GROUPE/AUTEUR:

VILLAGERS OF IOANNINA CITY

(GRÈCE)

TITRE:
AGE OF AQUARIUS (2020)
LABEL:
NAPALM RECORDS
GENRE:
STONER / METAL ALTERNATIF

"Villagers of Ioannina City invente le heavy post-rock stoner psychédélique, et le premier album du genre met déjà la barre très haut. Un mélange étonnant et détonnant."
PROGRACER - 13.05.2020 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
5/5
Déjà auteurs de "Riza", un album remarqué en 2014, les Grecs de Villagers Of Ioannina City et originaires de... Ioannina, présentent leur second opus en ce début 2020. Habitués à surprendre leur monde avec un stoner post-rock très personnel, les cinq musiciens sortent donc ce "Age Of Aquarius" très attendu par une fan base conquise depuis le début, et pour cause.

Le post-stoner des Grecs se caractérise par l'apport d'instruments atypiques tels que la clarinette, qui truste la plupart des solos, la cornemuse et le kamal (flûte traditionnelle des Balkans). Mais sortez-vous immédiatement de l'esprit cette image de danseurs de sirtaki, on en est très loin. Les guitares sont heavy et lancinantes, dans un pur style stoner, les rythmiques sont évolutives dans un esprit post rock moderne, avec une basse ronflante ('Millennium Blues'), et le chant expressif de Alex Karametis lorgne du côté alternatif du rock moderne. Sur 'Father Sun', il rappelle avec plaisir celui des Français de Far From The Sun (ça ne s'invente pas) sur l'album du même nom et arbore un accent délicat que l'on retrouve chez ses compatriotes de Wastefall.

Les constructions des morceaux s'appuient sur des structures répétitives et lentement évolutives qui produisent cette transe hypnotique et addictive qu'apprécient les amateurs de heavy post rock. Même 'Cosmic Soul' dont la ligne de basse évoque la pop déjantée des 90's s'encanaille d'évolutions stylistiques avec l'épaississement progressif de ses expressions pour aboutir à un lourd riff survolé de solos particulièrement inspirés. Quant à l'énergique 'For The Innocent', il mêle stoner endiablé et riffs de cornemuse (si, si, c'est possible) à une mélodie rock entêtante.

Cette cornemuse, très présente sur 'Dance of Night' et 'Father Sun', apporte plus de psychédélisme que de folklore et l'ombre des Doors plane sur une bonne moitié des titres dans l'exploration transcendantale des émotions sur fond de voyage onirique. Les mélodies psychés aux accents tribaux ainsi qu'un chant habité et des ambiances sombres font souvent penser au Tool qui rassemble le plus grand nombre autour de ses expérimentations originales.

Ces villageois pratiquent un mélange des genres original et très personnel. Cette particularité sonore et créative s'impose comme une marque distinctive et une identité propre. Espérons retrouver cette authenticité très vite car le plaisir d'écoute est réel et immédiat pour peu que vous appréciiez les ambiances post-rock heavy, les atmosphères psyché et que vous soyez prêts à découvrir des horizons qui semblent encore inexplorés. Et c'est bien là le principal attrait de ce "Age Of Aquarius", son originalité d'écriture et l'intelligence de ses arrangements. Alors, ouvrez vos chakras, échauffez vos cervicales et profitez de ce mélange étonnant et détonnant.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/villagersofioanninacity/



GROUPES PROCHES:
TOOL, BLACK STONE CHERRY, FAR FROM YOUR SUN

LISTE DES PISTES:
01. Welcome - 2:58
02. Age of Aquarius - 8:43
03. Part V - 9:47
04. Dance of Night - 8:33
05. Arrival - 1:52
06. Father Sun - 8:37
07. Millennium Blues - 8:42
08. Cosmic Soul - 9:03
09. For the Innocent - 5:02
10. Sparkle out of Black Hole - 2:30


FORMATION:
Achilleas Radis: Claviers
Akis Zois: Basse
Alex Karametis: Chant / Guitares
Aris Giannopoulos:
Konstantis Pistiolis: Clarinette


TAGS:
Bluesy, Folk, Lourde, Psychédélique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC VILLAGERS OF IOANNINA CITY
NOTES
- /5 (0 avis) 5/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
DEPRAVED: Raped Innocence (2020)
DEATH METAL Avec "Raped Innocence", Depraved signe un brûlot impressionnant et propose le meilleur d’un brutal death teinté de grind parfaitement maîtrisé.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
DREADFUL HIPPIES: Rover (2020)
ROCK Dreadful Hippies distille un son heavy rock dynamique tout en dévoilant une face plus sophistiquée.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT VILLAGERS OF IOANNINA CITY
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020