ARTISTE:

TRANSATLANTIC

(ETATS UNIS)
TITRE:

THE ABSOLUTE UNIVERSE - FOREVERMORE

(2021)
LABEL:

INSIDEOUT MUSIC

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Concept-album, Groovy, Symphonique, Technique
"Retour en grande forme de Transatlantic avec "The Absolute Universe". Un style aisément reconnaissable, mais toujours aussi excellent."
CORTO1809 (29.01.2021)  
4/5
(2) Avis des lecteurs (1) commentaire(s)

A peine le temps d'avoir terminé l'écoute de "Sole Gratia" ou de "Islands" que voilà Neal Morse et Roine Stolt de retour, en compagnie de Pete Trewavas et Mike Portnoy, avec le cinquième album de leur supergroupe Transatlantic. A ce stade, ce n'est plus du stakhanovisme, c'est de la boulimie compulsive ! D'autant plus que "The Absolute Universe" se décline en deux versions, un album "simple" sous-titré "The Breath of Life" de 60 minutes et un double, "Forevermore", dont chaque disque avoisine les 45 minutes. Et comme le combo international ne fait pas les choses à moitié, chaque album contient des versions alternatives (musique et paroles) de certains titres, voire des passages entiers figurant dans l'un des albums et pas dans l'autre, ainsi que des interprètes différents d'une version à l'autre. Neal Morse, favorable à l'idée d'un album court, s'est attelé à l'édition de "The Breath of Life" tandis que Roine Stolt s'est chargé de celle de "Forevermore". Bref, de quoi donner le tournis ou l'envie d'acquérir les deux versions (généreusement réunies dans un coffret baptisé "The Ultimate Edition").

La présente chronique porte sur la version double album "Forevermore". Si un coup d'œil au livret permet de constater que les deux disques comprennent dix-huit titres dont le plus long dépasse à peine les neuf minutes, cette perception est relativement subjective. En effet, la musique est conçue par Transatlantic comme un long morceau de 90 minutes découpé en 18 mouvements, impression renforcée par la liaison des titres entre eux, la reprise de différents thèmes qui se retrouvent disséminés à divers endroits et par le concept véhiculé dans les paroles sur la vie folle menée en 2020, entre malaise politique et pandémie mondiale. Un procédé déjà utilisé par le groupe sur "The Whirlwind" dont "The Absolute Universe" serait le compagnon de route idéal d'après Portnoy. Néanmoins, certains titres peuvent très bien s'écouter isolément comme de simples chansons se suffisant à elles-mêmes.

Sur le plan musical, les amateurs de Transatlantic, de Neal Morse et de Roine Stolt, et de leurs différentes déclinaisons, ne seront pas déçus, ils retrouveront tout ce qu'ils aiment chez ces grands artistes. Les compositions ont ce côté immédiatement addictif et néanmoins très travaillé qui est leur marque de fabrique. L'inspiration est comme toujours au rendez-vous, de même que la diversité des mélodies. Que dire de la qualité de l'interprétation, si ce n'est qu'elle est, comme toujours, impeccable ? Les claviers sont rutilants, les guitares flamboyantes, la basse phénoménale et la batterie virevoltante et inventive. Les harmonies vocales sont parfaites et le chant sans défaut : les quatre musiciens se partagent ce rôle, avec une prédominance des parties déléguées à Stolt et Morse et une petite préférence pour l'interprétation de ce dernier dont la sensibilité communique de bien agréables frissons.

Bien sûr, et c'est le talon d'Achille de nos talentueux musiciens, nous sommes en pays de connaissance et une impression de déjà-entendu s'invite régulièrement durant l'écoute. Certains titres enlevés et tourbillonnants fleurent bon Neal Morse en solo ou The Flower Kings ('Overture', 'Higher Than the Morning', 'The World We Used to Know', 'Love Made a Way'), quelques ballades sont reconnaissables entre mille ('Swing High, Swing Low', 'Love Made a Way (Prelude)', 'Lonesome Rebel'), mais tellement belles qu'on leur pardonne. Mais ces diables d'hommes arrivent encore à nous surprendre au détour d'un titre digne des Beatles ou d'ELO ('Rainbow Sky', 'The Sun Comes Up Today'), d'une mélodie andalouse ('The Darkness in the Light') ou d'une ambiance théâtrale et inquiétante ('Owl Howl').

