BETH HART

(ETATS UNIS)

LEAVE THE LIGHT ON

(2003)
LABEL:

WARNER

GENRE:

ROCK

TAGS:
Chant éraillé, Chant féminin, Groovy, Old School
"Reprenant les principaux ingrédients de son prédécesseur, "Leave The Light On" monte encore le curseur de la qualité et de l’intensité pour une Beth Hart poignante et percutante à la fois."
LOLOCELTIC (24.04.2023)  
4/5
(0) Avis (0) commentaire(s)
Des années 60 jusqu’au début des années 80, il n’était pas rare que des albums sortent en différentes versions selon les continents. Les exemples les plus célèbres sont probablement les premiers albums des Rolling Stones, des Beatles ou d’AC/DC. Bien que n’ayant pas totalement disparu, cette pratique s’est raréfiée à partir des années 80 et 90. Il est donc surprenant de voir une artiste émergente (bien qu’ayant déjà trois opus à son crédit) sortir sa nouvelle œuvre discographique en cinq versions différentes. Précédée par une parution spécifique à la Nouvelle-Zélande au printemps 2003, l’édition internationale de "Leave The Light On", nouveau-né de la discographie de Beth Hart, sortira seulement à l’automne de la même année et sera ensuite suivie de moutures destinées aux marchés néerlandais, allemand puis danois. Voilà qui aura de quoi occuper les collectionneurs et les premiers fans de celle que beaucoup présentent comme l’héritière de Janis Joplin.

C’est la version internationale que nous allons évoquer en ces lignes, non sans signaler que la batave est la plus riche avec 16 titres studios et un disque bonus de cinq morceaux live. Il y aura néanmoins largement de quoi rassasier les amateurs avec les douze pièces qui emplissent ce successeur d’un "Screamin’ For My Supper" qui avait révélé une artiste aussi fascinante que torturée. En effet, l’Américaine creuse ici le sillon qu’elle avait entamé quatre années auparavant et laisse de plus en plus le blues s’effacer derrière son mélange de rock, de pop et de folk. Néanmoins, ses racines gospel refont surface le temps d’un intense ‘If God Only Knew’ ou de l’habité ‘Sky Full Of Clover’, révélant au passage une Beth Hart véritable maîtresse de cérémonie. Car c’est bien la performance de la chanteuse qui éclipse tout le reste tant son interprétation est aveuglante de puissance, d’émotion, d’énergie positive ou de douleur.

En dehors de la reprise un peu trop criarde du ‘Wild Horses’ des Rolling Stones interprétée en compagnie du chanteur de D.A.D. , Jesper Binzer, la qualité et l’intensité de chaque titre ne peut jamais être prise en défaut et vient toucher l’auditeur au fond de son âme. Une nouvelle fois, l’Américaine livre ses blessures, ses espoirs et ses confessions pour en faire des joyaux de sensibilité. Bénéficiant de plus d’arrangements que sur le précédent opus, les ballades n’en sont pas moins émouvantes et envoûtantes (‘Leave The Light On’, ‘I’ll Stay With You’). Tout juste noterons-nous les forts effluves du ‘Faithfully’ de Journey présents sur le délicat ‘Lifetime’. De leur côté, les pièces les plus rock déversent une puissance et une rage irrésistibles. A ce titre, l’enchaînement composé du coléreux ‘Monkey Back’ et de l’épileptique ‘Broken And Ugly’ en laissera plus d’un exsangue.

