GROUPE/AUTEUR:

SEMBLANT

(BRÉSIL)

TITRE:
OBSCURA (2020)
LABEL:
FRONTIERS RECORDS
GENRE:
METAL GOTHIQUE

"Les amateurs de chant féminin que n'effraient pas les growls qui font peur offriront sans aucun doute un accueil enthousiaste à "Obscura" qui pourrait bien imposer ses auteurs parmi les valeurs sûres d'un metal gothico orchestral."
CHILDERIC THOR - 18.03.2020 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Spécialiste du hard mélodique et des montages associant de vieilles gloires, Frontiers Records est en train de faire une OPA sur le metal à chanteuse de seconde division. Après Seven Spires dont elle vient de publier "Emerald Seas", l'écurie italienne a jeté son dévolu sur Semblant. A-t-elle eu le nez creux ?

Premier album édité par le label napolitain donc, "Obscura" ne marque pour autant pas l'acte de naissance des Brésiliens, actifs depuis une quinzaine d'années. Deux rondelles et des changements de line-up à répétition plus tard, le groupe est aujourd'hui bien décidé à confirmer les bonnes impressions laissées par "Lunar Manifesto" (2014). Si le titre de son troisième effort ainsi que la formule exploitée, qui emboîte chant féminin angélique et voix masculine qui fait peur, ne témoigne pas d'une grande originalité, le groupe renferme pourtant dans son bustier des qualités certaines.

La première d'entre elles et pas la moindre réside dans la performance de Mizuho Lin, jeune femme qui associe à une plastique sémillante une belle prestance vocale non dépourvue de profondeur et d'émotions comme l'attestent 'Daydream Tragedy', envolée d'une grande force dramatique ou bien encore ce 'Porcelain' que gorge un romantisme ténébreux. Une écriture appliquée complète ce vecteur de charme et de puissance dans un registre pourtant fortement encombré et que domine Epica auquel le collectif paie un tribut qu'il ne cherche d'ailleurs pas à contester. La manière dont il poursuit la narration de la suite 'The Hunter, The Hunger (Legacy Of Blood)" à travers ses trois albums illustre en outre une évidente ambition.

Mais chez lui, la dimension symphonique se pare également de lointains oripeaux quasi-black metal. Et c'est peut-être dans ce domaine que le bât blesse. Non pas que leurs compos pâtissent dans ce registre de l'emphase nécessaire ('Wallachia') mais les vociférations de Sergio Mazul demeurent par trop agaçantes sinon franchement horripilantes pour emporter l'adhésion. L'homme, à lui seul, ruine des chansons au substrat pourtant robuste telles que 'Murder Of Crows' ou 'Wasteland'. Dommage car un morceau de l'acabit de 'Left Behind' n'est pas loin de passer pour un bijou de metal sympho dont les lignes racées sont soulignées par de lourds traits. Certes, privé de cette dualité vocale, Semblant ne serait pas ce qu'il est, force est néanmoins de reconnaître que la voix de Mizuho Lin se suffirait à elle-même et que la musique du groupe gagnerait sans aucun doute à bâillonner son chanteur sans pour autant perdre en sombre grandiloquence.

En l'état, "Obscura" n'en reste pas moins une offrande solidement charpentée à laquelle les amateurs de chant féminin que n'effraient pas un mascara appuyé et donc encore moins les growls feront un accueil enthousiaste. Forts de l'appui de Frontiers Records, les Brésiliens possèdent ainsi (presque) toutes les cartes en mains pour s'imposer comme une valeur sûre d'un metal gothique et orchestral.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/semblantband/



GROUPES PROCHES:
EPICA

LISTE DES PISTES:
01. Murder Of Crows
02. Left Behind
03. Dethrone The Gods, Control The Masters (Legacy Of Blood Pt.Iv)
04. Mere Shadow
05. Porcelain
06. The Hunter, The Hunger (Legacy Of Blood Pt.V)
07. Wasteland
08. Barely Breathing
09. Wallachia
10. Daydream Tragedy
11. Insomnia (Bonus Track)


FORMATION:
J. Augusto: Claviers
Johann Piper: Basse
Juliano Ribeiro: Guitares
Mizuho Lin: Chant
Sergio Mazul: Chant
Thor Sikora: Batterie


TAGS:
Chant féminin, Chant grunt/growl
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC SEMBLANT
DERNIERE ACTUALITE
SEMBLANT: Nouvel album en mars
Toutes les actualités sur SEMBLANT
NOTES
- /5 (0 avis) 3.3/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
58 SHOTS: French Rock Revolution (2019)
HARD ROCK Sans révolutionner le genre, 58 Shots prouve avec "French Rock Revolution" que le classic rock est encore capable de se renouveler tout en assumant ses racines.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
KHYMERA: Master Of Illusions (2020)
A.O.R. Avec "Master Of Illusions", Dennis Ward frappe un grand coup et place Khymera sur les sommets de l’AOR/hard mélodique.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT SEMBLANT
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020