ARTISTE:

THENCE

(FINLANDE)
TITRE:

WE ARE LEFT WITH A SONG

(2016)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Concept-album, Intimiste, Mélancolique
""We Are Left With A Song" offre le choix entre envol vers les cieux et chute dans les abîmes et touche nos sentiments les plus profonds pour une aventure dont il est impossible de ressortir indemne."
LOLOCELTIC (12.05.2020)  
5/5
(0) Avis des lecteurs (1) commentaire(s)

Avec "These Stones Cry From The Earth" (2011), Thence avait fortement marqué notre rédaction. Il faut dire qu'il n'est pas courant de voir un album composé d'un seul titre de plus de 57 minutes d'une telle qualité et pourvoyeur d'autant d'émotions. Cinq ans plus tard, le duo finlandais, toujours épaulé par le saxophoniste Aku Kolari, revient avec un nouvel opus au format plus conventionnel. Composé de sept plages, "We Are Left With A Song" n'en a pas pour autant été formaté pour les ondes FM et continue d'emprunter des territoires rendant la musique de Thence toujours aussi inclassable.

Nous naviguons ici entre le rock progressif, auquel Juha Sirkkiä et Erno Räsänen empruntent les structures variant les thèmes et les tempi, le metal atmosphérique, avec des claviers planants et des ambiances aériennes qui prennent le temps de se développer, le rock alternatif, avec des saillies de guitares rugueuses et un esprit clairement indépendant, et même le dark metal, avec une mélancolie entrant parfois dans les ténèbres. Vaste programme dont la cohérence ne peut cependant jamais être remise en question et dont la profondeur touchera chacun au plus profond de son être. Thence joue avec nos sentiments et nos angoisses, réveille nos blessures et nous donne un espoir lumineux. "We Are Left With A Song" est toujours en équilibre au bord du précipice, questionnant sur l'avenir de notre monde et hésitant entre un envol vers les étoiles et une chute dans les abîmes, envoûtant et hypnotisant, mélancolique et lumineux. Ces pleurs de bébé se transformant en rires au cœur des dix minutes d'un 'Pursue' passant du désespoir à l'élévation en sont le meilleur résumé.

Rien ne vous sera épargné tout au long de ces 51 minutes intenses et captivantes. Seules les accélérations à grands coups de blast beat que nous pouvions entendre sur "These Stones Cry From The Earth" ont disparu, donnant une cohérence encore plus importante à l'ensemble mais n'enlevant rien à la formidable richesse du jeu de batterie de Erno Räsänen, un des nombreux points forts de cet opus. 'I Burn The Day, The Ghost' ouvre ce périple émotionnel avec des bruits d'eau et d'oiseaux, délicate introduction qui n'est pas sans rappeler les cousins norvégiens d'Airbag. Et puis l'ascenseur émotionnel est lancé : une basse massive se mêle à des nappes de claviers aux sonorités de cordes amenant profondeur et légèreté. La voix fragile et délicate de Juha Sirkkiä affronte des riffs de guitare saturée avant que ne surgissent des soli lumineux. Le saxophone d'Aku Kolari vient se mêler à l'ensemble le temps d'interventions rappelant parfois les Pink Floyd ('No One, Anyone, Be Someone', 'Pursue').

Il y aurait tellement à dire sur la richesse des pièces de cet album, et pourtant, il serait impossible de décrire les émotions qu'il provoque tant ces dernières ébranlent ce qu'il y a de plus profond en chacun de nous. "We Are Left With A Song" touchera aussi bien les amateurs de Katatonia que ceux de Massive Attack, ceux d'Anathema et ceux d'Airbag, tout en gardant une filiation avec les compatriotes de Hanging Garden et Throes Of Dawn mais en n'étant que du Thence avec une identité forte et assumée. Soyez avertis que vous ne ressortirez pas indemnes de l'écoute de ces sept titres à la richesse sans limite. Mais que la musique est belle et magique quand elle provoque de telles émotions !


Plus d'information sur http://www.thence-ambience.com/





LISTE DES PISTES:
01. I Burn The Day, The Ghost - 8:18
02. No One, Anyone, Be Someone - 5:13
03. Abundance - 6:58
04. It Is Truth That Liberates - 4:23
05. Pursue - 10:46
06. Oars In Our Hands - 6:42
07. Life Will Get You Eventually - 7:52

FORMATION:
Erno Räsänen: Guitares / Batterie
Juha Sirkkiä: Chant / Guitares / Basse / Claviers
AKu Kolari: Invité / Saxophone
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(1) COMMENTAIRE(S)    
 
 
LOLO_THE_BEST59
31/10/2020
 
814
0
Je rejoins la chronique de LoloCeltic, cet album est un grand moment de musique. Les titres sont travaillés, alternant ambiance et moments intenses, mais sans jamais verser dans la surenchère métallique, malgré une section rythmique survitaminée et des riffs bien tranchants. Le travail sur les claviers, dantesque, y contribue sans doute également, instaurant dans certains titres (Oars In Our Hands) un côté symphonique. Comme évoqué, les titres sont hyper bien construits, dans une veine progressive, les solo sont bien amenés (celui de guitare magnifique de Pursue) et le sax fait toujours son petit effet (même si je le trouve sous-mixé dans No One, Anyone, Be Someone). Un groupe et un album à découvrir.
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
5/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
EDENYA: Silence (2020)
ROCK ATMOSPHERIQUE - Edenya est de retour avec un "Silence" très réussi aux influences progressives, post rock, parfois Metal et expérimentales, toujours mises au service des chansons.
AD INFINITUM: Chapter I: Monarchy (2020)
METAL MELODIQUE - Voici, sur fond de metal symphonique mélodique, un album agréable reposant sur une chanteuse méconnue mais prometteuse et des compositions plus plaisantes qu'originales.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT THENCE
THENCE_These-Stones-Cry-From-Earth
These Stones Cry From Earth (2011)
4/5
5/5
AUTOPRODUCTION / METAL ATMOSPHERIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022