ARTISTE:

SIRENIA

(NORVÈGE)
TITRE:

RIDDLES, RUINS & REVELATIONS

(2021)
LABEL:

NAPALM RECORDS

GENRE:

METAL MELODIQUE

TAGS:
Chant féminin, Growl, Mélancolique, Symphonique, Technique
""Riddles, Ruins & Revelations" est un bel album plein de qualités avec un chant superbe, des chœurs grandioses et des guitares techniques mais un peu trop classique dans le genre pour devenir un must..."
THIBAUTK (03.03.2021)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

On pensait que Sirenia avait trouvé son équilibre avec “The Seventh Life Path”, mais une année après avec “Dim Days of Dolor”, le line-up a été bouleversé : départ de Ailyn (remplacée par Emmanuelle Zoldan), de Jan Erik Soltvedt (guitares) et de Jonathan A. Perez (batterie). Mais toujours combatif, le groupe a poursuivi sous forme de duo (Morten assumant tous les instruments), puis a intégré Nils Courbaron (T.A.N.K.) à la guitare et Michael Brush (Magic Kingdom) à la batterie. Ce nouvel équipage propose "Riddles, Ruins & Revelations” soutenu par la superbe voix d'Emmanuelle... album de la continuité ou du changement ?

Le disque reprend et peaufine les bases du style. Les ambiances sont inquiétantes comme sur l’introduction de ‘Addiction No. 1’ ou ‘Passing Seasons’, douces et habillées d’orchestrations émouvantes (‘We come to Ruins’), enluminées de beauté (‘Passing Seasons’) ou simplement mystérieuses (‘Downwards Spiral’). La voix puissante d’Emmanuelle est l’élément essentiel qui porte les compositions tandis que la guitare rythmée et groovy de Nils Courbaron est le piment qui rehausse la saveur des chansons. Ainsi le riff de ‘Towards An Early Grave’ est entraînant dans la lignée de Kamelot ou Epica, alors que les riffs plombés contrastent souvent avec les ornementations symphoniques (‘Passing Seasons’, ‘We Come to Ruins’). Enfin les passages de guitare shred ajoutent un supplément d’intérêt au disque. Celles de ‘Beneath The Midnight Sun’, ‘Towards an early Grave’ font mouche, le sweeping de ‘We come to Ruins’ surprend et attire l’oreille alors que le joli passage clair de ‘Downwards Spiral’ étonne et subjugue.

Sirenia essaie donc timidement de sortir d'une voie toute tracée. Mais ces éléments peinent à différencier le disque qui, même s'il impose douceur et tendresse, semble parfois suivre aveuglément les pas de Nightwish, Epica et consorts. En effet les structures, les mélodies ou les rythmes semblent entendus à de multiples occasions. Ainsi même avec un brin de modernité dans la production, et malgré des rythmes synthétiques, des rythmiques ethniques, des voix grunt graves dignes de Orphanage ou des chœurs religieux méditatifs, la formation peine à différencier son propos, qui semble trop lisse ou trop appliqué.

“Riddles, Ruins & Revelations” est un bel album plein de qualités avec des voix superbe, des chœurs grandioses, des guitares techniques et des orchestrations soyeuses qui aurait mérité d'une plus grande prise de risques pour s'éloigner d'un chemin trop balisé et devenir un album incontournable.


Plus d'information sur http://www.mortenveland.com/sirenia/





LISTE DES PISTES:
01. Addiction No. 1
02. Towards An Early Grave
03. Into Infinity
04. Passing Seasons
05. We Come To Ruins
06. Downwards Spiral
07. Beneath The Midnight Sun
08. The Timeless Waning
09. December Snow
10. This Curse Of Mine
11. Voyage Voyage

FORMATION:
Emmanuelle Zolzan: Chant
Michael Brush: Batterie
Morten Veland: Chant / Guitares / Basse / Claviers
Nils Courbaron: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
SIRENIA Voyage, voyage!!
 
AUTRES CHRONIQUES
DARK BUDDHA RISING: Mathreyata (2020)
DOOM - Etirant les tentacules d'un drone ravagé par un psychédélisme noir, Dark Buddha Rising ne fait pas qu'exploser le compteur Geiger avec "Mathreyata", il pulvérise les limites de l'univers connu pour pénétrer un néant ferrugineux et torturé.
FEVER 333: Wrong Generation (2020)
METAL FUSION - "Wrong Generation" montre que Fever333 est une bonne alternative à Rage Against The Machine malgré son manque d'ambition. Un album qui épouse cette fin de règne "Trumpien" qui oscille entre fatigue et espoir.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT SIRENIA
SIRENIA_The-Seventh-Life-Path
The Seventh Life Path (2015)
4/5
-/5
NAPALM RECORDS / METAL MELODIQUE
SIRENIA_The-Enigma-Of-Life
The Enigma Of Life (2011)
3/5
4/5
NUCLEAR BLAST / METAL GOTHIQUE
SIRENIA_The-13Th-Floor
The 13Th Floor (2009)
2/5
3/5
NUCLEAR BLAST / METAL GOTHIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022