ARTISTE:

SEEDS OF MARY

(FRANCE)
TITRE:

SERENDIPITY

(2020)
LABEL:

KLONOSPHERE

GENRE:

ROCK ALTERNATIF

TAGS:
Chant éraillé
"Avec un "Serendipity" aussi varié que réussi, The Seeds of Mary, arrosées d’un talent certain, ont tout pour continuer de germer sur la scène alternative nationale et internationale."
DARIALYS (05.11.2020)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

A l’aube de souffler leur dixième bougie, les Bordelais de Seeds Of Mary fêtent leur retour avec la sortie de leur troisième opus baptisé "Serendipity". La sérendipité, terme relativement peu connu, c’est cette capacité à faire une découverte inattendue, par ailleurs source de réussite. Et pour le coup, la sérendipité au sens du quintette rime bien avec succès.

L’auditeur au nez creux l’aura d’ailleurs probablement pressenti quelques mois avant la sortie de l’album. Il faut dire que le combo a mis les petits plats dans les grands pour préparer dignement la venue de ce disque hautement attendu. ‘The Atheist’, premier single choisi par la formation, démarre avec un hurlement et un riff metal décoiffant donnant le 'la' pour la suite de l’album. Usant du sens maîtrisé de la dissonance, d’une alternance entre chant clair et guttural, et fort d’un refrain puissant et bien trouvé, il est vrai que l’entrée en matière est réussie. Les musiciens enfoncent le clou quelque temps plus tard avec la sortie de ‘Rewind Me’, mis en avant à travers un clip captivant où les cinq compères jouent dans une pièce vide, se faisant éclabousser tour à tour d’une peinture rose vif. Et au-delà de l’aspect purement esthétique étonnant, le morceau marquera les esprits grâce à un refrain magistral.

Alternant rock et metal alternatif, Seeds Of Mary sort le grand jeu. Avec des couplets calmes et presque dissonants et le chant grave de Jérémy Dourneau, ‘Gone Astray’ en est le parfait exemple, et monte en puissance sur un refrain explosif. Dans le même registre, ‘Bleed Me Dry’ déploie une puissance succulente qui décoiffe tandis que ‘Not Where I Belong’, tout aussi réussi, joue avec les ambiances et les nuances, rappelant parfois Hypno5e dans ses moments les plus calmes.

Mais là où certaines formations de rock alternatif se limiteraient à une simple formule rentre-dedans, les Bordelais nous surprennent à plusieurs égards. En guise d’intermède, le surprenant ‘Reinventing You’, malgré ses courtes 2 minutes et 48 secondes, fait assurément partie des éléments les plus forts de l’album, grâce à une guitare clean et à des chœurs d’une grande beauté. Dans le registre calme, on remarque aussi le très bon ‘From The Void’ dont la voix n’est pas sans rappeler celle de Marilyn Manson pour un résultat qui apporte une respiration concluante avant un final haletant.

Pour contrebalancer tout ça, les musiciens signent avec ‘Sanity Is Statistical’ un morceau complètement perché et énergique, baladant l’auditeur dans des territoires auxquels il ne s’attendait pas. Avec ‘Chameleonic’, titre ayant inspiré la pochette de l’album, les Seeds côtoient même le progressif avec des guitares en tapping faisant de l’œil à Gojira et des chœurs à la Alice In Chains pour 7 minutes de bonheur. Le dernier morceau clôture le disque comme il se doit avec ‘Somewhere Between Me And Myself’ qui lorgne lui aussi du côté de Gojira époque "The Way Of All Flesh", notamment sur son final flirtant avec les riffs dévastateurs de The Ocean.

Au-delà des compositions même, saluons aussi le travail mené par David Thiers aux manettes, signant une production impeccable et tranchante et permettant aux dix titres de l’album de briller. Un son que l’on cherchera bien sûr à retrouver sur scène, dès lors que cet épisode pandémique nous le permettra. Si tout va bien, cela devrait se passer le 22 janvier 2021 à la Rock School Barbey de Bordeaux, pour une release party très attendue après un report malencontreux au mois de septembre 2020.

Avec un tel niveau de qualité et après avoir pris racine au cours de la dernière décennie, les Graines de Marie, arrosées d’un talent certain, ont tout pour continuer de germer sur la scène alternative nationale, mais surtout internationale, car ils en ont le potentiel. Un potentiel qui, nous l’espérons, leur permettra de continuer de gravir les échelons de l’industrie musicale.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/seedsofmary/



GROUPES PROCHES:
MARILYN MANSON, SOUNDGARDEN, ALICE IN CHAINS, NINE INCH NAILS

LISTE DES PISTES:
01. The Atheist
02. Rewind Me
03. Not Where I Belong
04. Bleed Me Dry
05. Reinventing You
06. Chameleonic
07. Gone Astray
08. Sanity is Statistical
09. From The Void
10. Somewhere Between Me & Myself

FORMATION:
Aaron: Batterie
Eliott: Chant / Basse
Jérem: Chant
Julien: Guitares
Raph: Chant / Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
ARCANA (CA): Letters From A Lost Soul - Act I (2020)
ROCK PROGRESSIF - Arcana dévoile avec "Letters From A Lost Soul" un premier EP intéressant témoignant d'un vrai potentiel, à condition de gommer quelques erreurs de jeunesse et quelques imperfections.
ALITSH: Chasing Lights (2020)
ROCK - Oscillant entre metal et rock, "Chasing Lights" est non seulement un EP instrumental intéressant mais aussi une belle carte de visite pour Alitsh.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT SEEDS OF MARY
SEEDS-OF-MARY_The-Blackbird-And-The-Dying-Sun-
The Blackbird And The Dying Sun (2017)
3/5
-/5
KLONOSPHERE / ROCK ALTERNATIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021