GROUPE/AUTEUR:

THERAPHOSA

(FRANCE)

TITRE:
TRANSCENDENCE (2020)
LABEL:
SEASON OF MIST
GENRE:
METAL PROGRESSIF

"Theraphosa se surpasse et l'araignée tisse une toile riche et solide entre ciel et terre, entre prog et metal prog."
ADRIANSTORK - 26.06.2020 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
5/5
Englué dans un problème judiciaire kafkaïen, l'araignée Theraphosa était à deux pattes de tout laisser tomber. Grâce à la persévérance et l'union sacrée de son trio, le procès qui l'opposait à une marque de vêtements américaine est à moitié gagné : le groupe français pourra alors utiliser son logo assorti de son nom. Si cet épisode a été coûteux en argent et en énergie, il était la violence nécessaire pour unifier ces trois jeunes garçons autour de leur nouveau projet enregistré cette fois-ci en France : ''Transcendence''.

Loin de la justice intéressée des hommes, ''Transcendence'' est une descente intérieure dans le puits de notre être. Alors que le premier EP était une prise de conscience du Dieu en nous, Theraphosa recherche ici le chemin de l'au-delà vers lequel l'homme, affranchi de ses défauts et retrouvant une pureté originelle, pourrait tendre. Si le concept peut paraître à première vue sentencieux, il n'en est rien de la musique. 'Stigmata Of The Purest Pain' ouvre l'album avec l’esprit de synthèse de l'EP précédent : growls et riffs affutés de guitare articulent la lourdeur. Mais nous basculons soudain vers une direction un peu plus inattendue : la voix est plus claire et les lignes plus mélodiques. Si conceptuellement, l'idée qu'il faut dompter la Bête trouve ici une application directe, musicalement, le groupe va poursuivre cette recherche vers un équilibre entre lourdeur et mélodie. Vincent met sa voix au service de son concept, n'hésitant pas parfois à côtoyer des ravins. Ses deux collègues se mettent au diapason de ce concept, capables de se jouer des tempos. Le trio utilise également un nouvel ingrédient dans sa quête : des chœurs célestes issus de samples d'orchestre, à la façon de la voix de l'Ange d'After Crying, allument un fanal au milieu des ténèbres.

Au regard de son premier EP, Theraphosa semble se faire de plus en plus confiance, les soli de guitare sont plus variés, plus mélodiques et apportent toujours une plus-value au morceau. Mais c'est surtout au niveau de la composition que nos Français se distinguent. Si on les catégorisait faute de mieux dans le metalcore, le groupe accomplit avec succès sa mue progressive, en témoigne le très complexe 'Mother Night', sur lequel la mélancolie coule à fleur de peau sans jamais plomber au fil des différents changements de cap. 'The Legacy Of Arachne', marche finale de cet escalier monumental, qui se caractérise par l'union tribal/angélique, termine l'album en apothéose, résumant ses différents moments.

L'élévation ne semble pas seulement conceptuelle, Theraphosa s'est surpassé et nous livre un album concept riche dans lequel chacun de ses chapitres a été intelligemment pensé. Aucune pierre à retirer de cette cathédrale transcendante qui fourmille d'émotions d'apparences contradictoires mais qui ont pour dénominateur commun l'être humain. Après cette ascension avec un final en apothéose, qui sait jusqu'à quels cieux ira notre trio ?

Plus d'information sur https://www.facebook.com/theraphosamusic/



GROUPES PROCHES:
OPETH, FUNNY UGLY CUTE KARMA, KILLING JOKE

LISTE DES PISTES:
01. Stigmata of the Purest Pain
02. The Curse of Chronos
03. Mother Night
04. Dies Irae
05. Obsession
06. The Morning Star
07. Attrition
08. The Legacy of Arachne


FORMATION:
Martin.: Batterie
Matthieu: Basse
Vincent.: Chant / Guitares


TAGS:
Chaotique, Dépaysant, Epique, Intimiste, Lourde, Mélancolique, Oppressant, Planant, Romantique, Sombre, Concept-album, Chant grave
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC THERAPHOSA
DERNIERE ACTUALITE
THERAPHOSA : Nouvelle lyric video
Toutes les actualités sur THERAPHOSA
DERNIERE INTERVIEW
Music Waves est allé à la rencontre de Theraphosa dont l'actualité avait été assez riche en rebondissements. Après des soucis judiciaires kafkaïens, le groupe sort un premier album "Transcendance", une expérience sonore de haut vol.

NOTES
5/5 (1 avis) 5/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
MAGNUS KARLSSON'S FREE FALL: We Are The Night (2020)
HARD ROCK MELODIQUE "We Are The Night" est une merveille de heavy power metal mélodique.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
TRANZAT: The Great Disaster (2018)
METAL PROGRESSIF Avec "The Great Disaster", Tranzat mêle avec talent la puissance et le délire, la maîtrise instrumentale et le second degré, la rage et le rire, tout ça au sein d’un ensemble sans faille qui ne se prend pas au sérieux.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT THERAPHOSA
THERAPHOSA_Theraphosa
Theraphosa (2018)
4/5
-/5
SEASON OF MIST / METALCORE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020