ARTISTE:

STRANGEWAYS

(ROYAUME UNI)
TITRE:

GRAVITATIONAL PULL

(2000)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

ROCK ATMOSPHERIQUE

TAGS:
FM, Intimiste, Mélancolique, Planant
"Avec "Gravitational Pull", Strangeways propose un délicat voyage en apesanteur ne sombrant jamais dans le sirupeux."
LOLOCELTIC (11.05.2020)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

S'il y a une chose qui ne peut pas être reprochée à Ian Stewart, c'est de manquer de persévérance. Nombreux auraient été ceux à laisser tomber après le départ d'un chanteur tel que Terry Brock, et alors que, malgré trois excellents albums en cinq ans, la reconnaissance reçue par Strangeways n'était pas à la hauteur de ce que la formation écossaise méritait. Mais pas de ça chez le natif de Glasgow qui garda les rangs serrés au sein du désormais quatuor et qui prit le risque de changer de cap, s'éloignant des rives AOR ayant fait sa renommée, pour aller vers un rock atmosphérique plus en adéquation avec son chant feutré et son jeu de guitare délicat. Après "And The Horse" (1994) et "Any Day Now" (1997), voici ce qui devrait être le dernier album de Strangeways, si l'on en croit les écrits du leader au sein du livret l'accompagnant.

Ne se contentant pas d'avoir composé la quasi-totalité de la musique et des paroles de cet opus, Ian Stewart en assure également l'enregistrement et la production. Autant dire que ce "Gravitational Pull" ressemble beaucoup à une œuvre personnelle et que nous naviguons en eaux connues depuis 1994. Lancé par un cri d'appel semblant sorti de la bande son d'un film, 'Five Down' entame une nouvelle heure d'un rock mâtiné de pop et de folk et saupoudré d'éléments jazzy, celtiques ('See What You Want'), voire dub ('Southside (Johnny Dub)' le bien nommé). A quelques moments, les dix titres nous font voyager dans les nuages, au-dessus de paysages parfois nocturnes ou urbains, justifiant le titre de l'album car nous soustrayant à la force gravitationnelle. Il est d'ailleurs faux de parler de dix titres puisqu'un hidden track se cache après la fin du feutré et mélancolique 'No One's Perfect', sous la forme d'un instrumental de plus de sept minutes planantes rappelant certains génériques de fin de films.

Échappant à l'ambiance aérienne de l'ensemble, 'See What You Want' se fait plus énergique avec un refrain presque vindicatif et des guitares plus tranchantes. Quant à 'Rap It Up', il surprend avec sa guitare martelée et son chant à la fois scandé et murmuré, se faisant martial et sombre avec une approche répétitive et assommante. De son côté, 'Southside (Johnny Dub)' reste dans une ambiance spatiale mais avec des couleurs plus lounge provoquées par sa basse dub et son chant en deux pistes. 'Five Down' intègre quelques éléments jazzy qui sont encore plus développés sur un 'Automatic' très smooth jazz à la Sade et parsemé de nombreux et légers bruitages sur sa deuxième partie. A noter également les notes psyché du titre éponyme, la pop-folk de 'Electric' avec ses différentes couches de guitares, la simplicité et l'efficacité d'un 'Afraid Of Flying' plus rock et mélancolique, et la ballade 'Rich Man's Cadillac' avec sa six-cordes rappelant certains travaux de Mark Knopfler.

Sans se révéler foncièrement indispensable, "Gravitational Pull" n'en demeure pas moins un magnifique moment de douceur ne sombrant jamais dans le sirupeux. Strangeways et son leader offrent ici un voyage en apesanteur plein de délicatesse comme il fait du bien d'en parcourir parfois pour reposer nos pavillons auditifs fatigués, sans pour autant transiger sur la qualité du matériel fourni. La suite prouvera qu'il ne s'agira finalement pas du dernier album des Ecossais et c'est bien mieux ainsi.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/strangeasfolk/



GROUPES PROCHES:
BLANC FACES, SHY, GUN, JOURNEY, TOBRUK, PINK FLOYD, PRIME SUSPECT, AIRRACE, FRONTLINE, NEWMAN

LISTE DES PISTES:
01. Five Down - 6:45
02. Electric - 5:12
03. Gravitational Pull - 6:34
04. Afraid Of Flying - 4:25
05. Southside (johnnie Dub) - 5:54
06. See What You Want - 4:43
07. Rich Man's Cadillac - 3:24
08. Rap It Up - 3:24
09. Automatic - 5:32
10. No One's Perfect (+ Hidden Track) - 13:22

FORMATION:
David Moore: Claviers
David Stewart: Basse
Ian Stewart: Chant / Guitares
Mike Pickering: Batterie
Jim Drummond: Batterie / Invité
John Perry: Batterie / Invité
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
PATTERN-SEEKING ANIMALS: Prehensile Tales (2020)
ROCK PROGRESSIF - Diversifié, accrocheur, complexe, mélodique, "Prehensile Tales" est un excellent album conseillé à tous les amateurs de rock.
LOWRIDER: Refractions (2020)
STONER - Qu'importe que Lowrider ait mis vingt ans pour nous l'offrir enfin, "Refractions" ne cale pas et fera date dans l'histoire du stoner !
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT STRANGEWAYS
STRANGEWAYS_Age-Of-Reason
Age Of Reason (2011)
4/5
4/5
AUTRE LABEL / A.O.R.
STRANGEWAYS_Perfect-World
Perfect World (2010)
2/5
-/5
FRONTIERS RECORDS / A.O.R.
STRANGEWAYS_Any-Day-Now
Any Day Now (1997)
2/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK ATMOSPHERIQUE
STRANGEWAYS_And-The-Horse
And The Horse (1994)
3/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK
STRANGEWAYS_Walk-In-The-Fire
Walk In The Fire (1989)
4/5
4/5
MAJESTIC ROCK / A.O.R.
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021