ARTISTE:

GÖSTA BERLINGS SAGA

(SUÈDE)
TITRE:

KONKRET MUSIK

(2020)
LABEL:

INSIDEOUT MUSIC

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Electro, Instrumental, Old School
"Pas véritablement audacieux et pauvre mélodiquement, "Konkret Musik" est une déception d'où ne surnage qu'une ambiance cinématographique vaguement inquiétante."
CORTO1809 (04.09.2020)  
2/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Gösta Berlings Saga est un groupe suédois qui œuvre dans une voie parfois dangereuse chez les amateurs de rock. Car autant les amateurs de musique classique ont l'oreille formée à de longues constructions purement instrumentales, autant celle du rocker est habituée à entendre des voix humaines tenir le devant de la scène. Certes il serait caricatural et erroné de dire que les amateurs de rock n'apprécient pas les disques entièrement instrumentaux mais à l'évidence, ils se lassent plus vite de cet exercice. Aussi, quand un groupe prend le parti de ne pas recourir au chant, il doit être sûr d'avoir suffisamment d'idées à exprimer pour tenir sur la longueur d'un album (et même de plusieurs).

Et si jusqu'à présent Gösta Berlings Saga semblait avoir rempli le cahier des charges, il est peut-être arrivé au bout de ses ressources, malgré, ou à cause (?) d'un infléchissement pris par le groupe avec "Et Ex", son précédent album. Car si "Konkret Musik" n'est pas catastrophique, il est loin d'être passionnant.

Commençons par les points positifs. La musique de Gösta Berlings Saga a souvent eu par le passé un caractère cinématographique qui se retrouve également ici. Tantôt générique de film d'espionnage ('Släpad' et son thème sortant d'un James Bond passé à la sauce électro), tantôt bande-son de film noir ('To Never Return'), de western ('Basement Traps') ou de comédie romantique ('Close to Home'), parfois même accompagnement de jeux vidéo ('Konkret Musik'), la musique évoque tour à tour ces images au fil de l'écoute. Par ailleurs, jouant sur les boucles et la répétition des thèmes, elle finit par dégager une sensation de danger et d'urgence plutôt réussie.

Le revers de la médaille, c'est la lassitude que cette répétitivité manquant de surprises finit par installer. Les thèmes mélodiques sont bien maigrelets pour en contrebalancer l'effet et la production brouillonne laisse une impression de fond sonore trop dense et touffu. Peut-être le groupe a-t-il voulu ainsi restaurer l'atmosphère des disques enregistrés dans les années 70 : si c'est le cas, il a trop bien réussi.

Car la musique est indubitablement ancrée dans les années 70, avec des références nombreuses à King Crimson pour les passages anguleux ('Släpad', 'Förbifart Stockholm'), à l'école allemande, Tangerine Dream et Kraftwerk en tête, par l'abondante utilisation des synthés et au cinéma de papa (Ennio Morricone, Vladimir Cosma, Francis Lai). Mais là encore, les Suédois ont tellement bien réussi que leur musique paraît datée et vieillotte (le thème de 'Close to Home' ressemble comme deux gouttes d'eau à celui de 'Bilitis') quand elle ne donne pas l'impression d'être inspirée d'une chanson écrite il y a un demi-siècle ('Basement Traps', variation du 'Showroom Dummies' de Kraftwerk).

On peut s'inspirer des années 70 sans pour autant paraître démodé. Gösta Berlings Saga n'y est pas parvenu. Pas véritablement audacieux et pauvre mélodiquement, "Konkret Musik" est une déception d'où ne surnage qu'une ambiance cinématographique vaguement inquiétante. C'est peu !


Plus d'information sur http://www.gostaberlingssaga.se/



GROUPES PROCHES:
CAMEL, KING CRIMSON, TANGERINE DREAM, KRAFTWERK, FRANK ZAPPA

LISTE DES PISTES:
01. Släpad (05:07)
02. Vinsta Guldklocka (04:41)
03. Basement Traps (02:39)
04. Close to Home (03:02)
05. Konkret Musik (04:14)
06. Closing Borders (00:59)
07. To Never Return (06:15)
08. Instrument VI (01:57)
09. The Pugilist (04:44)
10. A Fucking Good Man (01:45)
11. Förbifart Stockholm (04:22)
12. A Question of Currency (03:33)

FORMATION:
Alexander Skepp: Batterie / Percussions
David Lundberg: Claviers
Gabriel Tapper: Basse / Moog Taurus
Rasmus Booberg: Guitares / Claviers
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
PROGONSACQUET
28/11/2020
5
  0 0  
5/5
Un album consistant, ou les ambiances y sont variées. Certes, melodiquement, c'est assez minimaliste, voir simpliste. Mais je pense, que, malgré tout, c'est loin d'être un défaut. Je ne me suis pas ennuyé à une seule seconde lors de l'écoute, donc... Quand à la production je la trouve assez "rafraîchissante." Bref pour moi c'est un 5/5 amplement mérité.
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
5/5 (1 avis)
STAFF:
2/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
GÖSTA BERLINGS SAGA: Détails et extrait de "Et Ex"
 
AUTRES CHRONIQUES
DIM GRAY: Flown (2020)
ROCK ATMOSPHERIQUE - "Flown" s'avère une petite pépite d'art rock avec ses mélodies ciselées, sa diversité et son inventivité. Un premier essai parfaitement réussi par les Norvégiens de Dim Gray.
IHSAHN: Pharos (2020)
METAL PROGRESSIF - Délaissant les aspects Black Metal de "Telemark", Ihsahn nous offre avec "pharos" une parenthèse pop et nous montre toute l'étendue de ses dons artistiques.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT GÖSTA BERLINGS SAGA
GÖSTA-BERLINGS-SAGA_ET-EX
Et Ex (2018)
4/5
-/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
GOSTA-BERLINGS-SAGA_Detta-Har-Hänt
Detta Har Hänt (2009)
4/5
3.5/5
TRANSUBSTANS / ROCK PROGRESSIF
GOSTA-BERLINGS-SAGA_Tid-Ar-Ljud
Tid Ar Ljud (2006)
2/5
-/5
MUSEA / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021