ARTISTE:

VERBAL DELIRIUM

(GRÈCE)
TITRE:

FROM THE SMALL HOUSE OF WEAKNESS

(2013)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Expérimental, Mélancolique, Théatral
"Bien plus contrasté et moins homogène que son prédécesseur, "From The Small House of Weakness" est un album au caractère avant-gardiste et expérimental beaucoup plus affirmé. Troublant et séduisant."
CORTO1809 (15.12.2020)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Trois ans après son premier (et recommandé) album "So Close and Yet So Far Away", Verbal Delirium revient avec un nouveau disque intitulé "From The Small House of Weakness". En trois ans, le groupe grec voit son line-up fortement remanié : si John 'Jargon' Kosmidis est toujours à la barre, le co-fondateur de Verbal Delirium, le bassiste Nik Michailidis, s'en est allé, remplacé par George ''La Trappe'' Pagidas. Nikitas Kissonas, toujours fidèle à ses guitares, se voit rejoindre par Gregory Pavlakos à la batterie et Nikos Nikolopoulos au saxophone et à la flûte.

La présence de ce dernier est loin d'être anecdotique. Déjà sur son album précédent, Verbal Delirium avait parfois des faux airs de Peter Hammill/Van der Graaf Generator. Sans prétendre que Nikos Nikolopoulos marche sur les traces de David Jackson, ses interventions ne font qu'accroître la ressemblance entre les deux formations, comme le prouvent 'Erebus', courte improvisation expérimentale et stridente que n'aurait pas reniée le maître, ou le très imprévisible 'Aeons' dont les deux parties distillent du grand progressif inventif, audacieux et complètement maîtrisé.

Mais, si ce n'est une propension à toujours surprendre l'auditeur par une audacieuse créativité, une noirceur nimbant les compositions et un chant à fleur de peau souvent poignant et toujours expressif, là s'arrête la comparaison avec VDGG. Bien loin de n'être qu'un clone du prestigieux groupe anglais, Verbal Delirium s'autorise toutes les fantaisies pour son deuxième album et ce, dès le titre introductif, étrange et expérimental, où la batterie très en avant imprime un rythme nous entrainant dans une danse pour derviches tourneurs. Tout aussi étrange ce 'Dance of the Dead' où piano dissonant, percussions syncopées et sax anguleux nous servent un néo-classique coincé entre Bartok et Moussorgski.

Mais tout n'est pas que dissonances et bizarreries sur cet album. Les amateurs de mélodies pourront se détendre à l'écoute du troublant et très art rock 'Desire', de 'The Losing Game', long instrumental progressif aux fines transitions apportant un côté apaisant presque pop à un album jusqu'ici assez tourmenté, ou de 'Sudden Winter', ballade désenchantée où la belle partie centrale de trompette rappelle Ennio Morricone façon "Il était une fois dans l'Ouest" avec des personnages figés dans la tristesse.

"From The Small House of Weakness" est un album bien plus contrasté et moins homogène que son prédécesseur, avec un caractère avant-gardiste et expérimental beaucoup plus affirmé. Verbal Delirum s'est éloigné d'un rock alternatif à la Muse pour se rapprocher d'un progressif audacieux façon VDGG/King Crimson.


Plus d'information sur https://verbaldelirium.bandcamp.com/?fbclid=iwar1y3hv_o-yvnfqmbfvnwmurdyiejncm4pek_ppdcflyadlopvm4crnkgvi



GROUPES PROCHES:
MUSE, MATTHEW PARMENTER, PETER HAMMILL, RADIOHEAD, DISCIPLINE, JARGON, VAN DER GRAAF GENERATOR

LISTE DES PISTES:
01. 10.000 Roses (05:20)
02. Desire (05:21)
03. Erebus (00:49)
04. Dance Of The Dead (02:51)
05. The Losing Game (08:54)
06. Desintegration (04:57)
07. Dance Of The Dead (Reprise) (00:37)
08. Sudden Winter (08:24)
09. Aeons (Part 1: In The Dream Room / Part 2: Roaming In Chaos) (12:44)

FORMATION:
George Pagidas: Basse
Gregory Pavlakos: Batterie
John Kosmidis: Chant / Claviers
Nikitas Kissonas: Guitares / Mandoline
Nikos Nikolopoulos: Saxophone / Flûte
Anastasis Hamilakis: Invité / Orgue & Synthés (1,6,8)
Labros Matopoulos: Invité / Trompette (8)
Leonidas Petropoulos: Invité / Basse (1,6,8)
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
THE SMASHING PUMPKINS: Cyr (2020)
ROCK ALTERNATIF - Un nouvel album des Smashing Pumpkins est toujours attendu. Le résultat est souvent le même et ''Cyr'' le confirme, long, ennuyeux et flirtant avec l'artificiel.
SAUL: Rise As Equals (2020)
METAL ALTERNATIF - Avec son solide et accessible premier album "Rise As Equals", le groupe américain Saul a les armes pour se faire un nom dans la pléthorique scène de rock/metal alternatif actuelle.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT VERBAL DELIRIUM
VERBAL-DELIRIUM_the-imprisoned-words-of-fear
The Imprisoned Words Of Fear (2016)
4/5
5/5
BAD ELEPHANT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
VERBAL-DELIRIUM_So-Close-And-Yet-So-Far-Away
So Close And Yet So Far Away (2010)
4/5
3/5
MUSEA / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021