ARTISTE:

KRAKEN DUUMVIRATE

(FINLANDE)
TITRE:

THE STARS BELOW, THE SEAS ABOVE

(2020)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

DOOM

TAGS:
Growl
"Les Finlandais de Kraken Duumvirate n'ont pas changé et signent avec "The Stars Below, The Seas Above" l'offrande que leurs premiers cauchemars aquatiques laissaient espérer."
CHILDERIC THOR (12.11.2020)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Alors qu'on le croyait disparu, englouti dans l'eau glaciale d'un des mille lacs du pays qui l'a vu naître, Kraken Duumvirate revient enfin des limbes avec ce premier album que nous n'espérions plus. Les plus acharnés des doomeux se souviennent peut-être de "From The Dying Soil To The Eternal Sea" et plus encore de "The Astroglyphs Of The Ritual Of Deluge", deux EP publiés entre 2008 et 2011, évoquant le possible fruit défendu né de l'effrayante copulation entre Tyranny et Aarni, soit deux entités parmi les plus hermétiques que le doom finlandais ait régurgitées, le premier pour sa noirceur cyclopéenne, le second pour son caractère, expérimental si on s'est levé du bon pied, totalement abscons si on est d'humeur grincheuse.

Nous en étions donc restés là avec ce duo qui n'a toujours pas levé le mystère quant à son identité. Chez ces deux âmes, qui se font appelées Magus Polypus Apollyon III et Grand Architeuthis S. Dux, tout est question d'opacité. Opacité des origines dont on ignore tout. Opacité d'une musique qui n'a finalement de doom que l'étiquette tant la lenteur déployée confine plus à la transe hypnotique qu'à un tempo écouté au ralenti. Opacité également de compositions qui n'ont toujours pas retenu le principe d'avoir des traits précis, une forme bien définie, au contraire, véritables bathyscaphes s'enfonçant dans l'opacité (encore) de vertigineuses fosses marines. Pistes aux contours flous, abritant vocalises caverneuses, effluves électroniques, percussions fantomatiques et guitares grêles déterminent un art toujours aussi énigmatique, étanche à tous les critères habituellement de mise au moment d'aborder un album.

Fidèle à un concept lié aux abîmes sous-marins, nous aimerions affirmer que "The Stars Below, The Seas Above" se révèle plus accessible que ses devanciers. Il l'est mais à sa manière, abyssale, forcément abyssale. Reconnaissons ainsi que certains titres ne manquent pas d'une forme de beauté, lointaine, opaque (toujours), étrange (toujours aussi), à l'image de 'Star Spawn' dont les accords ne filent jamais droit mais libèrent des embruns obsédants. De même, 'The Temple' égrène une mélancolie émouvante néanmoins hachurée par ses sons crachés depuis une grotte nichée dans les profondeurs aquatiques.

Mais comme des balises jonchant ce spectral chemin de croix, il y a tous ces intermèdes instrumentaux qui, loin de servir de bouées, nous plongent par leurs atours ambient et electro dans ces fonds marins inquiétants. Et que dire de 'Queen, Arise', ressac terminal long de presque quinze minutes d'une telle catatonie que le batteur a le temps d'aller pisser entre deux coups de caisse claire. Ce derelict étouffant résume à lui seul ce qu'est Kraken Duumvirate, explorateur d'un funeral doom indicible nimbé de mystère, plus cotonneux que mortuaire, brillant presque de lueurs cosmiques et pourtant capable d'appuyer sur l'interrupteur et de plonger nos vies dans une nuit sans fin, celle de ces fonds marins que la lumière du soleil ne peut atteindre.

Malgré ces longues années d'absences, les Finlandais n'ont pas changé et offrent l'album que leurs premiers cauchemars aquatiques laissaient espérer, temple d'un (black) doom aride et lovecraftien qui nous rappelle que le genre n'est décidément pas une question de raison mais de foi et de ressenti.


Plus d'information sur https://krakenduumvirate.bandcamp.com/



GROUPES PROCHES:
AHAB, TYRANNY

LISTE DES PISTES:
01. Star-spawn - 09:41
02. II - 04:20
03. The Temple - 12:24
04. IV - 03:42
05. The Stars Below, The Seas Above - 13:16
06. VI - 04:37
07. Queen, Arise - 14:55

FORMATION:
Grand Architeuthis S. Dux:
Magus Polypus Apollyon XIII:
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
FATES WARNING: Long Day Good Night (2020)
METAL PROGRESSIF - Fates Warning au meilleur de sa forme offre avec “Long Day Good Night”, un album riche en émotions, en couleurs et en musicalité.
ROY ZIV: Distant Visions (2020)
GUITAR HERO - Belle découverte que "Distant Visions" de Roy Ziv, EP de guitare mélodieux et rafraichissant.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT KRAKEN DUUMVIRATE
KRAKEN-DUUMVIRATE_The-Astroglyphs-Of-The-Ritu
The Astroglyphs Of The Ritual Of Deluge (2011)
3/5
2/5
AUTRE LABEL / BLACK METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021