ARTISTE:

LORDS OF BLACK

(ESPAGNE)
TITRE:

ALCHEMY OF SOULS, PT. I

(2020)
LABEL:

FRONTIERS RECORDS

GENRE:

HEAVY METAL

TAGS:
80's, Epique, FM
"Alchemy Of Souls, Pt. I" est ce que Lords Of Black nous a proposé de meilleur jusque-là. Mélangeant divers styles musicaux, cet opus tonitruant glanera assurément de nombreux suiveurs."
LYNOTT (01.12.2020)  
4/5
(1) Avis des lecteurs (3) commentaire(s)

Lords Of Black est né en 2014 sous l'impulsion de Tony Hernando, Espagnol et guitariste de son état. Le taquineur de manche avait eu le nez fin lorsqu'il choisit alors de s'associer avec le désormais fameux Ronnie Romero. Ce Chilien, petit protégé de Blackmore depuis que le légendaire guitar-hero lui a confié le micro sur les tournées de Rainbow en 2015, a été en effet, en grande partie, l'attraction de ce nouveau combo. Il a ainsi largement contribué au lancement de Lords Of Black, qui sort aujourd'hui son quatrième album dénommé "Alchemy Of Souls, Pt. I".

Hernando a pourtant failli perdre la poule aux œufs d'or lorsqu'il a vu le frontman s'éloigner du groupe durant deux ans suite à la mise en boite d'"Icons Of The New Days", dernier effort en date du combo. Romero se considérant lui-même comme un chanteur de session, il est en effet fort occupé par ses projets parallèles qui le conduisent, outre Rainbow, à fréquenter d'autres formations comme The Ferrymen, CoreLeoni et Vandenberg. Mais, immédiatement convaincu par les nouvelles compositions de l'Espagnol, le ténor est reparti dans l'aventure.

La présence de Romero sur ce nouvel opus est une excellente nouvelle. Considéré par Blackmore comme un croisement entre Dio et Freddy Mercury, le Chilien est juste monumental sur cette œuvre. Cependant, Lords Of Black puise également son succès dans le talent indéniable de son géniteur. Hernando est ici omniprésent. Qu'il faille défourailler des rythmiques à assommer un bœuf transgénique ou sortir des soli dignes de Malmsteen, il apporte ses pierres à l'édifice. Jo Nuñez (ex-Firewind, Kamelot), le nouveau et talentueux batteur, se démène quant à lui comme un forcené et apporte son lot de puissance à l'ensemble.

Etiquetter Lords Of Black ne tombe pas sous le sens. En effet, on retrouve dans les structures développées des appartenances à plusieurs obédiences musicales. Heavy metal, power metal, metal mélodique, et même quelques mouvements progressifs. Aussi, apparaissent ici et là des ressemblances avec des groupes tels que Masterplan, Savatage, Dio et Rainbow, Malmsteen, Queensrÿche, Vanden Plas et même Dream Theater.

Les titres phares sont légion et variés. 'Dying To Live Again', son démarrage fulgurant et son thème à la guitare entraînant, nous ramène aux productions de Magnus Karlsson, 'Into The Black' flirte, dans ses riffs d'attaque, avec Judas Priest et avec Malmsteen sur son solo destructeur. 'Delivrance Lost' et ses nombreux changements de rythme évoque quant à lui Angra. Peuvent également être cités le lourd et progressif 'Brightest Star' qui fait du pied à Queenrÿche et à Metallica, et 'Shadows Kill Twice', notable pour son break empli de riffs telluriques et de soli mélodieux, qui, lors de son entrée en matière au piano, exhale Savatage à plein nez. Gardons le meilleur pour la fin en évoquant le titre éponyme, pièce de dix minutes dont la longue partie centrale tonitruante nous transporte chez Vanden Plas et Dream Theater.

Lords Of Black nous propose indéniablement ici son meilleur album. "Alchemy Of Souls, Pt. I" ravira tous les amateurs des styles et combos précités. Espérons que cette Pt. 1 connaitra une suite tout aussi engageante. Mais en attendant, profitons de ce sacré bon disque qui dévoilera ses nombreux atours tout au long des écoutes addictives que le produit vous conduira à répéter.


Plus d'information sur http://www.lordsofblack.com



GROUPES PROCHES:
RAINBOW, QUEENSRŸCHE, YNGWIE MALMSTEEN, SAVATAGE, MASTERPLAN, DIO, DREAM THEATER

LISTE DES PISTES:
01. Dying To Live Again
02. Into The Black
03. Deliverance Lost
04. Sacrifice
05. Brightest Star
06. Closer To Your Fall
07. Shadows Kill Twice
08. Disease In Disguise
09. Tides Of Blood
10. Alchemy Of Souls
11. You Came To Me (Piano Version)

FORMATION:
Dani Criado: Basse
Jo Nunez: Batterie
Ronnie Romero: Chant
Tony Hernando: Guitares
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
FANZY LE 5EME RAMONE
01/12/2020
20
  0 1  
5/5
Excellent tout simplement ! Et puis au chant, ne serait ce pas le digne héritier de Ronnie James Dio ? J'adore Romero... Il y a tout dans cet album. Les guitares mélodiques et efficaces aussi quand il faut. La section rythmique est précise et donne du relief, les solos guitares sont super bien amenés et l'histoire racontée est magnifique.
Merci Lynott pour la découverte.

Haut de page
   
(3) COMMENTAIRE(S)    
 
 
TORPEDO
03/12/2020
  0
Pas convaincu non plus et je suis d'accord sur le fait que tout y est très formaté. De là à mettre 1/5, c'est un peu exagéré... :-/
TOCDE
02/12/2020
 
4
1
La très bonne qualité des musiciens et de la production ne fait pas forcement un bon album ,ou tout simplement un super bon groupe , nombre de "super groupes" se sont formés autour de musiciens plus qu'exceptionnels et pourtant la sauce n'a jamais pris , parce que... , parce que je n'en sais rien pourquoi !..il y a un concours de circonstances qui fait que ça fonctionne ou pas ..ici tout est à sa place , réglé tel une montre suisse mais la sauce ne prend pas ..trop mécanique , trop léché , tout est ajusté au poil de cul près , pas une seule variation de tempo , pas un seul pitch flottant ..vous me direz c'est la "marque" musicale actuelle ..bref a la sortie c 'est chiant , sans feeling et formaté au possible merci l 'informatique et le copier/ collé ...les amateurs du genre vont se régaler , pas moi ..je préfère un groupe ou il y a du mojo dans l 'air ...ici c'est trop robotisé ..sans moi
CHILDERIC THOR
01/12/2020
  0
Le heavy forgé par Lords Of Black se bonifie et Ronnie Romero est vraiment un excellent chanteur.
Haut de page
LECTEURS:
3/5 (2 avis)
STAFF:
4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
LORDS OF BLACK: Les détails sur 'Alchemy Of Souls, Pt. I'
 
AUTRES CHRONIQUES
RED MOON ARCHITECT: Emptiness Weighs The Most (2020)
DOOM - "Emptiness Weights of Most" récite le credo froid et poétique d’un doom death à la finlandaise que sonde Red Moon Architect avec cette imparable habileté du clair-obscur.
HOLLYWOOD UNDEAD: New Empire, Vol. 2 (2020)
ROCK ALTERNATIF - Formaté et stéréotypé, "New Empire, Vol. 2" ne convainc pas, la faute à un manque d'originalité et d'inspiration chronique.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT LORDS OF BLACK
LORDS-OF-BLACK_Ii
Ii (2016)
3/5
-/5
FRONTIERS RECORDS / METAL PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021