ARTISTE:

DEFTONES

(ETATS UNIS)
TITRE:

OHMS

(2020)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

NEO/NU METAL

TAGS:
"Après un "Gore" ténébreux, Deftones trouve un nouveau souffle avec ce "Ohms" qui côtoie les sommets d’une discographie mémorable. Avec dix titres tous réussis les Deftones affirment leur statut dans une catégorie dont ils sont les uniques représentants."
NUNO777 (01.10.2020)  
5/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Après un "Gore" cristallisant toutes les tensions et les bouleversements que Deftones avait vécus les années précédentes, les Américains ont retrouvé une forme de stabilité pour s'engager dans leur neuvième album "Ohms". Comme souvent dans ces cas-là, on privilégie l’essentiel et on mise sur le socle de fondamentaux qui nous constitue. C’est ce qui explique l’implication de tous les membres du groupe dans l’écriture de "Ohms" et la présence du producteur des quatre premiers albums, la grande époque, Terry Date.

Deftones ne fait pas languir l’auditeur longtemps avant d’entrer dans le vif du sujet. Les quelques secondes d’introduction suspendues de ‘Genesis’ figent et préparent l’attention de l’auditeur à ce qui va suivre. Si certains passages de "Gore" laissaient la possibilité à l’esprit de s’échapper dans des rêveries plus ou moins profondes, "Ohms" est comme un piège qui ne laisse aucune échappatoire, captivant de la première à la dernière seconde. Les Américains affichent une grande santé, une fraicheur dans la créativité avec quelques riffs d’une efficacité redoutable (‘Urantia’, ‘Radiant City’) qui confirme le retour en force du guitariste Carpenter, des variations rythmiques vivifiantes (la saccade de ‘Headless’, le groove de ‘This Link Is Dead’) et une passion pour les détails qui occupera les amateurs de précision musicale.

Si la contribution de chaque musicien est essentielle au son unique des Deftones, son âme c’est bien Moreno qui l’incarne. Et dans "Ohms", il est au sommet de son art et ses phrasés qui s’étendent comme une agonie (‘Ohms’) ou ses alternances vocales, entre bouillonnement et fragilité, vibrent en totale phase avec la diversité des formats de "Ohms". Ce neuvième disque des Californiens corrige certains déséquilibres de "Gore", ses excès de pesanteur, concilie les ambiances aux textures diaphanes et l’énergie qui innerve l’ensemble du disque. Le groupe ne prépare pas son grand soir mais célèbre son osmose dans la capacité à rendre l’agencement des dix morceaux parfaitement fluides et faire converger irrémédiablement ses titres vers le degré le plus haut d’harmonie mélodique.

"Ohms" produit des moments de facture plutôt classique dans le mélange des tonalités de douce désespérance et de rage bouleversante (‘Radiant City’), ses ambiances qui enveloppent (‘Headless’) et une énergie contenue qui s’échappe ponctuellement (‘Genesis’, ‘Ceremony’, ‘Ohms’). Il est aussi traversé d’un vif élan de puissance brute avec deux brûlots (‘Urantia’ et ‘Errorr’) qui jouissent d’une armature en riffs ultra efficace et de finals uppercuts. Le cœur de l’"Ohms" prend une tournure à la fois lumineuse et colorée (‘The Spell of Mathematics’)  mais aussi épique (la tension de ‘This Link Is Dead’)  avec des atmosphères qui décuplent les sensations charnelles et libèrent les impressions cinégéniques (les sonorités marines de ‘Pompeji’).

Deftones est une entité artistique en pleine maturation qui met en avant, à l’occasion de "Ohms", une partie de sa nature originelle, celle qui précédait et préparait la période plus expérimentale de ces dernières années. "Ohms" est la saine conséquence d’une expérience réflexive pour en conserver le meilleur. Deftones signe un grand disque sans faiblesse, certainement son meilleur depuis vingt ans.


Plus d'information sur http://www.deftones.com/





LISTE DES PISTES:
01. Genesis
02. Ceremony
03. Urantia
04. Errorr
05. The Spell Of Mathematics
06. Pompeji
07. This Link Is Dead
08. Radiant City
09. Headless
10. Ohms

FORMATION:
Abe Cunningham: Batterie
Chino Moreno : Chant
Frank Delgado : Claviers / Platines
Sergio Vega: Basse
Stephen Carpenter : Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4.3/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
DEFTONES: Les détails sur 'Ohms'
DERNIERE INTERVIEW
DEFTONES (13 DÉCEMBRE 2010)
Arrivés aux termes de leur tournée européenne, les Californiens de Deftones investissaient le Trianon parisien pour deux dates. Avant cela, MusicWaves rencontrait son batteur et désormais nouveau bassiste.
 

"Découvrez Brainsqueezed dans son nouveau clip !"
AUTRES CHRONIQUES
THE GEORGIA THUNDERBOLTS: The Georgia Thunderbolts (2020)
ROCK - Sur ce premier EP, The Georgia Thunderbolts manquent encore trop de personnalité pour s’extraire de l’ombre prégnante de Lynyrd Skynyrd malgré des qualités évidentes.
NONEXIST: Like The Fearless Hunter (2020)
THRASH - Avec ce "Like The Fearless Hunter" sans concession, Nonexist réussit à être aussi agressif que mélodique grâce à des compositions éclectiques et un sens affuté du riff qui fait mouche. Un album de metalleux pour les metalleux.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DEFTONES
DEFTONES_Gore
Gore (2016)
4/5
4/5
WARNER / ROCK ALTERNATIF
DEFTONES_Koi-No-Yokan
Koi No Yokan (2012)
4/5
4/5
ROADRUNNER RECORDS / ROCK INDÉ
DEFTONES_Diamond-Eyes
Diamond Eyes (2010)
4/5
4/5
WARNER / NEO/NU METAL
DEFTONES_White-Pony
White Pony (2000)
5/5
-/5
AUTRE LABEL / NEO/NU METAL
DEFTONES_Adrenaline
Adrenaline (1995)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / NEO/NU METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021