ARTISTE:

SINNER'S BLOOD

(CHILI)
TITRE:

THE MIRROR STAR

(2020)
LABEL:

FRONTIERS RECORDS

GENRE:

METAL MELODIQUE

TAGS:
Epique, FM
"Proche de Masterplan, Evergrey ou DGM, ce "The Mirror Star" est un bel objet, compact, lourd, puissant et épique."
LYNOTT (16.11.2020)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Contrairement à ce que nous pourrions penser, le Chili accueille en ses terres d’innombrables groupes de hard rock, toutes obédiences confondues. Curieusement, en matière de heavy et metal mélodique, leur nombre dépasse tout juste la demi-douzaine. Sinner’s Blood, nouveau venu sur la scène, en fait partie. Son premier essai nous est proposé aujourd’hui, il se nomme "The Mirror Star".

Les géniteurs principaux de ce combo sont James Robledo et un dénommé Nasson. Le premier est un chanteur ayant fréquenté deux groupes de metal progressif – Renegade (Chili) : deux albums entre 2016 et 2018, et Thabu (Argentine) : un opus en 2012. Le second est un multi-instrumentiste, compositeur et producteur, ayant travaillé avec Caterina Nix sur les deux derniers albums de Chaos Magic (groupe chilien de metal progressif). Sinner’s Blood évolue dans les contrées du metal mélodique et dans celles voisines du heavy mélodique.

Frontiers est une nouvelle fois ici à la manœuvre, et le single 'Kill Or Die' nous avait permis d’avancer que le label ne s’était pas trompé dans le choix de ce nouveau combo : puissance et mélodie font la force de ce morceau. Cerise sur le gâteau, Robledo possède toutes les qualités pour entrer dans le cercle fermé de la confrérie des chanteurs les plus talentueux du moment. Dans la droite ligne d’un Russel Allen (Symphony X, Allen/Lande) ou d’un Ronnie Romero (Lords Of Black, The Ferrymen), il passionne son auditoire par l’implication qu’il affiche dans ses interprétations. Doté d’une voix puissante et affirmée, il sait tempérer ses ardeurs pour insuffler dans les mélodies un soutien charpenté qui les amplifie en galvanisant leur côté épique. Autour de lui, les musiciens déroulent leur partition avec un dosage parfaitement opportun, aucun des protagonistes ne cherchant à tirer la couverture à lui. Pour vous permettre de mieux évaluer les talents du Monsieur, nous pourrions même aller jusqu’à nous aventurer à considérer que ce disque a été pensé autour de la voix de son frontman.

En ce qui concerne la veine mélodique optée, Masterplan, Evergrey et DGM viennent à l’esprit au détour des onze titres qui parsèment cet album. Notez cependant que Sinner’s Blood ne teinte pas ses propos de tendances progressives. Le style est compact, lourd, puissant et épique. Ce metal mélodique est hymnique et les refrains envoyés par Robledo peuvent être qualifiés d’ingénieux, parvenant à se faire une place prépondérante au milieu du maelström sonore déversé par les rythmiques des musiciens. Les titres 'The Mirror', 'Phoenix Rise', 'The Hunting' et 'Kill Or Die' en sont les parfaits exemples. 'Never Again', 'The Awakening' et 'Who I Am' pourraient vous abuser avec leurs accroches initiales trompeuses. L’affaire démarre en effet gentiment, mais ça ne dure qu’un déjeuner de soleil. Le seul moment d’apaisement dans cette œuvre est 'Forever', ballade médiane simplement craquante très Dream Theater dans l’âme. Gardons toutefois le meilleur pour la fin et citons enfin 'Remember Me' qui pourrait être taxé de metal mélodique FM tant son refrain est addictif.

Le Chili vient de nous proposer, avec ce "The Mirror Star", un sacré bel objet. Après le dernier né des Australiens de Vanishing Point et la récente nouvelle progéniture des Italiens de DGM, Sinner’s Blood frappe fort à son tour en cet automne où le metal mélodique poursuit son petit tour du monde.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/sinnersblood/



GROUPES PROCHES:
DGM, EVERGREY, MASTERPLAN

LISTE DES PISTES:
01. The Mirror
02. Phoenix Rise
03. Never Again
04. Remember Me
05. The Path Of Fear
06. Forever
07. Kill Or Die
08. Never Resting Soul
09. Who I Am
10. The Hunting
11. Awakening

FORMATION:
Guillermo Pereira: Batterie
James Robledo: Chant
Nasson: Guitares / Claviers / Choeurs
Nicolas Fischer: Basse / Choeurs
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
EMBRYONIC CELLS: Decline (2020)
THRASH - Sans artifice et sans outrance, avec douceur et classe, “Decline” charme immédiatement par son orientation mélodique forte.
STRAY CATS: Rocked This Town: From La To London (2020)
ROCK - En un peu plus d'une heure et quart, les Stray Cats marquent les esprits en confirmant leur statut de légendes vivantes d'un rockabilly à l'énergie et à la bonne humeur bienvenues en ces temps maussades.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021