. All That Ever Been (Part 2)


FORMATION:
Cyprien Nothin: Chant / Guitares / Claviers
Marco Segui: Basse
Seb Castro: Guitares
Vincent Biliamp: Chant / Batterie


TAGS:
Electro, Psychédélique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC WALLACK
DERNIERE ACTUALITE
WALLACK: Les détails sur 'Black Neons'
Toutes les actualités sur WALLACK
NOTES
- /5 (0 avis) 3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
KATATONIA: City Burials (2020)
ROCK ATMOSPHERIQUE Katatonia est de retour avec un album au style sombre et mélancolique habituel, riche en émotions et en subtilités.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
THE WHITE BUFFALO: On The Widow’s Walk (2020)
ROCK Voyage captivant et intense, "On The Widow's Walk" traverse des histoires et des paysages variés en compagnie d'un artiste unique.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT WALLACK
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020