ARTISTE:

DEVO

(ETATS UNIS)
TITRE:

Q: ARE WE NOT MEN? A: WE ARE DEVO!

(1978)
LABEL:

WARNER

GENRE:

ROCK

TAGS:
Chant aigu, Chant éraillé, Concept-album, Dissonant, Expérimental, Happy, Punk, Théatral
"Ce premier album de Devo, considéré comme un classique, ne présente encore qu'une carte de visite, le meilleur est à venir."
ADRIANSTORK (25.01.2021)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Dans les années 70, l'Ohio industriel joue un rôle actif dans la nouvelle vague punk américaine qui émerge au mitan des années 70 : Pere Ubu (un concept à lui tout seul), The Dead Boys mais également Chrissie Hynde, qui va connaître le succès outre-Manche avec The Pretenders... Mais dans la riante Akron, des étudiants en art abreuvés de connaissances scientifiques mais aussi de comics et de films de série B proclament que l’évolution des espèces, arrivée à son point ultime, se retournerait comme un gant, avec pour conséquence la remontée de l’Homo sapiens vers le singe. Une idée baptisée Devolution qui donnera son nom au groupe Devo.

Dans la famille Devo (habillée de combinaisons scientifiques et de lunettes de ski), je voudrais Gerald Casale, porte-parole de la pensée Devo qui s'occupe de la basse. Au centre, on retrouve Mark Mothersbaugh (dont Chrissie Hynde fût la petite amie), chanteur à la voix aiguë et parfois braillarde qui joue aussi du clavier. Gerald et Mark ont chacun un frère prénommé Bob. Le premier est souvent un complément un peu effacé tandis que le second se distingue à la guitare. La formation est complétée par le batteur Alan Myers, fanatique de jazz à la frappe redoutable et toujours millimétrée, surnommé ''le métronome humain''. Appréciant leur premier single, Brian Eno décide de produire le premier disque de Devo en 1977 intitulé ''Q.Are We Not Men? A. We are Devo''.

L'album présente un esprit fou et décomplexé. Au programme, on retrouve une reprise fameuse car iconoclaste de 'Satisfaction' des Rolling Stones, ce morceau phare de 1965 se voyant revisité de façon énergique par les Américains : rythme robotique et ralenti, allers-retours de basse, Mark Mothersbaugh déclinant sur un ton distant et schizophrène le texte écrit par Mick Jagger. D'autres morceaux participent à cet état d'esprit délirant, comme le rock'n'roll 'Come Back Jonee', le rythme trépidant d''Uncontrollable Urge' et ses ''Yeah Yeah'' ravageurs ou encore 'Jocko Homo', aventureuse profession de foi rendant hommage aux théories de Shadduck, auteur de ''Jocko Homo Heavenbound'' source principale de la dévolution.

Mais la musique et les paroles de Devo vont au-delà d'une simple plaisanterie. 'Mongoloid' avec son explosion de chaleur, renforcée par les claviers et les voix horriblement déformées de Gerald Casale et Bob Mothersbaugh, est glaçant. La voix froide de Gerald Casale sur 'Shrivel Up', les assourdissants cris d'animaux de 'Space Junk' ou la basse survitaminée de 'Too Much Paranoia' révèlent quelques sombres subtilités. De son côté, 'Gut Feeling/Slap Your Mammy' dévoile dans sa première partie une certaine sensibilité instrumentale. Toutefois Devo manque encore de maturité et n'a pas pleinement la maîtrise de son identité sonore. S'il fourmille d'idées, celles-ci ne sont pas encore canalisées et certaines chansons, surtout sur la deuxième face, s'enchaînent dans l'allégresse mais manquent de mordant. L'album reste centré autour des guitares, et les claviers n'y jouent encore qu'un rôle discret.

Sorti en 1978, ''Q. Are We Not Men, We Are Devo'' s'est mieux classé en Angleterre qu'en Amérique. Il ne faut surtout pas s'arrêter à ce premier album et poursuivre l'écoute de Devo pour découvrir un groupe qui fabrique d'absurdes fusées sonores vouées à revenir s'écraser sur leurs lieux d'origine dans une grande explosion enthousiaste.


Plus d'information sur http://clubdevo.com



GROUPES PROCHES:
DEPECHE MODE, BLONDIE, ULTRAVOX, ROXY MUSIC, KRAFTWERK, TALKING HEADS, BRIAN ENO, CARDIACS

LISTE DES PISTES:
01. Uncontrollable Urge - 3:09
02. (I Can't Get No) Satisfaction - 2:40
03. Praying Hands - 2:47
04. Space Junk - 2:14
05. Mongoloid - 3:44
06. Jocko Homo - 3:40
07. Too Much Paranoias - 1:57
08. Gut Feeling - 4:54
09. Come Back Jonee - 3:47
10. Sloppy (I Saw My Baby Gettin') - 2:40
11. Shrivel-Up - 3:05

FORMATION:
Alan Myers: Batterie
Bob Casale: Guitares / Claviers
Bob Mothersbaugh: Guitares
Gerald Casale: Chant / Basse / Claviers
Mark Mothersbaugh: Chant / Claviers
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
DEVO: Décès de Bob Casale
 
AUTRES CHRONIQUES
VANDEN PLAS: The Ghost Xperiment - Illumination (2020)
METAL PROGRESSIF - "The Ghost Experiment : Illumination" est une pure pépite de metal prog mélodique. La maitrise de Vanden Plas est totale. Certainement l'un des tous meilleurs albums de 2020.
DARK ZODIAK: Ophiuchus (2021)
DEATH METAL - Héritier du death thrash à l'allemande, Dark Zodiak enfante avec "Ophiuchus" un album imparable qui lui permet de cogner à la porte des grands du genre.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021