GROUPE/AUTEUR:

CONCEPTION

(NORVÈGE)

TITRE:
STATE OF DECEPTION (2020)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
METAL PROGRESSIF

"Parfaite suite à l’EP "My Dark Symphony" qui nous avait enthousiasmé il y a un peu plus d’un an, "State Of Deception" entérine la superbe renaissance de Conception."
NUNO777 - 19.03.2020 - (0) Avis des lecteurs - (1) commentaire(s)
4/5
Avec la sortie de l’EP "My Dark Symphony", c’est l'un de nos souhaits qui s’exauçait avec la renaissance du groupe culte Conception. Dire que nous fûmes comblés en apprenant la réalisation de l’album que nous appelions de nos vœux est un euphémisme. Nous le tenons ce cinquième album des Norvégiens qui, par son iconographie sombre et mystérieuse, s’inscrit dans la lignée de l’EP sorti il y a un an et demi.

Étonnamment c’est un bond dans le passé auquel nous invite le Conception de 2020. Avec son riff nerveux, ses rythmiques saccadées et ses atmosphères rétro, nous sommes projetés vingt ans en arrière quand ‘Of Raven and Pigs’ ouvre le bal avec la vertigineuse jubilation d’écouter le tout premier Ark. Le refrain prend son temps pour émerger mais la patience est largement récompensée par son effervescence mélodique, qualité que le groupe démontre tout au long de ce court et surprenant album. Surprenant par le développement de ce morceau dont l’intensité grandissante se fait par la montée d’une liesse vocale inattendue. "State Of Deception" est aussi remarquable par la multitude de ses formats qui voient cohabiter des condensés d’énergie pure avec ‘By The Blues’ qui pourrait facilement inonder toutes les radios, ‘Waywardly Broken’, ‘No Rewind’ et ‘She Dragoon’ qui voguent entre le Conception de 1997 et Ark, la power ballad orchestrée ‘The Mansion’, elle aussi aux prétentions consensuelles évidentes avec la voix d'Elize Ryd et ses charmes mélodiques indéniables, et enfin le déroutant ‘Anybody Out There’ à la fibre progressive et épique.

La propension à faire fructifier les acquis tout en allant droit au but est un des traits révélateurs de l’état d’esprit du groupe. L’écriture est épurée, avec un Tore Østby en grande forme pour pondre des riffs essentiels et créatifs (par exemple ceux de ‘Waywardly Broken’, à la fois nerveux et reptiliens), tout en étant enrichie d’arrangements suffisants à l’instar des cordes du jouissif ‘She Dragoon’ qui apportent la tension juste, ou dans ‘No Rewind’ en tendant l’oreille. Ce cadre offre un terrain de jeu idéal à Roy Khan pour exprimer tout son art et il ne s’en prive pas. Tour à tour sans concession dans l’énergie déployée (‘Of Raven and Pigs’, ‘By the Blues’), sophistiqué et acteur (‘She Dragoon‘, ‘Anybody Out There’) ou transmettant une émotion touchante (‘Feather Moves’, ‘The Mansion’), l'ancien chanteur de Kamelot signe une prestation magistrale. Le reste du groupe est à l’unisson, à l’image du sublime ‘Feather Moves’ qui clôt le disque et dont nous avions tellement regretté l’absence dans l’EP précédent, avec sa batterie précise et aérienne, cette basse qui vibre à la même pulsation que nos cœurs et la caresse unique de Tore Ostby dans un solo aussi délicat que poignant.

"My Dark Symphony" et "State Of Deception" sont le revers et l’avers d’une même médaille forgée dans les métaux les plus précieux. Le premier a une face plus sombre avec des mélodies moins facilement assimilables alors que le second brille plus intensément d’une énergie vivifiante et de refrains percutants. D’une certaine manière incomplets si on les considère indépendamment, ces deux disques se conjuguent parfaitement pour emmener Conception vers une renaissance des plus réussies.

Plus d'information sur https://conceptionmusic.com/



GROUPES PROCHES:
KAMELOT, , ARK

LISTE DES PISTES:
01. In Deception
02. Of Raven And Pigs
03. Waywardly Broken
04. No Rewind
05. The Mansion
06. By The Blues
07. Anybody Out There
08. She Dragoon
09. Feather Moves (remastered)


FORMATION:
Arve Heimdal: Batterie
Ingar Amlien: Basse
Roy Khan: Chant
Tore Østby: Guitares
Elize Ryd: Chant / Invité


TAGS:
Technique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(1) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
TORPEDO - 22/03/2020 15:47:35
0
Je ne connaissais pas Conception... C'te honte ! Je suis en train de me faire toute la disco.
Haut de page
EN RELATION AVEC CONCEPTION
DERNIERE ACTUALITE
CONCEPTION: Nouvelle vidéo
Toutes les actualités sur CONCEPTION
NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (5 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
GOD DETHRONED: Illuminati (2020)
DEATH METAL God Dethroned signe avec "Illuminati" une œuvre riche et intelligente, dans un black death qui sait se faire accrocheur.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
THE NEW ROSES: Nothing But Wild (2019)
HARD ROCK Avec "Nothing But Wild", The New Roses impose une identité forte aux couleurs US affirmées et à l’énergie communicative.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT CONCEPTION
CONCEPTION_My-Dark-Symphony
My Dark Symphony (2018)
4/5
5/5
AUTRE LABEL / METAL PROGRESSIF
CONCEPTION_Flow
Flow (1997)
5/5
3/5
NOISE / METAL PROGRESSIF
CONCEPTION_In-Your-Multitude
In Your Multitude (1995)
5/5
4/5
NOISE / METAL PROGRESSIF
CONCEPTION_Parallel-Minds
Parallel Minds (1994)
4/5
4/5
NOISE / METAL PROGRESSIF
CONCEPTION_The-Last-Sunset
The Last Sunset (1993)
5/5
-/5
NOISE / METAL PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020