ARTISTE:

BETH HART & JOE BONAMASSA

(ETATS UNIS)
TITRE:

DON'T EXPLAIN

(2011)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

BLUES

TAGS:
Bluesy, Chant éraillé, Chant féminin, Reprises
""Don’t Explain" se révèle être un tour de chauffe sur lequel Beth Hart et Joe Bonamassa offrent déjà une belle complicité en se frottant à l’exercice de l’album de reprises."
LOLOCELTIC (07.12.2020)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

C’est à Londres en 2010 que Joe Bonamassa est tombé en admiration devant un concert de Beth Hart. Après lui avoir proposé de participer au titre ‘No Love On The Street’ sur son album "Dust Bowl" (2011), l’idée d’un album commun de reprises a alors germé. Le résultat de cette collaboration qui en entraînera d’autres s’intitule "Don’t Explain" et sort la même année 2011. Il permet ainsi à la chanteuse d’être un peu plus mise dans la lumière des projecteurs dont sa vie torturée l’empêchait de profiter pleinement. Pour cet opus, le duo est entouré de l’équipe ayant officié sur "Dust Bowl", et autant dire qu’avec Anton Fig (batterie), Carmine Rojas (basse), Arlan Schierbaum (claviers) et Blondie Chaplin (guitare), il peut officier avec l’esprit tranquille.

Bien sûr, l’exercice d’un album de reprises peut se révéler aussi bien casse-gueule que limité. A trop vouloir coller aux originaux, l’intérêt peut rapidement se révéler nul et les comparaisons risquées. Quant à se la jouer original, le dérapage peut vite arriver au premier virage, sans compter que les amateurs des versions historiques peuvent parfois se comporter comme de véritables intégristes. Heureusement, nous n’avons pas affaire ici à des débutants et l’équilibre est rapidement trouvé entre respect et appropriation. Dans la première catégorie, Beth et Joe restent très proches du ‘Your Heart Is As Black As Night’ de Melody Gardot en s’appuyant sur de belles lignes de cordes, avec un chant tout en retenue et en maîtrise, et un solo lumineux du maître. Les mêmes éléments sont repris sur le ‘Don’t Explain’ de Billie Holiday avec une guitare spectrale et un chant très old school. Mais être respectueux n’empêche pas d’être envoûtant pour autant, ce qui est encore plus le cas sur un ‘Ain’t No Way’ pour lequel Beth Hart soutient avec classe la comparaison avec la grande Aretha Franklin.

Au rayon des personnalisations, nous noterons l’interprétation suppliante du ‘Sinner’s Prayer’ de Ray Charles, celle presque hard rock d’un ‘For My Friend’ que Billy Wither n’imaginait probablement pas aussi puissant et cinglant, ou un ‘I’d Rather Be Blind’ (Ella James) au chant habité et déchirant et au solo éblouissant. Plus étonnante est la présence du ‘Chocolate Jesus’ de Tom Waits qui semble un peu décalé par rapport aux autres titres malgré une interprétation une fois encore éblouissante. Mais ce qui est le plus marquant sur cet opus, c’est le retrait pris par Joe Bonamassa pour laisser Beth Hart prendre toute la lumière. Bien que ses soli soient toujours aussi lumineux, il semble s’effacer et se contenter d’accompagner la chanteuse. Seul le ‘I’ll Take Care Of You’ de Bobby Bland offre une prestation plus équilibrée avec un feeling à son paroxysme, tandis que les deux têtes d’affiche partagent le chant le temps d’un ‘Well, Well’ (Delaney & Bonnie) sur lequel ils semblent bien s’amuser, même si le chant de Joe est encore en retrait.

Dans les limites de l’exercice, ce qui se révèlera être un tour de chauffe dans la collaboration des deux artistes n’en est pas moins une belle réussite. La conjugaison des talents tourne rapidement à la mise à disposition de l’un envers la mise en lumière de l’autre, mais tout ceci n’en offre pas moins un moment de pur bonheur auditif. Chacun semble y trouver son intérêt et celui de l’auditeur ne peut pas être contesté. Nous évitons ici l’affrontement des ego et la complémentarité, si elle cherche encore son équilibre, n’en est pas moins convaincante. A déguster sans modération.


Plus d'information sur http://www.hartandbonamassa.com/



GROUPES PROCHES:
ERIC CLAPTON, GARY MOORE, LAYLA ZOE, JEFF BECK, JOE BONAMASSA, BETH HART

LISTE DES PISTES:
01. Sinner's Prayer - 4:29
02. Chocolate Jesus - 2:40
03. Your Heart Is As Black As Night - 5:00
04. For My Friend - 4:11
05. Don't Explain - 4:34
06. I'd Rather Go Blind - 8:06
07. Something's Got A Hold On Me - 6:05
08. I'll Take Care Of You - 5:13
09. Well, Well - 3:42
10. Ain't No Way - 6:49

FORMATION:
Anton Fig: Batterie
Arlan Schierbaum: Claviers
Beth Hart : Chant / Claviers
Blondie Chaplin: Guitares
Carmine Rojas: Basse
Joe Bonamassa: Chant / Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
5/5 (1 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
BETH HART & JOE BONAMASSA: Nouvel album en janvier
 
AUTRES CHRONIQUES
DEEP PURPLE: Whoosh! (2020)
HARD ROCK - "Whoosh !" est un excellent album où le plaisir évident de jouer des musiciens transpire et se communique à l'auditeur.
ARMORED SAINT: Punching The Sky (2020)
HEAVY METAL - Armored Saint nous montre avec "Punching The Sky" toute l’étendue de son talent avec une belle variété de tons. Il demeure ce vieil ami que l’on aime retrouver, véritable dépositaire d’un son heavy metal classique de grande classe.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT BETH HART & JOE BONAMASSA
BETH-HART--JOE-BONAMASSA_Black-Coffee
Black Coffee (2018)
4/5
4/5
MASCOT LABEL GROUP / BLUES
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021