GROUPE/AUTEUR:

VANDENBERG

(HOLLANDE)

TITRE:
2020 (2020)
LABEL:
MASCOT LABEL GROUP
GENRE:
HARD ROCK MELODIQUE

"Le retour tant attendu de Vandenberg est une ode remarquable à Whitesnake."
LYNOTT - 22.05.2020 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
5/5
Voilà 35 ans que nous n'avions pas entendu parler du groupe Vandenberg. Plus de trois décennies après leurs derniers méfaits vinyliques, le combo hollandais, progéniture du guitariste Adrian Vandenberg, vient nous rendre une visite surprise avec un album éponyme et un nouveau line-up.

Pour la petite histoire, c'est en 1982 que sortit le premier opus des Néerlandais. En ces temps bénis pour le hard rock, l’œuvre parvint à interpeller les foules. Et ce ne fut pas une mince performance puisque sortirent entre autres cette année-là : le "Number Of The Beast" d'Iron Maiden, le "Blackout" de Scorpions, le "Screaming For Vengeance" de Judas Priest, le "Signal" de Rush et le Chase The Dragon de Magnum. Autant dire que pour se faire une place en ces temps d'abondance, il fallait envoyer du lourd. Et Adrian Vandenberg s'en était chargé en sortant les très remarqués "Heading For A Storm" (1983) et "Alibi" (1985). Tant remarqués que le blondinet fût repéré par un certain David Coverdale qui l'attira alors dans les rets de Whitesnake, groupe dans lequel il officia jusqu'en 1997 et l'album "Restless Heart". Dès lors plus rien ou presque...

Mais Adrian Vandenberg cultive l'art du contre-pied et parvient à être là où personne ne l'attend plus. Comme en 2014 et son retour innatendu sur le devant de la scène avec son nouveau combo Vandenberg's MoonKings  auteur de deux opus (un premier opus éponyme , puis "MKII"), 2020 marque le retour de Vandenberg avec un line-up trois étoiles. Le guitariste a réussi le coup parfait en recrutant au chant le Chilien Ronnie Romero, membre éminent du Rainbow de Blackmore dans sa version contemporaine. Lui sont associés Koen Herfst, nommé meilleur batteur du Benelux (il a tourné avec Epica et After Forever), suppléé du bien connu Brian Tichy (Whitesnake, Foreigner), et Randy Van Der Elsen le bassiste actuel de Tank (chantre de la NWOBHM), épaulé à la quatre-cordes par un autre invité de marque, le célèbre Rudy Sarzo (Whitesnake, Ozzy et Dio). Au vu de cette brochette de talents, on comprend aisément pourquoi ce nouvel album de Vandenberg ressemble tant à ce que propose Whitesnake. Nous sommes ici en présence d'un hard rock musclé aux teintes de soul et de blues, glorifié par un guitariste remarquable et un chanteur qui a du Coverdale et du Dio dans les cordes vocales au gré des morceaux de l'opus. Disons plus précisément que Romero a des influences du premier et le timbre du second, comme résume Adrian Vandenberg.

Dix morceaux sont au programme ici. Dix petites merveilles de hard rock des années dorées où, outre l'ombre envahissante du Serpent Blanc, apparaît, plus diffusément, celle du Rainbow de "Straight Between The Eyes" (sur 'Shadow Of The Night') ou de "Rising" (la fin grandiloquente de 'Hell And High Water'). Mais également celle de Dio qui plane sur le martelé 'Shout'. Le toucher de guitare d'Adrian, en lead ou en solo, est hallucinant de feeling, l'artiste ayant également l'intelligence de ne pas empiler les notes façon mille-feuilles. La rythmique est assurée avec poids et conviction, notamment par un jeu de batterie d'une rare puissance. De la paire 'Let It Rain'/'Skyfall', qui aurait fait un carton sur les ondes au temps glorieux des clips sur MTV, à 'Shitstorm' qui exsude la bande à Coverdale, du galvanisant 'Light Up The Sky' où Romero emporte tout sur son passage, à la relecture de leur propre hit, la fameuse ballade 'Burning Heart', Vandenberg nous propose une œuvre qui regorge de plaisirs loin d'être coupables.

Il en est ainsi, soyez convaincus que nous tenons là un des albums de l'année dans la mouvance affichée. Il y a des retours qui laissent froid, surtout après plusieurs décennies où le soufflé a largement eu le temps de retomber. Celui-ci fait partie des revivals qui peuvent d'ores et déjà être marqués d'une pierre blanche, phosphorescente de surcroît.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/vandenbergband



GROUPES PROCHES:
WHITESNAKE

LISTE DES PISTES:
01. Shadows of the night
02. Freight Train
03. Hell and High water
04. Let it rain
05. Ride like the wind
06. Shout
07. Shitstorm
08. Light up the sky
09. Burning Heart
10. Skyfall


FORMATION:
Rudy Sarzo: Basse / Guest
Adrian Vandenberg: Guitares
Brian Tichy: Basse / Guest
Koen Herfst: Batterie
Randy Vanderelsen: Batterie
Ronnie Romero: Chant


TAGS:
80's, Accessible / FM, Bluesy, Old School
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC VANDENBERG
DERNIERE ACTUALITE
VANDENBERG : Nouvelle lyric video
Toutes les actualités sur VANDENBERG
NOTES
4/5 (1 avis) 4.2/5 (5 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ME AND THAT MAN: New Man, New Songs, Same Shit, Vol. 1 (2020)
ROCK "New Man, New Songs, Same Shit, Vol. 1" est un album puissant et addictif, sensuel et généreux, au carrefour du blues le plus noir et de la musique country la plus sombre.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
HAKEN: Virus (2020)
METAL PROGRESSIF Avec "Virus", Haken réussit sûrement son dosage le plus intelligent et le plus abouti entre ses influences djent et modernes récentes et celles plus nuancées des débuts.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT VANDENBERG
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020