ARTISTE:

COMPASS

(ROYAUME UNI)
TITRE:

OUR TIME ON EARTH

(2020)
LABEL:

ESCAPE MUSIC

GENRE:

METAL PROGRESSIF

TAGS:
Epique, FM
"Avec "Our Time On Earth", Compass mêle avec talent et équilibre l'accroche du hard mélodique et la richesse du metal progressif pour une œuvre passionnante et captivante de bout en bout."
LOLOCELTIC (09.09.2020)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (1) commentaire(s)

Encore un pour lequel il va falloir sérieusement se poser la question des substances utilisées pour avoir un tel rythme de production. Alors qu’il enchaîne les albums de son groupe éponyme tous les deux ans et que ses participations à différents projets ne se comptent plus, Steve Newman réussit encore à monter un nouveau groupe pour, cette fois, œuvrer dans le domaine du progressif. Avec Compass, le Britannique s’est entouré du fidèle bassiste Dave Bartlett, qui l’accompagne sur scène au sein de Newman, et de deux nouveaux sur le circuit : le chanteur Ben Green et le batteur Toni Lakush. A quoi s’attendre quand un spécialiste du hard mélodique et de l’AOR se lance dans le metal progressif ? Nous allons essayer de vous éclairer sur ce point, mais ce qui est certain, c’est que ce "Our Time On Earth" ne va surement pas ternir la réputation de celui qui se cantonne cette fois à la guitare et aux claviers.

En effet, dès ce premier opus, Compass impose déjà un son et une identité forte. Bien sûr, la parenté avec Newman est évidente et se retrouve dans de nombreuses lignes mélodiques et dans la production réalisée par le maître des lieux. Mais si le quatuor annonce aussi bien Dream Theater, Rush, It Bites ou Pink Floyd parmi ses influences, les Norvégiens de Pagan's Mind viennent vite à l'esprit, en particulier avec l'utilisation de lignes de claviers très aériennes voire spatiales ('Our Time On Earth Pt.1'). Quant aux compatriotes de Threshold, ils ne sont pas loin non plus, en particulier la magnifique période allant de "Hypothetical" (2001) à "Subsurface" (2004). Et pour ceux qui douteraient qu'un ponte du hard mélodique soit capable de composer du metal progressif qui tient la route, 'Skies Of Fire' vient directement mettre les points sur les i du haut de ses presque neuf minutes. Variation des thèmes, refrain accrocheur, soli lumineux, break jazzy et lignes mélodiques envoûtantes : tout y passe pour marquer le territoire des Britanniques.

La suite ne baisse pas d'intensité avec la première partie du titre éponyme captivante pendant plus de neuf minutes en alternant passages aériens et riffs métalliques avec classe. Plus tard, 'The Preacher And The Pigeon Feeder' et 'A Warning From History' viennent confirmer le talent de Compass pour jongler entre l'ombre et la lumière en hypnotisant l'auditoire sur une durée relativement longue. Le premier se fait plus narratif en alternant les thèmes mais en revenant toujours à la même ligne de refrain. Le second est également ensorcelant pendant plus de dix minutes, basculant entre mise en garde et espoir et entre envolées mélodiques et passages techniques. En matière de technique, les musiciens réussissent l'exploit de réaliser une véritable démonstration sans être… démonstratifs. Steve Newman prouve ici quel guitariste de talent il est, alors que nous découvrons avec Toni Lakush un batteur époustouflant.

Complété par quelques titres plus directs mais ne confondant pas efficacité et simplicité ('Caught In A Frame', 'Neon', Another Life Suicide'), "Our Time On Earth" se révèle passionnant de bout en bout et fera autant le bonheur des amateurs de hard mélodique que de ceux de metal progressif en mariant toutes les qualités de ces deux styles. Il serait donc dommage de passer à côté d'une œuvre aussi riche qu'accrocheuse et profonde que lumineuse. Complet et équilibré, cet opus devrait marquer l'année 2020.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/compassrockbanduk





LISTE DES PISTES:
01. Skies OF Fire - 8:44
02. Our Time On Earth Pt I - 9:23
03. Caught In A Frame - 5:26
04. Neon - 7:19
05. The Preacher And The Pigeon Feeder - 6:12
06. Another Life Suicide - 5:38
07. A Warning from History - 10:38
08. Our Time On Earth Pt II - 4:13

FORMATION:
Ben Green: Chant
Dave Bartlett: Basse
Steve Newman: Guitares / Claviers
Toni Lakush: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(1) COMMENTAIRE(S)    
 
 
TORPEDO
09/09/2020
  0
On est quand même beaucoup plus dans le Hard Melo que le Metal Prog moderne. Certes on a quelques changements de rythmes mais la batterie reste très binaire et va plutôt légèrement lorgner du coté du speed metal avec la double. Les mélodies sont clairement Hard Mélo comme les sons.
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (2 avis)
STAFF:
3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
GAEREA: Limbo (2020)
BLACK METAL - S'il arpente les cavités tortueuses d'un black metal à la mode, "Limbo" gronde d'une noirceur dramatique qui fait de lui un grand disque.
WH?LAND: I. Elements (2020)
POP - Premier EP et première réussite pour Wh?land avec 4 titres folk délicats portés par une voix douce et une écriture de qualité.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021