GROUPE/AUTEUR:

BENIGHTED

(FRANCE)

TITRE:
OBSCENE REPRESSED (2020)
LABEL:
SEASON OF MIST
GENRE:
DEATH METAL

""Obscene Repressed" est un grand album de death moderne au spectre stylistique large, dont chaque recoin recèle une violence ultime."
THIBAUTK - 20.03.2020 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Les Français de Benighted proposent depuis 1998 une musique sombre, ultra violente pleine de profondeur. Après leur précédent album (“Necrobreed”), Olivier Gabriel a laissé la guitare à Fabien "Fack" Desgardins, alors que Romain Goulon a prêté son tabouret au technicien Kevin Paradis. Même si le groupe affiche une imagerie gore, il livre des réflexions sur les troubles psychologiques. Ainsi le héros de “Obscene Repressed” est enfermé dans la solitude à cause d’un bec de lièvre et n’aura de cesse de retrouver l’amour maternel jusqu'à l’extrême. A sujet douloureux, musique non moins douloureuse, aux accents death, deathcore et grindcore et à la violence décuplée. 

Toutefois ‘Obscene Repressed’ semble démarrer en douceur et laisse planer le doute quelques secondes. Puis un cri retentit tandis que la guitare érige un mur sonore et que la batterie martèle son rythme écrasant ; le chant alterne passages caverneux et cris aériens sans compromission. Le groupe navigue ensuite sur des chemins variés : des instants grindcore (‘Nails’) lorsque le tempo s’accélère et qu’une énergie punk émerge, intensifiée par un chant en français rappelant Mass Hysteria (‘Brutus’)  ; des passages plombés dignes du deathcore (‘The Starving Beast’, ‘Smoke Trough The Skull’) ; des interventions où la batterie est reine (‘Implore The Negative’) et où le rythme semble faussement carré. Ces éléments permettent au groupe de toucher du bout des doigts les limites du death progressif, d'autant plus quand il insère des notes jazzy dans l’intervention d'une guitare solitaire (‘Muzzle’), rappelant inévitablement Farmakon ("A Warn Glimpse") ou Cynic ("Focus"). La rondelle empile également des ambiances glauques propres aux films horrifiques (‘Scarecrow’).

La formation dispense et transmet de l’énergie sous toutes ses formes (‘Muzzle’). La lourdeur alliée à l'intensité et à la violence sont au rendez-vous lorsque le groupe écrase le tempo avec des riffs plombés soutenus par des mélodies dissonantes (‘Undivided Dismemberment’, ‘Mom, I Love You The Wrong Way’). L’apport de Kevin Paradis est immense, son groove se répand de piste en piste, comme sur ‘Bound To Facial Plague’ par l’utilisation judicieuse de cymbales ou un emploi raisonné des doubles grosses caisses. La terreur habite aussi l’opus, depuis les premiers instants silencieux de ‘Obscene Repressed’, lorsque la terreur se fait discrète, jusqu'à ‘Casual Piece Of Meat’ et ‘The Rope’ avec des cris presque stridents black ou sur ‘Get This’ qui conclut l'opus en implacable apothéose sonore.

Benighted tisse une toile scénaristique digne de David Lynch, David Cronenberg ou S.U.P (“Room Seven”). "Obscene Repressed" est un grand album de death moderne au spectre stylistique large, un conte douloureux et malsain, exhaussé par une maîtrise musicale constante et un travail rythmique impeccable dont chaque recoin suggère et engendre une violence très particulière.

Plus d'information sur http://www.myspace.com/brutalbenighted



GROUPES PROCHES:
FIT FOR AN AUTOPSY, FOR MANY REASONS, ABORTED

LISTE DES PISTES:
01. Obscene Repressed
02. Nails
03. Brutus
04. The Starving Beast
05. Smoke Through The Skull
06. Implore The Negative
07. Muzzle
08. Casual Piece Of Meat
09. Scarecrow
10. Mom, I Love You The Wrong Way
11. Undivided Dismemberment
12. Bound To Facial Plague


FORMATION:
Emmanuel Dalle: Guitares
Fabien Desgardins: Guitares
Julien Truchan: Chant
Kevin Paradis: Batterie
Pierre Arnoux: Basse
Jamey Jasta: Chant / Invité
Karsten Jäger : Chant / Invité
Sebastian Grihm: Chant / Invité


TAGS:
Chaotique, Oppressant, Sombre, Technique, Concept-album, Chant grunt/growl, Chant guttural, Chant hurlé
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC BENIGHTED
DERNIERE ACTUALITE
DEATH AWAITS Fest ce vendredi 29 mai (virtual edition)
Toutes les actualités sur BENIGHTED
DERNIER ARTICLE
Chaulnes Metal Fest - 20 Avril 2019
Pour cette édition 2019 le Chaulnes Métal Fest a mis les petits plats dans les grands avec une affiche riche et variée. Tous les articles sur BENIGHTED
DERNIERE INTERVIEW
Benighted laboure les terres death depuis plus de vingt ans et nous revient avec "Obscene Repressed", neuvième méfait d'une discographie placée de la violence mais loin d'être monochrome...

NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
BRIEG GUERVENO: Vel Ma Vin (2020)
AUTRES Loin de ses anciennes amours métalliques, Brieg Guerveno nous livre un album touchant de sincérité.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
RINGS OF SATURN: Gidim (2019)
DEATH METAL “Gidim” est un collage de plans, d’études de guitare, de mélodies pauvres et de rythmes épileptiques sans intérêt qui ne peuvent résolument intéresser une personne saine d’esprit.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT BENIGHTED
BENIGHTED_Necrobreed
Necrobreed (2017)
4/5
-/5
SEASON OF MIST / DEATH METAL
BENIGHTED_Carnivore-sublime
Carnivore Sublime (2014)
4/5
-/5
SEASON OF MIST / DEATH METAL
BENIGHTED_Asylum-Cave
Asylum Cave (2011)
3/5
-/5
SEASON OF MIST / DEATH METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020