Finalement, que ce soit avec Transatlantic, Neal Morse ou The Flower Kings, c'est toujours la même chose : je commence l'écoute avec un a priori, incapable de m'empêcher de penser que "ça va être la même chose que les albums précédents", la première écoute me conforte dans cette idée, puis, au fil des écoutes successives, la magie opère, le charme agit et je me trouve envoûté par la maestria incroyable de ces musiciens. "The Absolute Universe" n'échappe pas à cette règle.


Plus d'information sur http://www.transatlanticweb.com





LISTE DES PISTES:
01. Overture (08:11)
02. Heart Like a Whirlwind (05:11)
03. Higher Than the Morning (05:29)
04. The Darkness in the Light (05:43)
05. Swing High, Swing Low (03:48)
06. Bully (02:11)
07. Rainbow Sky (03:19)
08. Looking for the Light (03:59)
09. The World We Used to Know (09:21)
10. The Sun Comes Up Today (05:38)
11. Love Made a Way (prelude) (01:25)
12. Owl Howl (07:05)
13. Solitude (05:41)
14. Belong (02:49)
15. Lonesome Rebel (02:53)
16. Looking for the Light (reprise) (05:12)
17. The Greatest Story Never Ends (04:17)
18. Love Made a Way (08:02)

FORMATION:
Mike Portnoy: Chant / Batterie
Neal Morse: Chant / Guitares / Claviers
Pete Trewavas: Chant / Basse
Roine Stolt: Chant / Guitares / Percussions
   
(2) AVIS DES LECTEURS    
LOLO_THE_BEST59
25/04/2021
792
  0 0  
4/5
Avec une telle somme de talents réunis, souvent on observe un effet multiplicateur, et c'est bien le cas ici. Etrangement, cette nouvelle offrande m'a initialement semble manqué de souffle, un comble car les écoutes successives m'ont fait découvrir peut à peu la finesse et la diversité des arrangements. La patte des différents contributeurs se fait sentir aux divers moments du double album - ah, le petit passage en canon cher à l'ami Morse -, ce qui le rend encore plus attachant. Alors, c'est un grand OUI pour embarquer dans le dirigeable futuriste de Transatlantic. Et revenez quand vous voulez, les gars.
THIERRY RLT
16/02/2021
48
  0 0  
5/5
Excellent. Tout simplement, peut-être leur meilleur album. En plus, quelle originalité de sortir l'album en 2 versions. J'écoute en alternance les deux, sans discontinuité, depuis plusieurs jours. J'adore. Je ne remarque pas de moments creux. Ces 4 musiciens & compositeurs fonctionnent très bien ensemble. Que du plaisir.
Haut de page
   
(1) COMMENTAIRE(S)    
 
 
TONYB
29/01/2021
  0
"ça va être la même chose que les albums précédents" ... effectivement, mais comme c'est toujours excellent, pas de raison de s'en priver.
Haut de page
LECTEURS:
4.3/5 (6 avis)
STAFF:
3.9/5 (7 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
TRANSATLANTIC: Nouvelle vidéo
DERNIER ARTICLE
Loreley 18 Juillet 2014 - NIGHT OF THE PROG Edition IX - DAY 1
Retour sur la première journée de cette grande messe annuelle du rock progressif.
DERNIERE INTERVIEW
TRANSATLANTIC (10 DECEMBRE 2020)
L'infatigable Neal Morse est de retour au micro de Music Waves, cette fois-ci pour évoquer le retour de Transatlantic avec la sortie de leur nouvel album, "The Absolute Universe".
 
AUTRES CHRONIQUES
RICK MILLER: Unstuck In Time (2020)
ROCK PROGRESSIF - En acceptant de sortir de sa zone de confort, Rick Miller livre avec "Unstuck In Time" l'un de ses albums les plus intéressants de ces dernières années.
GOV'T MULE: The Deep End (2002)
ROCK - Hommage monumental à Allen Woody disparu, "The Deep End" voit Gov’t Mule convier une multitude d’invités pour une œuvre incontournable.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT TRANSATLANTIC
TRANSATLANTIC_KaLIVEoscope
Kaliveoscope (2014)
4/5
5/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
TRANSATLANTIC_Kaleidoscope
Kaleidoscope (2014)
4/5
4.2/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
TRANSATLANTIC_The-Whirlwind
The Whirlwind (2009)
4/5
4.6/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
TRANSATLANTIC_Live-In-Europe
Live In Europe (2003)
2/5
4/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
TRANSATLANTIC_Live-In-Europe--Dvd
Live In Europe - Dvd (2003)
5/5
4/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021