GROUPE/AUTEUR:

LUCID DREAM

(ITALIE)

TITRE:
THE GREAT DANCE OF THE SPIRIT (2020)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
HARD ROCK

"Si "The Great Dance of Spirit" est un bon album de hard rock varié, il est pénalisé par le déséquilibre entre une première partie heavy et une seconde bien plus atmosphérique."
CORTO1809 - 19.06.2020 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Nous avions quitté les Italiens de Lucid Dream (à ne pas confondre avec leurs confrères norvégiens de Lucid Dreams) sur une note positive il y a de ça (déjà !) quatre ans. Leur nouvel album, "The Great Dance of Spirit", un album concept basé sur la recherche des dimensions énergétiques subtiles du Grand Esprit (comprenne qui pourra), vient clore la trilogie entamée avec "The Eleventh Illusion" (2013) et poursuivie avec "Otherworldly" (2016).

Côté line-up, c'est le grand ménage : Alessio Calandriello (chant) et Gianluca Eroico (basse) qui faisaient partie de la formation originelle ont disparu, laissant seul survivant et maître à bord le guitariste Simone Terigi. Celui-ci étant cependant depuis le début le principal compositeur du groupe, l'arrivée des nouveaux intervenants ne marque pas une grande différence stylistique avec les précédents albums.

La marque de fabrique de Lucid Dream, c'est un hard rock seventies qui s'autorise de nombreuses digressions dans des paysages progressifs auquel "The Great Dance of Spirit" ne semble pas déroger. Pourtant les deux titres qui entament l'album ont de quoi déstabiliser les plus timorés : 'Wall of Fire' et 'Desert Glass' offrent un profil plus musclé que ce à quoi Lucid Dream nous avait habitués, entre riffs teigneux, rythmique pachydermique et chant en force, bien plus proches du heavy metal que du hard rock.

Après cette entrée en matière tonitruante, l'ambiance va quelque peu s'apaiser même si l'on reste jusqu'à 'The War Of The Cosmos' inclus dans une musique énergique et enlevée passant du hard au metal en transitant par l'AOR, faisant la part belle aux guitares (les solos de Terigi sont toujours aussi inspirés), à un chant rappelant souvent Klaus Meine (Scorpions) et à une batterie vigoureuse. Seul le très court 'Moving Sands' joue la carte de la douceur, annonçant la seconde partie de l'album.

Car tout change à partir de l'instrumental 'The Realm of Beyond' où, pour la première fois, un trio de cordes vient voler la vedette aux guitares sur une mélodie élégante. Dès lors, le disque bascule dans un monde bien plus calme : les guitares électriques sont remplacées par leurs sœurs acoustiques, la batterie se fait discrète quand elle n'est pas carrément absente, la voix de Robert Tirati, beaucoup plus sobre, se substitue à celle de Karl Faraci, et les claviers et le trio de cordes s'invitent au bal. Débutant par le très floydien 'Golden Silence' qu'on croirait issu de "Wish You Were Here", cette deuxième partie s'enfonce de plus en plus dans des territoires psychédélico-planants pour terminer sur les accents rituels de 'Prayer For The Great Spirit' et 'Wakan Tanka', litanies obsessionnelles donnant à cette fin d'album un caractère mystique et hypnotique.

Si le désir de Lucid Dream d'apporter de la diversité à son propos est louable, il est dommage que la production n'ait pas mis plus de soin à la mettre en œuvre. Car ceux qui auront apprécié le heavy de la première moitié d'album risquent fort de s'ennuyer sur la seconde. Quant à ceux qui seront séduits par la face calme, auront-ils seulement poursuivi leur écoute après le déferlement de décibels des deux premiers titres ? Rien n'est moins sûr. L'album aurait sûrement gagné à une meilleure répartition des titres puissants et des plus doux. Néanmoins, "The Great Dance of The Spirit" reste de bonne facture, solidement interprété et doté de mélodies agréables. Et rien n'empêche d'appuyer sur la touche random pour corriger la maladresse de la production.

Plus d'information sur http://www.luciddream.it



GROUPES PROCHES:
CHICKENFOOT, IRON MAIDEN, GIVRY, BLACK COUNTRY COMMUNION, JOE SATRIANI, LED ZEPPELIN, DEEP PURPLE, WHITESNAKE, THE ANSWER

LISTE DES PISTES:
01. Wall Of Fire (06:19)
02. Desert Glass (05:34)
03. By My Side (06:30)
04. Moving Sands (00:33)
05. A Dress Of Light (06:06)
06. The War Of The Cosmos (06:37)
07. The Realm Of Beyond (07:13)
08. Golden Silence (06:34)
09. Wall Of Fire (acoustic reprise) (02:41)
10. Prayer For The Great Spirit (01:37)
11. Invisible Stranger (03:02)
12. Wakan Tanka (04:57)


FORMATION:
Karl Faraci: Chant (1,2,3,5,8,9)
Luca Scherani: Claviers
Paolo Tixi: Batterie
Roberto Tiranti: Basse / Chant (4,6,10,11,12)
Simone Terigi: Guitares / Choeurs
Andrea Cardinale: Invité / Violon
Rachele Rebaudengo: Invité / Violoncelle
Sara Calabria: Invité / Alto


TAGS:
70's, Concept-album
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC LUCID DREAM
NOTES
- /5 (0 avis) 3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
BPMD: American Made (2020)
HEAVY METAL Mike Portnoy et ses compères se font plaisir en reprenant des standards du rock des années 70 à la sauce metal.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
ALESTORM: Curse Of The Crystal Coconut (2020)
HEAVY METAL Les pirates sont de retour et nous proposent un mix toujours aussi déjanté et détonnant de pirate metal avec son lot de moments fun et entraînants.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT LUCID DREAM
LUCID-DREAM_Otherworldly
Otherworldly (2016)
4/5
-/5
AUTOPRODUCTION / HARD ROCK
LUCID-DREAM_The-11th-Illusion
The 11th Illusion (2013)
3/5
2/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
LUCID-DREAM_Visions-From-Cosmos-11
Visions From Cosmos 11 (2011)
4/5
-/5
AUTOPRODUCTION / HARD ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020