ARTISTE:

WILDNESS

(SUÈDE)
TITRE:

ULTIMATE DEMISE

(2020)
LABEL:

AOR HEAVEN

GENRE:

HARD ROCK MELODIQUE

TAGS:
FM
""Ultimate Demise", second opus de Wildness, offre un sacré moment de hard rock mélodique blindé de guitares."
LYNOTT (26.11.2020)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (1) commentaire(s)

L’embryonnaire projet solo d’Erik Modin, le batteur de Wigelius, groupe suédois de hard rock mélodique auteur de deux albums de qualité, devint un beau bébé en 2013. Wildness est le nom qui lui a été donné. Les premiers essais du combo nous furent connus en 2017, lors de la sortie de son album éponyme. A l’époque, Music Waves s’était intéressé au produit et n’avait pas été avare en compliments. Les Suédois avaient en effet offert, avec ce premier effort, une convaincante partition hard-mélodieuse fort énergique. Aujourd’hui nous est donné d’assister à la venue au monde de son successeur, un "Ultimate Demise" que nous espérons aussi mélodiquement robuste que son aîné.

L’efficace paire de guitaristes à l’œuvre sur l’opus originel est toujours aux affaires. En revanche, Adam Holström et Pontus Sköld ont perdu en route l’an passé, pour des raisons de divergences musicales, leur collègue Gabriel Lindmark, celui-ci ayant cédé le micro à Erik Forsberg, ancien chanteur de Blazon Stone, groupe suédois de power metal. Mais, si la nouvelle voix du groupe est sensiblement différente de celle de son prédécesseur, il n’en demeure pas moins que l’équipage flirte toujours avec le modèle scandinave, désormais bien connu, de la scène du hard rock mélodique. Cependant, c'est au combo allemand Pink Cream 69 que cet "Ultimate Demise" fait indéniablement le plus penser.

Il est clair que les Suédois apprécient le hard rock mélodique. Toutefois, ils ne se gênent pas pour lui faire des infidélités, Ils offrent ainsi, sans retenue, leurs compositions aux vents tempétueux qui soufflent d'ordinaire sur les terres du hard rock classique, voire du metal. Ces bourrasques dynamisent les sonorités jetées en pâture à l'auditeur étonné de l'audace. Le hard rock mélodique sort en effet rarement de sa zone de confort. Les rythmiques rapides et les soli véloces y sont rares, tout autant que les poussées vocales à décrocher un lustre. Wildness l'ose, et propose chanson après chanson des titres mélodiques imparables. Une pluie de notes de guitare vous y accueille, telles les trombes d'eau qui s'abattent sur les contrées occitanes durant un épisode cévenol.

L'attaque post-intro de l'opus est faite de ce bois-là. 'Die Young', composé en la mémoire d'un ami du groupe qui s'est ôté la vie, propulse ses riffs métalliques dignes d'Accept au visage de l'auditoire et l'achève avec un refrain galvanisant. 'Cold Words', qui parle d'une invasion extra-terrestre (!), n'a rien à lui envier : les guitares sont moins acérées mais plus lourdes, et la mélodie capture sans pitié. Pour le cas où vous souhaiteriez un titre de hard FM métallique, pas de souci, Wildness dispose de cette option dans son arsenal et propose un 'Renegades Of Love' tonitruant. Vous pourrez également vous régaler d'un hybride acoustico-électrique, moitié hard rock/moitié AOR, avec 'Bordeline' et ses chœurs aux petits oignons. Gardons le meilleur pour la fin avec le titre éponyme, ballade celtique guidée par des claviers qui vous transporteront.

Vous appréhendez tout Wildness en parcourant ces cinq compositions : du rythme, de la puissance, des six-cordes méga-présentes, du talent mélodique et de la sensibilité. Music Waves ne s'était pas trompé en dirigeant les feux de ses projecteurs sur le premier album du combo. En effet, les Suédois ont mérité notre confiance et récidivent talentueusement avec ce second essai, parvenant même ici à élever leur niveau de jeu.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/wildnessofficial/



GROUPES PROCHES:
PINK CREAM 69

LISTE DES PISTES:
01. Call Of The Wild
02. Die Young
03. Nowhere Land
04. Cold Words
05. Renegades Of Love
06. Falling Into Pieces
07. Burning It Down
08. My Hideaway
09. Denial
10. Borderline
11. The Ultimate Demise

FORMATION:
Adam Holmström: Guitares
Erik Forsberg: Chant
Erik Modin: Batterie
Marcus Sjösund: Basse
Pontus Sköld: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(1) COMMENTAIRE(S)    
 
 
KINGEDDIE
18/11/2020
 
33
1
Deuxième opus réussi pour le jeune groupe suédois : tout le potentiel du premier album se confirme au fil des morceaux avec des guitares vitaminées et une batterie très pechue ! Pas de temps morts, ça envoie direct avec des mélodies accrocheuses,des solis costauds et des breaks bien foutus ! À l'instar de leur confrères de Artic Rain,il va falloir compter avec cette génération qui n'est pas venue pour faire de la figuration.. pour notre plus grand plaisir ! Ils sont forts ces Suédois !
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
IXION(FR): L’adieu Aux Etoiles (2020)
DOOM - Dévidant la trame d'une aventure stellaire, "L'Adieu aux Etoiles" forge un doom death atmosphérique et désincarné qui porte la signature toujours aussi personnelle d’Ixion.
MORS PRINCIPIUM EST: Seven (2020)
DEATH METAL - “Seven” est un diamant brut aux mille éclats, aux mille facettes douces, brûlantes ou tranchantes.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT WILDNESS
WILDNESS_WILDNESS
Wildness (2017)
4/5
-/5
AOR HEAVEN / HARD ROCK MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021