GROUPE/AUTEUR:

AD INFINITUM

(SUISSE)

TITRE:
CHAPTER I: MONARCHY (2020)
LABEL:
NAPALM RECORDS
GENRE:
METAL MELODIQUE

"Voici, sur fond de metal symphonique mélodique, un album agréable reposant sur une chanteuse méconnue mais prometteuse et des compositions plus plaisantes qu'originales."
PROGRACER - 12.05.2020 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Quand on parle de metal symphonique à chant féminin, la comparaison avec Nightwish vient presque à chaque fois sur le tapis. Et ce n'est pas forcément bon car rares sont les formations qui arrivent à la cheville des Finlandais. Heureusement, tous n'ont pas cette ambition comme Ad Infinitum qui ne boxe en effet pas dans la même catégorie. Leur premier album "Chapter I: Monarchy" est visiblement le premier volet d'une suite dont on ignore encore la profondeur.

Pour autant, le premier album des Suisses ne fait pas que de la figuration dans ce genre si stéréotypé. Leur musique s'articule sur un metal traditionnel fait de rythmiques percutantes, avec assez peu de riffs heavy, mais rehaussé de nombreux claviers et arrangements symphoniques (codes obligent). Sans grande originalité, la musique a toutefois le mérite d'être parfaitement maîtrisée et les compositions intelligentes aux variations d'ambiances et d'arrangements sont suffisamment habiles pour procurer un plaisir d'écoute ('See You In Hell') et ce, tout au long de l'album.

C'est du côté du chant qu'il faut chercher les principaux motifs d'excitation. Certes, la voix de Melissa Bonny (Rage Of Light) n'a rien d'extraordinaire, mais la sublime chanteuse fait le job, et plutôt bien grâce à un timbre d'une douceur des plus plaisantes et un placement impeccable. Le velours de sa voix s'exprime particulièrement sur les passages les plus calmes ('See You In Hell", "Fire And Ice") alors que ses quelques growls rappelant ceux d'Angela Gossow (ex-Arch Enemy), habilement disséminés, accroissent l'intérêt général de l'opus tout en apportant une variété bienvenue. Sa maîtrise mélodique est bien mise en exergue par des refrains efficaces ('Live Before You Die', Marching On Versailles') qu'elle enquille sans sourciller. Efficacité, quand tu nous tiens... !

Pour un premier album, l'effort est à saluer en termes de production, d'interprétation et d'homogénéité, même si les compos manquent un peu de profondeur. Ce premier chapitre en appelle forcément d'autres que l'on attendra avec attention tant la marge de progression du combo semble importante alors même que toutes les bases sont là. Ce "Monarchy" sera apprécié par les amateurs du genre ainsi que par les fans de metal mélodique vers lequel le combo penche nettement. Une production encourageante qui, si elle ne laissera pas une empreinte indélébile, a le mérite de proposer un metal mélodique facile d'accès et réussi. À écouter.

Plus d'information sur http://adinfinitumofficial.com/



GROUPES PROCHES:
ARCH ENEMY, NIGHTWISH, SIRENIA, BATTLE BEAST

LISTE DES PISTES:
01. Infected Monarchy
02. Marching On Versailles
03. Maleficient
04. See You In Hell
05. I Am The Storm
06. Fire And Ice
07. Live Before You Die
08. Revenge
09. Demons
10. Tell Me Why
11. See you In Hell (Acoustic)
12. Tell Me Why (Acoustic)
13. Marching On Versailles (Instrumental)
14. See You In Hell" (Instrumental)
15. This Is Halloween


FORMATION:
Adrian Thessenvitz: Guitares
Jonas Asplind: Basse
Melissa Bonny: Chant
Niklas Müller: Batterie


TAGS:
Symphonique, Chant féminin, Chant grunt/growl
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC AD INFINITUM
DERNIERE ACTUALITE
AD INFINITUM: Les détails sur 'Chapter I: Monarchy'
Toutes les actualités sur AD INFINITUM
NOTES
- /5 (0 avis) 3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
THENCE: We Are Left With A Song (2016)
ROCK PROGRESSIF "We Are Left With A Song" offre le choix entre envol vers les cieux et chute dans les abîmes et touche nos sentiments les plus profonds pour une aventure dont il est impossible de ressortir indemne.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
DEPRAVED: Raped Innocence (2020)
DEATH METAL Avec "Raped Innocence", Depraved signe un brûlot impressionnant et propose le meilleur d’un brutal death teinté de grind parfaitement maîtrisé.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT AD INFINITUM
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020