ARTISTE:

US

(HOLLANDE)
TITRE:

THE YOUNG AND RESTLESS

(2006)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Symphonique
"Là où les premiers albums de Us présentaient des compositions longues à l'intérêt inégal, cette nouvelle livraison a le mérite de condenser le propos sous forme de titres raccourcis, bien qu'enchaînés, et réussit à captiver l'auditeur sur toute sa durée."
TONYB (13.10.2006)  
3/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Ami anthropologue de la musique progressive, bienvenue en 1970. A cette époque était la genèse : non pas celle de l'humanité, mais celle d'une musique symphonique, extravagante, progressive, et d'un groupe si bien nommé qui influencera toute une génération de musiciens.

Né quelques années plus tard en 1975, Us, le groupe des frères Wernars, s'inspirera de ces glorieux aînés pour composer sa musique symphonique, et attendra tout de même 26 ans avant de sortir sa première production discographique en 2001. Entretemps me direz-vous ? Eh bien rien ou pas grand chose : le groupe est resté scotché dans son époque originelle. A noter que pour ce quatrième album, Us a perdu son chanteur en titre, remplacé tour à tour par les différents membres du groupe, la soeurette (ou la moitié de l'un des deux frères ?) venant compléter les choeurs.

"The Young and Restless" nous propose donc une plongée intemporelle 35 ans en arrière, et plus particulièrement vers l'album Trespass (de qui vous savez), et les plages enchaînées "The Struggle/A Cry in the Dark/In the Eye of the Beholder" totalement hallucinées nous renvoient irrémédiablement vers ce morceau d'anthologie qu'est "The Knife". Seule concession à la modernité, une batterie aux sonorités électroniques, qui vient quelque peu dépoussiérer la couleur 70's des différentes harmonies. Pour le reste, orgue Hammond et mellotrons à profusion, guitares à la Anthony Philipps et basse ronflante et inspirée composent ce progressif symphonique du meilleur effet.

Et là où les premiers albums de Us présentaient des compositions longues à l'intérêt inégal, cette nouvelle livraison a le mérite de condenser le propos sous forme de titres raccourcis, bien qu'enchaînés, et réussit à captiver l'auditeur sur toute sa durée. Seul petit reproche, les parties vocales, typées ultra-70's, avec un chant monocorde et plat, doublé en permanence. On est hélas loin de l'ange Gabriel, et à la longue, cela devient lassant. On se surprend alors à attendre avec impatience le prochain passage totalement instrumental !

S'il est difficile de parler de maturité pour un groupe aussi ancien, force est de reconnaître que cet album vient enfin confirmer de belle manière le talent de Us. De surcroît, il est toujours sympathique, en l'absence définitive (?) des maîtres inspirateurs de ce type de musique, de se replonger quelques années en arrière tout en écoutant une "nouveauté". Définitivement, ceci ne sera pas l'apanage de la seule musique classique.


Plus d'information sur http://www.the-music-of-us.com



GROUPES PROCHES:
MIKE OLDFIELD, GENESIS


LISTE DES PISTES:
01. Mind Over Matter - 6:12
02. The Rainbow's End - 6:03
03. The Struggle - 2:48
04. A Cry In The Dark - 0:53
05. In The Eye Of The Beholder - 6:00
06. The Young And Restless I - 3:02
07. The Mothman - 3:25
08. The Bridge - 4:11
09. The Space In Between - 1:46
10. A Bat In The Night - 4:44
11. Waiting For Christmas - 2:14
12. The Ordeal - 3:51
13. After The Ordeal - 3:30
14. The Young And Restless Ii - 6:46

FORMATION:
Ernest Wernars: Chant / Claviers
Joris Ten Eussens: Batterie
Jos Wernars: Chant / Guitares / Basse
Marijke Wernars: Chant
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
KEITH_WAKEMAN
21/08/2007
  0 0  
2/5
C'est sûrement le plus abouti des albums des Hollandais, mais encore faut il accepter d'écouter un vieil-album (quoique récent) de Néo-Prog peu novateur. Rien ne m'a réellement interpellé, mais rien ne m'a franchement déplu... sans surprise.
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
2.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
US: A Sorrow In Our Hearts (2001)
ROCK PROGRESSIF - Avec ce premier album fait de bric et de broc (la production est plutôt pauvre), Us nous offre un premier échantillon de sa musique, mais est encore en quête de style et de maturité.
SKURK: 666 Personligheter (2006)
METAL MELODIQUE -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT US
US_Feeding-The-Crocodile
Feeding The Crocodile (2010)
1/5
-/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
US_Everything-Changes
Everything Changes (2009)
2/5
-/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
US_The-Ghost-Of-Human-Kindness
The Ghost Of Human Kindness (2004)
2/5
-/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
US_Eamon-s-Day
Eamon's Day (2003)
2/5
-/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
US_A-Sorrow-In-Our-Hearts
A Sorrow In Our Hearts (2001)
2/5
-/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021