ARTISTE:

ORIANTHI

(AUSTRALIE)
TITRE:

O

(2020)
LABEL:

FRONTIERS RECORDS

GENRE:

ROCK

/ -
TAGS:
Bluesy, Chant féminin, FM, Groovy
"Malgré de belles fulgurances, le nouvel album d’Orianthi, "O", peine à tenir ses promesses et s’avère un album inégal."
NEWF (31.12.2020)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Mentorée par Santana et Steve Vai, embauchée par Michael Jackson et Alice Cooper, Orianthi a construit un parcours de guitariste sans faute depuis son adolescence. Elle se faisait en revanche plus discrète en solo depuis sept ans et  "Heaven In This Hell". Son escapade avec Richie Sambora et le projet RSO, révélé au grand jour par l’album "Radio Free America", y est sans doute pour quelque chose. Quoi qu’il en soit, c’est une Orianthi plus glamour et plus mainstream que jamais qui revient cette année avec son sixième album, sobrement intitulé "O".

Orianthi est une guitariste efficace, fortement influencée par Jimi Hendrix (‘Sinners Hymn’) et Slash (‘Impulsive’). Certes elle est douée mais elle n’est pas si virtuose que certains veulent bien le dire. Disons qu’elle reste depuis de nombreuses années dans sa zone de confort, à grand renfort de bends agressifs et de gammes majoritairement pentatoniques. Sa musique est clairement issue du blues et du rock et c’est sans conteste dans ce registre que "O" est le plus convaincant. Les titres les plus rock de l’album sortent réellement du lot et sont de loin les plus réussis. C’est le cas de l’excellent et accrocheur ‘Contagious’ et son solo à la pédale whammy digne de Tom Morello ou du heavy blues ‘Rescue Me’ sur lequel la voix rocailleuse de l’Australienne témoigne de ses influences soul.

Hélas, l’album mise sur l’éclectisme plutôt que sur la cohérence, parfois avec bonheur (la belle ballade ‘Crawling Out Of The Dark’) mais trop souvent avec la volonté vaine de vouloir s’attirer les faveurs du public le plus large possible. Cela se traduit par des compositions pop rock sans grand intérêt (‘Sorry’, ‘Moonwalker’), flirtant parfois avec l’electro (‘Company’), qui pénalisent fortement un album qui aurait pu, sans ses partis pris consensuels, être une tentative réussie de classic rock moderne.

Malgré sa production très actuelle et de belles fulgurances, "O" échoue à tenir ses promesses et s’avère un album inégal. C’est fort dommage car Orianthi a du talent et une réelle énergie rock qui ne demande qu’à briser les chaines du musicalement correct. Mais à vouloir plaire à tout le monde, elle risque de ne plaire à personne, ou du moins pas suffisamment pour emporter l’adhésion.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/orianthi/





LISTE DES PISTES:
01. Contagious
02. Sinners Hymn
03. Rescue Me
04. Blow
05. Sorry
06. Crawling Out Of The Dark
07. Impulsive
08. Streams Of Consciousness
09. Company
10. Moonwalker

FORMATION:
Evan Frederiksen: Basse / Batterie
Marti Frederiksen: Basse / Percussions
Orianthi: Chant / Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
ORIANTHI: Nouvelle vidéo
 
AUTRES CHRONIQUES
KILL THE LIGHTS: The Sinner (2020)
METALCORE - Nouveau supergroupe de metalcore, Kill The Lights propose avec "The Sinner" un condensé de titres techniques, puissants et accrocheurs fidèles aux standards du genre.
EYE 2 EYE: Nowhere Highway (2020)
ROCK PROGRESSIF - "Nowhere Highway" est une œuvre qui prend l'auditeur en otage dès les premières secondes, pour ne le relâcher qu'une fois écoulées les dernières secondes de silence du dernier titre.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021