.
.
GROUPE/AUTEUR:

CHEMICAL SWEET KID

(FRANCE)

TITRE:
FEAR NEVER DIES (2019)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
METAL INDUSTRIEL

"Avec "Fear Never Dies", Chemical Sweet Kids nous invite à faire un tour dans une trépidante montagne russe d'inspiration gothique."
ADRIANSTORK - 17.07.2020 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
5/5
Chemical Sweet Kid est certes un groupe lorrain mais son succès outre-Rhin, berceau de la musique gothique, est si considérable que le groupe pourrait aisément changer de nationalité. Après avoir réalisé quatre albums sombres mais riches, Julien Kidam son leader pose la cinquième pierre d'un édifice qui ne devrait pas connaître l'usure du temps. Avec sa pochette - version revisitée en dessin de celle du précédent album ''Addicted To Addiction" - qui mélange un esprit poétique (''Mon coeur mis à nu" de Charles Baudelaire) et un esprit plus horrifique, le ton est lancé.

''Fear Never Dies'' ouvre les portes de nos cauchemars que l'on croyait solidement enchaînés. Un petit air diabolique de boîte à musique nous accueille d'entrée de jeu. 'Shall We Begin?' indique le titre dans la lignée des films d'horreur de type ''Saw'' où l'on oblige quelques infortunés à jouer à un jeu infernal. Sans attendre une réponse hésitante de l'auditeur, le voyage dans les ténèbres peut s'effectuer sans délai. Sur des racines gothiques, Chemical Sweet Kids greffe des branches metal-indus electro et dark. Les influences sont à chercher un peu partout, de Marilyn Manson à Rammstein en passant par Nine Inch Nails et Killing Joke. Les riffs de guitare de Marcus Engel (Rabia Sorda), tranchants sur 'Lost Paradise' ou 'The Fire Within', nous consume dans son brasier. 'Under The Spell' nous plonge dans une folie militaro-tribale. Sur 'Ups And Down', ce sont les claviers qui participent à la fête mortuaire. L’intensité de l’album est assez soutenue, les titres s’enchaînent parfaitement comme un livre sonore. Si les premiers morceaux accusent quelques ressemblances entre eux, une évolution suit son court et de nouvelles portes s'ouvrent. A l'instar de Shaarghot, d'autres morceaux sont plus dansants comme 'Lights Out', 'Dance With The Shadows', 'Push Your Limits'. Avec ce son-là, nul doute que l'enfer est pavé de bonnes intentions musicales.

A première vue le gâteau semble assez copieux, l'indigestion serait à craindre. Heureusement, l'album est assez équilibré et l'auditeur aura le bonheur de sortir sa tête du baquet de sang dans lequel on l'a plongé tout au long de l'album. Sur 'Sick Of You All', la boîte à musique fait son retour mais cette fois-ci pourvue d'un texte. Julien Kidam, maître à penser de Chemical Sweet Kid, nous offre généreusement sa voix ténébreuse et sait également varier les registres pour mieux nous séduire épouvantablement. Basés sur ses expériences personnelles, les textes réussissent toutefois à franchir le carcan de l'individualité pour se répandre comme une malédiction sur toute la communauté humaine. Mais aucun anathème n'est prononcé. S'envelopper de ténèbres n'a pas pour seule finalité de nous effrayer per se mais permet au contraire de dépasser certaines peurs pour mieux les vaincre. A ce titre, le clip de 'Playing With Knives' est assez éloquent (une jeune fille enterre ses poupées et brûle sa maison de poupée mais tapi dans un coin, son démon intérieur règne encore). En somme, cette anatomie de l'horreur a des vertus thérapeutiques.

La durée de cinquante minutes n'est nullement un écueil, ''Fear Never Dies'' est tout à fait adapté pour un voyage intense mais revitalisant sans jamais éveiller l'ennui. Un album incontournable à écouter d'urgence qui prouvera que les Américains et les Allemands n'ont rien à envier à notre riche scène metal-indus. A noter que cette nouvelle livraison nous offre deux remixes de titres dans un style électro.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/chemicalsweetkid/



GROUPES PROCHES:
SHAARGHOT, KILLING JOKE, PROJECT PITCHFORK, MARILYN MANSON, NINE INCH NAILS, PORN, LACRIMOSA, DIE KREATUR, ROB ZOMBIE

LISTE DES PISTES:
01. Shall we begin - 1:10
02. Lost Paradise - 4:12
03. Never again - 3:44
04. Playing with Knives - 3:42
05. Lights out - 4:21
06. Push your Limits - 3:32
07. The Fire within - 4:06
08. Dance with the Shadows - 3:58
09. Ups & Downs - 3:37
10. The Way it is - 3:32
11. Sick of you All - 1:28
12. Forgiven - 3:43
13. Under the Spell - 3:50
14. To the Grave - 2:47
15. Lights out (Agonoize remix) - 4:19
16. Lost Paradise (Nachtmahr Remix) - 4:13


FORMATION:
Julien Kidam: Chant / Programmation
Kora-li Louys: Claviers
Nico Dorwald: Guitares
Marcus Engel: Guitares / Invité


TAGS:
Chaotique, Sombre, Electro, Intimiste, Mélancolique, Musique de film, Romantique, Concept-album, Chant grave
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC CHEMICAL SWEET KID
DERNIERE ACTUALITE
CHEMICAL SWEET KID : Nouveau single
Toutes les actualités sur CHEMICAL SWEET KID
DERNIERE INTERVIEW
Music Waves a poussé la porte du donjon où se terre un être étrange, mi-metal, mi-indus, fruit d'une longue expérience menée en dehors des laboratoires traditionnels.

NOTES
- /5 (0 avis) 5/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ENLIGHTENED: The Healing (2019)
METAL PROGRESSIF Avec "The Healing", Enlightened nous offre un album de metal progressif réussi, fortement inspiré d’Opeth et de Tool.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
REALISEA: Mantelpeace (2020)
ROCK PROGRESSIF "Mantelpeace" est un bel album aux mélodies délicates malheureusement entachées pour moitié des titres par un chant masculin en deçà de l'interprétation générale.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT CHEMICAL SWEET KID
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020