Bien que reprenant les principaux ingrédients de "Screamin’ For My Supper’, "Leave The Light On" monte encore le curseur de la qualité et de l’intensité pour une Beth Hart qui semble lancée dans une marche inarrêtable vers les sommets du rock. De plus, si elle confirme qu’elle est bien la digne héritière de Janis Joplin, c’est essentiellement par la proximité de son chant et par la profondeur et la magnitude de ce dernier, et non dans une vaine tentative de cloner la légende trop tôt disparue. Cet opus est sans aucun doute un des premiers sommets d’une carrière qui n'en manquera pas, d’autant que l’artiste y apparaît encore sans fard et sans en rajouter sur ses émotions.
- Site officiel

LISTE DES PISTES:
01. Lifts You Up - 3:38
02. Leave The Light On - 4:02
03. Bottle Of Jesus - 3:14
04. Wild Horses (cover The Rolling Stones) (feat. Jesper Binzer) - 4:11
05. World Without You - 4:08
06. Lay Your Hands On Me - 4:12
07. Monkey Back - 3:19
08. Broken And Ugly - 3:23
09. If God Only Knew - 3:45
10. Lifetime - 4:10
11. Sky Full Of Clover - 4:03
12. I'll Stay With You - 3:41

FORMATION:
Beth Hart : Chant / Claviers
Mike Bradford: Guitares / Basse / Claviers / Piano
Albert Molinaro: Basse / Invité
Bernie Hershey: Batterie / Invité / Congas
Chris Frazer Smith: Claviers / Invité
Chris Smith: Claviers / Invité
Danny Saber: Basse / Invité
David Gamson: Claviers / Invité
David Raven: Batterie / Invité
Greg Leisz: Guitares / Invité / Pedal Steel
Jimmie Bones: Claviers / Invité
Jon Nichols : Guitares / Invité
Jorgen Carlsson: Basse / Invité
Kevin Cloud: Batterie / Invité
Kip Packard: Guitares / Invité
Oliver Leiber: Guitares / Invité
Patrick Warren: Claviers / Invité
Rev. Brady Blade: Batterie / Invité
Russ Kunkel: Batterie / Invité
Scott Miracle: Batterie / Invité
Sergio Gonzalez: Batterie / Invité
Tom Lilly: Basse / Invité
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
BETH HART en tournée en novembre et décembre 2023
DERNIER ARTICLE
BETH HART - L'OLYMPIA - 01 MARS 2020
Envoûtante, touchante, sensuelle, sensible, attachante... La belle nous joue et se joue des tours quand l'émotion se fait trop forte, quand les paroles s'envolent, ou encore quand ses musiciens ne cessent de l'impressionner, même en plein concert.
DERNIERE INTERVIEW
BETH HART (24 SEPTEMBRE 2019)
Music Waves est allé à la rencontre d'une grande dame du rock pour parler de son dernier opus, mais aussi pour aborder des sujets beaucoup plus sensibles et personnels, non sans émotion !
 
AUTRES CHRONIQUES
JIRFIYA: W (2023)
METAL PROGRESSIF - Jirfiya densifie son propos tant au niveau de la musique s'orientant vers un metal plus progressif qu'au plan vocal qui s'affine encore plus. Ces qualités font de ce "W" leur meilleur album jusqu'à présent.
MEDEVIL: Mirror In The Darkness (2023)
HEAVY METAL - Medevil signe ici un disque varié. "Mirror In The Darkness" part d'une base thrash pour s'ouvrir à des influences progressives, et le résultat est très convaincant.
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT BETH HART
BETH-HART_A-Tribute-To-Led-Zeppelin
A Tribute To Led Zeppelin (2022)
4/5
5/5
MASCOT LABEL GROUP / ROCK
BETH-HART_War-In-My-Mind
War In My Mind (2019)
5/5
3.7/5
PROVOGUE RECORDS / ROCK
BETH-HART_Fire-On-The-Floor
Fire On The Floor (2016)
4/5
-/5
PROVOGUE RECORDS / ROCK
BETH-HART_Better-Than-Home
Better Than Home (2015)
5/5
2.7/5
MASCOT LABEL GROUP / ROCK
BETH-HART_Bang-Bang-Boom-Boom
Bang Bang Boom Boom (2012)
4/5
4/5
PROVOGUE RECORDS / BLUES
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024