GROUPE/AUTEUR:

WARBRINGER

(ETATS UNIS)

TITRE:
WEAPONS OF TOMORROW (2020)
LABEL:
NAPALM RECORDS
GENRE:
THRASH

"A défaut d’être novateur, “Weapons of Tomorrow” est un disque solide et carré, aux structures impeccables."
THIBAUTK - 29.04.2020 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Groupe de thrash né aux Etats-Unis il y a plus de quinze ans, Warbringer a produit cinq albums studio qui ont souvent reçu de bonnes critiques. Le disque précédent (“Woe to the Vanquished”), entre puissance et douceur mélodique, avait permis au groupe de trouver un équilibre et de se libérer des turbulences passées. Cela n'avait malgré tout pas empêcher le bassiste (Jessie Sanchez) de laisser sa place à Chase Bryant (Oni et ex. Aquila) pour le nouvel album “Weapons of Tomorrow”.

Dès les premières notes de ‘Firepower Kills’, le groupe expose une agressivité intense par la voix, les dissonances ou les rythmes rapides. L’ombre de Coroner plane : voix haut perchée et harmonies malsaines, alors que dans les veines de Warbringer coule le sang de Metallica époque “Ride The Lightning” avec la six-cordes sifflante. 

Les arpèges de ‘Deifance of Fate’ font penser à 'Call of Ktulu' : une même ambiance glacée et une même angoisse surgissent. Cette composition est un gouffre sans fond qui aspire les âmes et séduit autant qu’elle terrorise. ‘Heart of Darkness’ plonge dans le progressif avec ses détours nombreux, des riffs lourds mêlés d'arpèges évanescents. Puis ‘Outer Reaches’ construit des harmonies étouffantes dignes de ‘Allison Hell’ tiré de "Alice in Hell" (Annihilator), portées par un riff épileptique et une voix qui vrille les tympans.

Avec son tempo ralenti, ‘The Black Hand Reaches Out‘ engendre un groove puissant qui adoucit l’agressivité. Enfin ‘Notre Dame’ est un patchwork de sensations et de couleurs, débutant avec des arpèges simples et soulevant ensuite une énergie intense. L'opposition entre les riffs rapides et la batterie en simple croche fait perdre tout repère, comme lors d'un voyage dans une dimension parallèle.

A défaut d’être novateur, “Weapons of Tomorrow” est un disque solide et carré, aux structures impeccables. Warbringer propose une relecture de ses influences, avec des harmonies, des riffs ou des arpèges qui auraient pu appartenir à Voivod, Metallica, Annihilator ou Coroner. Le disque tend à rassurer les fans, plutôt que les malmener et les secouer... C'est dommage car le thrash est né du risque, de la révolte et des crachats blasphématoires à la face des convenances.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/warbringermusic/



GROUPES PROCHES:
KREATOR, TESTAMENT, HATRED, DEATH ANGEL, SLAYER, EXODUS

LISTE DES PISTES:
01. Firepower Kills
02. The Black Hand Reaches Out
03. Crushed Beneath the Tracks
04. Defiance of Fate
05. Unraveling
06. Heart of Darkness
07. Power Unsurpassed
08. Outer Reaches
09. Notre Dame (King of Fools)
10. Glorious End


FORMATION:
Adam Caroll: Guitares
Carlos Cruz: Batterie
Chase Becker: Guitares
Jessie Sanchez: Basse
John Kevill: Chant


TAGS:
Technique, Chant guttural
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC WARBRINGER
DERNIERE ACTUALITE
WARBRINGER: Nouvel album en avril
Toutes les actualités sur WARBRINGER
NOTES
4/5 (1 avis) 3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
TRIVIUM: What The Dead Men Say (2020)
THRASH Trivium signe là encore un bel album de thrash metalcore mélodique efficace et relativement inspiré aux compositions détonantes.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
MY DYING BRIDE: Ghost Of Orion (2020)
DOOM Une fois l'adversité vaincue, My Dying Bride est de retour avec un album riche et profond, plus accessible et mettant en lumière un Aaron Stainthorpe au sommet de son art.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT WARBRINGER
WARBRINGER_Woe-To-The-Vanquished
Woe To The Vanquished (2017)
4/5
4/5
NAPALM RECORDS / THRASH
WARBRINGER_Iv-Empires-Collapse
Iv: Empires Collapse (2013)
3/5
4/5
CENTURY MEDIA RECORDS / THRASH
WARBRINGER_Worlds-Torn-Asunder
Worlds Torn Asunder (2011)
4/5
4/5
CENTURY MEDIA RECORDS / THRASH
WARBRINGER_Waking-Into-Nightmares
Waking Into Nightmares (2009)
3/5
4/5
CENTURY MEDIA RECORDS / THRASH
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020