ARTISTE:

US

(HOLLANDE)
TITRE:

EAMON'S DAY

(2003)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Old School
""
ABADDON (01.10.2006)  
2/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

“Eamon’s Day”, paru en 2003, n’est que le deuxième album du groupe néerlandais “Us”. Ne pas croire pour autant qu’on a affaire à des débutants, les fondateurs du groupe : Jos Wernars (basse et guitares), Ernest Wernars (claviers) et Paul van Velzen (percussions) se connaissent depuis longtemps, puisque leur première formation (Saga, aucun rapport avec les Canadiens) sévissait déjà en 1975 ! Pour cet album, le trio s’est adjoint les services du chanteur Stephan Christiaans.
L’album, pour une durée de presque 65 minutes et seulement 5 plages (dont une de 27 minutes et des poussières), se réclame d’un genre entre le prog et le symphonique et affiche donc une certaine ambition.

Ambition que l’on ressent dès l’entame du morceau-titre : l’intro possède une réelle ampleur, et Jos, le principal compositeur du groupe, montre tout de suite qu’il est un fan de Genesis ; l’utilisation des accords d’orgue est assez typique de la manière Banks, première époque. Ce n’est pas la seule influence que l’on remarquera, certains passages musicaux portés par la guitare sèche (notamment dans “Sea Song”) ont une résonance toute oldfieldienne. Pour en revenir au premier morceau, le groupe nous offre une excellente mise en bouche, avec une belle entame à la basse du thème principal. Reste quand même une légère impression de manque, aucun développement musical pur réellement consistant, à part un court (et sympathique) solo de guitare sur la fin : sur un morceau affichant une belle ambition dès le départ, c’est un peu dommage !

Le bel allant démontré avec le morceau d’ouverture s’émousse avec “Sea Song”, qui peine à prendre son envol tout au long de ses 15 minutes. Le son parait très daté sur ce titre et il y a un trou béant au milieu, trois minutes et demie où il ne se passe pas grand chose. L’interprétation manquant de jus, on en retire une impression de travail laborieux ...

Passons sur “Happy Suburbia”, ballade atmosphérique lymphatique (me faisant penser , allez savoir pourquoi, au générique de Thalassa...) et sur “The Tunnel”, titre rythmé gâché en partie par une prise de son très moyenne; dommage, comme sur la plupart de titres, il y a des idées (ici, la guitare s’insère très naturellement dans les lignes mélodiques).

Avec “Life in Progress”, Us se frotte à un exercice à risque : le morceau “épique” de plus de 20 minutes. Rares sont les groupes qui ont réussi ce pari, et, autant le dire tout de suite, Us ne rentrera pas parmi les lauréats : déjà, le dernier tiers du morceau n’a plus aucun rapport avec le début, le collage est très artificiel. Et puis un gros vide au milieu, un passage guitare + voix en creux, qui fait sérieusement tomber le rythme, un solo de synthé qui a du mal à décoller ... Ajoutons à cela une production étouffée à la limite de la saturation sur les basses, tout ceci se cumule pour faire oublier les qualités honnêtes de composition que l’on sent ici et là. Un titre de cette durée supporte très mal les approximations ... et les fins ratées, ce qui est le cas ici.

Au total, impression très mitigée sur cet “Eamon’s Day”: de bonnes idées de composition et un certain savoir-faire musical, assez évidents sur le morceau-titre (très au-dessus des autres), sont gâchés par un son très daté (on ne se croirait certes pas en 2003 ! ) et une production approximative, défauts en partie gommés sur leurs productions ultérieures. Appréciation globale : peut mieux faire !


Plus d'information sur http://www.the-music-of-us.com



GROUPES PROCHES:
MIKE OLDFIELD, GENESIS


LISTE DES PISTES:
01. Eamon's Day - 10:15
02. Sea Song - 15:32
03. Happy Suburbia - 6:03
04. The Tunnel - 5:14
06. Life In Progress - 27:25

FORMATION:
Ernest Wernars: Claviers
Jos Wernars: Guitares / Basse
Paul Van Velzen: Batterie
Stephan Christiaans: Chant
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
2/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
GLASS HAMMER: Live At Belmont (2006)
ROCK PROGRESSIF -
CHIMPAN A: Chimpan A (2006)
AUTRES - Véritable melting-pot musical, cet album nous emmène du côté du trip hop, avec quelques pointes de techno et des passages plus cool, type lounge-musique, le tout sur fond de rythmiques plutôt lascives
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT US
US_Feeding-The-Crocodile
Feeding The Crocodile (2010)
1/5
-/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
US_Everything-Changes
Everything Changes (2009)
2/5
-/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
US_The-Young-And-Restless
The Young And Restless (2006)
3/5
-/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
US_The-Ghost-Of-Human-Kindness
The Ghost Of Human Kindness (2004)
2/5
-/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
US_A-Sorrow-In-Our-Hearts
A Sorrow In Our Hearts (2001)
2/5
-/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021