GROUPE/AUTEUR:

HOWARD

(FRANCE)

TITRE:
OBSTACLE (2020)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
ROCK ALTERNATIF

"Galette dont il faut se délecter d'urgence, "Obstacle" n'en sera pas un pour Howard, groupe auquel un avenir radieux est assurément promis !"
CHILDERIC THOR - 27.04.2020 - (0) Avis des lecteurs - (1) commentaire(s)
4/5
A l'instar de Kadavar avec lequel il devait tourner en mars dernier, Howard a retenu la forme du power-trio comme fondation d'un rock garanti 100% vintage. Crinière de feu, armé de sa guitare ruisselant de fuzz et de sa voix chaude, JM Canoville a tout du frontman qui électrise l'assistance. Le groove chevillé aux baguettes, Tony Karren frappe comme une mule, un peu à la manière de Tiger, son aîné Allemand. Quant à Raphaël Jeandenand, il ouvre les vannes d'un orgue Hammond biberonné aux Jon Lord et autres John Paul Johns.

Si elle ne manquera pas de procurer quelques frissons à une poignée de bobos et autres lecteurs des Inrocks, la triplette mérite amplement d'être découverte par les amoureux de gros son et les fumeurs de stoner. Après une première ration aussi maigre en titres que prometteuse en sensations fuzzy, "Obstacle" déboule pour ramoner les cages à miel. Et qu'est-ce que ça fait du bien, la vache ! Point de longs discours ni de vains préliminaires chez ces Parisiens, juste un concentré de pur rock'n' roll qui sent sous les bras, celui qui vous file la trique des grands jours grâce à cette rondelle taillée pour le vinyle avec ses sept pistes qui s'enchaînent à un rythme endiablé. 

Les mecs ont tout compris, alliant sève contagieuse et ambiances veloutées, le tout enrobé de cette patine typiquement seventies sans pour autant exhaler l'encaustique. Direct et moelleux, lourd et humide à la fois, 'Quicktime' amorce l'écoute de la plus belle des façons. En moins de cinq minutes, le trio réussit déjà à nous mettre dans sa poche, trouvant le juste milieu entre puissance de feu et tempo chaloupé.

S'ils donnent l'impression de types qui viennent juste de se pointer pour brancher leurs instruments avant de balancer la sauce, on devine derrière le son authentique et une énergie remuante aux allures de rampe de lancement pour des jams furieuses un beau travail d'écriture et un sens du détail indéniable. Ce que confirme rapidement 'God Is Dead' et son orgie de claviers en guise d'intro et les volutes soyeuses qui drapent le chant aussi suave que féroce de JM Canoville. Du haut de ses plus de six minutes au garrot, le terminal 'Features' témoigne également d'une composition charpentée et pleine de déliés. Avec une classe effrontée et un talent tranquille, le trio alterne les bûches heavy ('Void') ou plus onctueuses tel 'The Path' où un orgue échappé d'un vieux Purple répond à une rythmique appuyée. Le tout trempe dans un feeling qu'on boit comme un nectar sensuel à l'image d'un 'Gone' fiévreux et sauvage.

Howard, c'est chaud, c'est surtout (très) bon, voire excellent, artisan d'un rock vieilli dans un fût de chêne et pourtant gorgé d'une folle vitalité. Galette dont il faut se délecter d'urgence, "Obstacle" n'en sera pas un pour ce groupe auquel un avenir radieux est assurément promis.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/howardofficial/



GROUPES PROCHES:
KADAVAR, DEEP PURPLE, THE PICTUREBOOKS, VANILLA FUDGE

LISTE DES PISTES:
01. Quicklime
02. God is Dead
03. Void
04. The Path
05. Gone
06. Make up Your Mind
07. Features


FORMATION:
Jm Canoville: Chant / Guitares
Raphaël Jeandenand: Claviers / Moog Bass
Tom Karren: Batterie


TAGS:
60's, 70's, Old School, Psychédélique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(1) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
MOSTO - 27/04/2020 19:01:02
0
Ah purée, l'orgue hammond, purée, la joie infinie quand j'écoute ce son. Jon Lord sort de ce corps!!!! Très bon album, le vocal s'approche sans forcer du timbre d'un certain Jim Morrison. Mon seul bémol: trop lourd, ça mériterait plus de variantes. En tout cas, ces mecs peuvent grimper très haut. Coup de coeur.
Haut de page
EN RELATION AVEC HOWARD
DERNIERE ACTUALITE
HOWARD: Les détails sur 'Obstacle'
Toutes les actualités sur HOWARD
NOTES
4/5 (1 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
WOLF: Feeding The Machine (2020)
HEAVY METAL Wolf signe avec "Feeding The Machine" un disque en deçà de ses productions précédentes, présentant un heavy typé 80's assez générique qui manque cruellement du petit truc qui fait la différence.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
FREAK INJECTION: Daddy Is The Devil (2020)
ROCK ALTERNATIF Freak Injection revient nous hanter avec "Daddy is the Devil", album endiablé sur lequel il nous propose une tonique formule electro-rock mâtiné de pop et d'atmosphérique.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT HOWARD
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020