GROUPE/AUTEUR:

...AND OCEANS

(FINLANDE)

TITRE:
COSMIC WORLD MOTHER (2020)
LABEL:
SEASON OF MIST
GENRE:
BLACK METAL

"...And Oceans signe un retour aux affaires de grande classe avec un "Cosmic World Mother" mélangeant parfaitement brutalité, mélodie et mélancolie."
NOISE - 21.05.2020 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Après des débuts remarquables dans un black metal symphonique, les Finlandais d’...And Oceans se sont égarés. Ils ont vogué vers un metal industriel teinté d’électro avant de changer de nom et de ne plus donner de nouvelles. Il a fallu attendre 15 ans pour les voir revenir. Du groupe originel, Il ne reste que Teemu et T., renforcés par trois nouveaux membres dont un de luxe en la personne de Vreth, le chanteur de Finntroll. Pour ce nouvel album ...And Oceans repart vers l’horizon black metal et va devoir prouver qu’il a sa place dans un paysage musical qui a bien changé.

Avec sa pochette ésotérique et l’ancien logo, "Cosmic World Mother" se fait attirant avant l’écoute tant on sent un esprit ancien rôder. Dès l’entame le groupe ne fait pas dans la dentelle. En trois titres, il colle une raclée à son auditeur. ‘The Dissolution Of Mind And Matter’, ‘Five Of Swords’ et ‘Vigilance And Atrophy’ sont taillés dans un black qui prend à la gorge, avec une atmosphère lugubre portée par le chant féroce d’un Vreth déchaîné. Le rythme est soutenu avec des riffs tranchants et rapides et une batterie mitraillette impressionnante. Sur ces titres le clavier se fait assez rare et sert surtout d’appoint pour relâcher la pression.

L’instrument va gagner sa place et permettre aux titres d’éviter de sombrer dans une surenchère brutale, ce qui entraîne le disque dans une autre dimension avec un parfait équilibre des forces entre guitare et clavier. L’auditeur se trouve alors happé dans un univers à la fois ésotérique, spatial et hargneux. Il y a la force d’un Emperor et l’emphase d’un Dimmu Borgir avec un parfait équilibre de puissance et de mélodie. Ressortent ainsi particulièrement ‘Cosmic World Mother’, ‘Helmintiasis’, ‘Apokatastasis’, ‘On Of Light, One Of Soul’ et ‘The Flickering Lights’. Ces titres sont envoûtants et pleins d’âme avec un léger côté symphonique et un côté lugubre et mélancolique délicieux. Enfin au cœur de l’ensemble l’interlude instrumental ‘In Abhorrence Upon Meadows’ amène une ambiance sombre à fleur de peau mettant le clavier parfaitement en valeur.

Avec "Cosmic World Mother", ...And Oceans réussit un retour remarquable. Il signe un disque à la fois brutal et attirant qui mixe les ambiances avec une classe folle. Avec un tel opus sous le bras, le groupe a une arme parfaite pour retrouver sa place dans les grands de la scène black metal.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/andoceans/



GROUPES PROCHES:
CRADLE OF FILTH, LIMBONIC ART, DIMMU BORGIR, EMPEROR

LISTE DES PISTES:
01. The Dissolution of Mind and Matter - 4:08
02. Vigilance and Atrophy - 4:37
03. Five of Swords - 5:02
04. As the After Becomes the Before - 5:13
05. Cosmic World Mother - 4:36
06. Helminthiasis - 4:26
07. Oscillator Epitaph - 3:54
08. In Abhorrence Upon Meadows - 2:29
09. Apokatastasis - 4:20
10. One of Light, One of Soil - 3:17
11. The Flickering Lights - 5:28


FORMATION:
Antti Simonen: Claviers
Kauko Kuusisalo: Batterie
Mathias Lillmåns: Chant
Petri Seikkula: Basse
Teemu Saari: Guitares
Timo Kontio: Guitares


TAGS:
Epique, Mélancolique, Old School, Romantique, Symphonique, Chant guttural
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC ...AND OCEANS
NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
STERPI: Outlaws Solution For A Better World (2020)
ROCK Sterpi a encore tout changé ! Le voilà qui s'attaque à la face nord du hard rock avec toujours des soli de guitare mémorables et un esprit progressiste.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
ONE DESIRE: Midnight Empire (2020)
HARD ROCK MELODIQUE Plus mature et ambitieux que son prédécesseur, "Midnight Empire" confirme la place de One Desire sur les sommets du hard mélodique en Scandinavie et à travers le monde.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ...AND OCEANS
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020