.
.
GROUPE/AUTEUR:

MIKE PATTON

(ETATS UNIS)

TITRE:
CORPSE FLOWER (2019)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
ROCK

"Né de l’improbable rencontre du compositeur Jean-Claude Vannier et du chanteur Mike Patton, "Corpse Flower" est un disque subtil et élégant incarné par une interprétation charismatique et personnelle. Une vraie réussite artistique."
NUNO777 - 10.04.2020 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Six mois après la sortie de l’album "Corpse Flower", l’effet de surprise est certes retombé mais l’idée de la collaboration entre le compositeur Jean-Claude Vannier et le chanteur Mike Patton demeure remarquable. Notamment parce qu’elle participe à faire la passerelle entre deux mondes réputés irréconciliables, la variété et le rock, et qui plus est d’un compositeur à succès français et d’un chanteur atypique américain. Les uns accusant la faible teneur créative, le manque d’ouverture d’esprit d’un auditoire formaté et moutonnier, les autres l’agressivité et les mœurs décadentes. Mais les critiques trahissent un fond de fascination mutuelle.

C’est Serge Gainsbourg qui d’une certaine manière a rendu possible cette rencontre. Elle a eu lieu lors d’une soirée hommage à l’homme à tête de chou en 2011 à Los Angeles. Huit ans et de nombreux échanges à distance plus tard, le résultat est à la hauteur de ce que l’on imagine sortir de cette association. Une écriture musicale subtile et élégante incarnée par une interprétation charismatique et personnelle. On retrouve la couleur musicale de Vannier, le sens de la mélodie itérée et redondante, les orchestrations majestueuses (‘Yard Bull’, ‘Pink And Bleue’) et les arrangements pointilleux (parmi tant de détails à découvrir, l’accordéon, le clavecin, les violons, le banjo, le piano, le xylophone), la contenance de la mélancolie (‘Chansons d’Amour’, ‘Insolubles’) et la libre expression de la dissonance (‘Camion’, ‘A Schoolgirl’s Day’). Il y a du Gainsbourg dans la douce ‘Yard Bull’ et la ritournelle cyclique de ‘Camion’, beaucoup de classe et de rondeur soul, notamment grâce au Fender Rhodes, dans ‘Ballad C.3.3.’ et une ambiance parisienne à la fois chaleureuse et sombre dans ‘Cold Sun Warm Beer’.

Mike Patton a reçu les musiques de Vannier et a posé des textes de son cru dessus. Certains passages sont en français, avec une belle exagération de l’accent, comme le mot « camion », qui revient comme un cheveu sur le velouté du même nom, accentuant le burlesque d’un titre aux accents zappaiens, ou l’énumération incongrue de mets (et gros mots) de la gastronomie française dans un ‘Corpse Flower’ qui aurait pu être la bande son d’une comédie populaire des années 70. Mais avec l’expérience du bizarre qui est celle de Patton, ces quelques fantaisies tiennent du conformisme. En accord avec la tonalité des morceaux, Patton joue sur des registres réservés (l’entêtant ‘Browning’), théâtraux (‘Cold Sun Warm Beer’) ou excentriques (les voix de gorge dans un ‘On Top Of The World’ qui lui va comme un gant et ‘Chansons D’Amour’). Et si Patton privilégie plus naturellement les approches narratives (‘Ballad C.3.3.’, ‘A Schoolgirl’s Day’), il n’hésite pas à se faire davantage crooner, pas du tout impressionné par les seules orchestrations du sublime ‘Pink And Bleue’.

"Corpse Flower" est un album aux délicieuses extravagances et à la fraîcheur revigorante qui alterne le très bon et l’excellent. D’une finesse rare dans les mélodies et les arrangements, il jouit de l’aura d’un Patton multi-carte et jamais hors de propos. "Corpse Flower" est né d’un heureux hasard et il en restitue toute la magie.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/mikepatton/



GROUPES PROCHES:
NICK CAVE AND THE BAD SEEDS, BECK

LISTE DES PISTES:
01. Ballade C.3.3
02. Camion
03. Chansons D'Amour
04. Cold Sun Warm Beer
05. Browning
06. Hungry Ghost
07. Corpse Flower
08. Insolubles
09. On Top Of The World
10. Yard Bull
11. A Schoolgirl's Day
12. Pink and Bleue


FORMATION:
Bécon Palace String Ensemble: Cordes
Bernard Paganotti: Basse
Daniel Ciampolini: Percussions
Denys Lable: Guitares
Didier Malherbe: Saxophone, Flûte
James Gadson : Batterie
Jean-claude Vannier: Chant / Piano
Justin Meldal-johnsen: Basse
Léonard Le Cloarec: Saxophone
Mike Patton: Chant
Smokey Hormel: Guitares


TAGS:
Accessible / FM, Avant-gardiste, Dissonant, Intimiste, Mélancolique, Musique de film, Romantique, Symphonique, Théatral, Chant grave
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC MIKE PATTON
NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
NIGHTWISH: Human. :ii: Nature. (2020)
METAL MELODIQUE Nightwish accouche d'un album étonnant et équilibré à la profondeur d'écriture variée et ambitieuse. Incontestablement un incontournable de l'année, du genre, du metal, de la musique.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
BJORN RIIS: A Storm Is Coming (2019)
ROCK PROGRESSIF D'une beauté blafarde derrière laquelle brillent de légers rayons d'espoir, "A Storm Is Coming" est une nouvelle preuve du talent de Bjorn Riis pour transmettre des émotions profondes et délicates.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MIKE PATTON
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020