ARTISTE:

MIKE LEPOND’S SILENT ASSASSINS

(ETATS UNIS)
TITRE:

WHORE OF BABYLON

(2020)
LABEL:

SILVER LINING MUSIC

GENRE:

METAL PROGRESSIF

TAGS:
Chant aigu
"Ce "Whore Of Babylon" n'est pas désagréable et l'efficacité de ses riffs heavy ainsi que la variété des compos compensent quelques fautes de goût dont les amateurs de heavy s'accommoderont sans peine."
PROGRACER (08.01.2021)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Le rythme de Symphony X ne suffit visiblement pas à Mike Lepond puisque "Whore Of Babylon" est déjà le troisième album de ses Assassins Silencieux depuis la sortie du dernier Symphony X. Loin du power prog de la mère patrie, le facétieux bassiste s'adonne ici au heavy metal à l'ancienne.

Le cru 2020 ne déroge pas à cette règle, mais avec quelques nuances. Le heavy thrash à la Metallica des débuts est toujours présent, par exemple sur 'Dracul Song' que l'on pourrait croire tout droit sorti de "Kill'em All" de la bande à Hammet. L'ombre de la Vierge de Fer n'est pas très loin non plus à l'écoute de 'Ides Of March' ou de 'Tell Tale Heart', alors que l'efficace 'Ironborn' est une pure synthèse des deux réunis.

L'album propose également quelques respirations bienvenues et finalement plutôt bien disséminées, donnant un rythme varié à l'album qui oscille entre brûlots speed et morceaux plus travaillés. Dans ce rayon, 'Night Of The Long Knives' offre une narration intéressante sur fond de guitares hispanisantes et d'ambiance celtique. Elle est suivie d'un 'Champion', power ballad à l'odeur un peu réchauffée permettant à LePond de planter un solo de basse plutôt séduisant et à Sarah Teets (MindMaze) de mettre en valeur son timbre agréable. En fin d'exercice c'est l'excellent 'Whore Of Babylon' qui apporte des ambiances orientales très agréables sur un tempo lancinant et presque hypnotique et à l'interprétation tout en finesse. L'album s'achève sur 'Avalon', un titre épique fait de changements de rythme dans une veine progressive avec ses ambiances médiévales proches du pagan metal. Il est surtout le prétexte à de nouvelles mises en avant de la basse, comme si ce besoin de reconnaissance de cet instrument était primordial aux yeux du bassiste américain. Ces tentatives sont malheureusement parfois maladroites et peu naturelles. À trop forcer le trait, Lepond tombe dans l'exagération.

En revanche, le titre le plus typé hard rock nous fait pousser un coup de gueule. En effet, sous des atours de rythmique bien balancée, 'Power Of Steel' arbore un riff intégralement "inspiré" du 'Hard As A rock' d'AD/DC sur l'album "Ballbreaker". N'ayant pas eu l'objet entre les mains, nous ignorons si la bande d'Angus est créditée au livret de "Whore Of Babylon" mais il nous est sérieusement permis d'en douter puisque le reste du morceau, bien que très inspiré, est assez différent. Comment Mike LePond, qui nous balance des riffs à la tonne se fend d'une telle ressemblance grossière sans intérêt ? Au pire, du plagiat (appelons un chat "un chat"), au mieux un hommage, dans tous les cas, on frôle le foutage de gueule.

Malgré quelques fautes de goût et une interprétation souvent surjouée (le chant d'Alan Tecchio - ex-Watchtower, ex-Seven Witches - sur 'Avalon' par exemple), ce "Whore Of Babylon" n'est pas désagréable et son efficacité rythmique et mélodique fait souvent mouche, tout comme les quelques 28 riffs recensés ou les solos dantesques de Lance Barnewold ('Lady Bathory' et 'Power Of Steel' notamment). Les progueux fans de Symphony X en seront certainement pour leurs frais mais les amateurs de thrash, de speed et de heavy metal direct et efficace y trouveront leur compte.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/mikelepondssilentassassins/



GROUPES PROCHES:
IRON MAIDEN, RAGE, METALLICA, SYMPHONY X


LISTE DES PISTES:
01. Dracul Son
02. Ides of March
03. Tell Tale Heart
04. Night of The Long Knives
05. Champion
06. Ironborn
07. Lady Bathory
08. Power of Steel
09. Whore of Babylon
10. Avalon

FORMATION:
Alan Tecchio: Chant
Michael Romeo: Claviers / Batterie / Mandoline
Mike LePond: Guitares / Basse / Choeurs
Lance Barnewold: Guitares / Invité / (1, 2, 3, 6, 7, 8)
Michael Pinnella: Claviers / Invité / Piano
Rod Rivera: Guitares / Invité / (4, 5, 10)
Sarah Teets: Chant / Invité / Flûte
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
MIKE LEPOND’S SILENT ASSASSINS : Nouvelle vidéo
 
AUTRES CHRONIQUES
THE WOLF YOU FEED: …and The Wild Returns (2020)
METAL PROGRESSIF - The Wolf You Feed nous livre avec "…And The Wild Returns" un premier album audacieux, prouvant une fois de plus la qualité de la scène metal prog française.
STEVEN WILSON: The Future Bites (2021)
ROCK - "The Future Bites" de Steven Wilson est l'album le plus contemporain de sa carrière, visant à lui permettre d'obtenir une reconnaissance encore plus grande par son orientation électronique malgré un manque de transcendance.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021