ARTISTE:

MEER

(NORVÈGE)
TITRE:

PLAYING HOUSE

(2021)
LABEL:

KARISMA RECORDS

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Old School
"Meer nous offre une agréable surprise avec un "Playing House" aux appréciables effluves rétro 70's."
ABADDON (19.02.2021)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (3) commentaire(s)

Les octuors prog norvégiens ne courent pas les rues... Fondé il y a quelques années, le groupe Meer a évolué sous cette forme et a sorti un LP et un EP avant de nous revenir en début de cette année 2021 avec son nouvel album "Playing Home". La formation comprend deux chanteurs, un pianiste, une section rythmique basse-batterie et un couple alto - violon qui fait l’originalité du son Meer, apportant un atout atmosphérique indéniable.


Cette particularité permet au groupe de doter un chant aux accents plutôt pop d’atours orchestraux qui amènent le style dans un registre progressif qui rappelle l’excellent The Addiction Dream : les arrangements ciselés, la variété de ton et la complémentarité des deux chanteurs - Johanne et Knut Kippersund - font merveille, elle oscillant entre distanciation et engagement (‘Beehive’) et lui tout en sensibilité (le guitare-voix ‘Where Do We Go From Here ?’, l’ironie latente de ‘Child’).

Si l’utilisation du violon renvoie parfois à Kansas (l’entame de ‘Lay it Down’), la relative ampleur des arrangements de cordes peut évoquer The Dear Hunter (‘Songs of Us’), jusque dans le soin apporté dans l’évolution à l’intérieur de morceaux qui, sans être très longs (au plus six minutes), conservent une intéressante progression, rendue lisible par des harmonies vocales évidentes. Le tout se fait dans une ambiance un peu rétro teintée 70’s, parfois à la frange du psychédélisme (l’instrumental de ‘Lay it Down’), jusque dans la production un peu étouffée qui ne rend pas toujours la finesse des arrangements (notamment la batterie), un petit point limitant.

Reste que la qualité des mélodies happe l’auditeur dès l’inaugural ‘Picking up the Pieces’, ou sur le plus mainstream ‘Across the Ocean’ et tout au long  des onze titres de l’album qui, sans atteindre les vertiges émotionnels des opus progressifs complexes, n’en constitue pas moins une agréable et confortable surprise, avec un charme addictif vaguement nostalgique tout à fait agréable.


Plus d'information sur https://meer.bandcamp.com/





LISTE DES PISTES:
01. Picking Up The Pieces
02. Beehive
03. All At Sea
04. Songs Of Us
05. Child
06. You Were A Drum
07. Honey
08. Across The Ocean
09. She Goes
10. Where Do We Go From Here
11. Lay It Down

FORMATION:
Åsa Ree: Violon
Eivind Strømstad: Guitares
Ingvild Nordstoga Eide: Alto
Johanne Margrethe Kippersund Nesdal: Chant
Knut Kippersund Nesdal: Chant
Mats Lillehaug: Batterie
Morten Strypet: Basse
Ole Gjøstøl: Claviers
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(3) COMMENTAIRE(S)    
 
 
NUNO777
20/02/2021
  0
Merci les collègues pour la découverte ! Ce disque procure un énorme plaisir d'écoute par sa musicalité et ses originalités, ses moments de douceur pop symphonique et ses tensions qui me rappellent parfois Bent Knee (ce violon et la voix féminine n'y sont étrangers). Une preuve de plus que la Norvège est le nouvel eldorado du rock progressif.
CORTO1809
20/02/2021
  0
Un très bon album, pas vraiment progressif (à mon goût) mais offrant suffisamment de variations et de diversité pour être intéressant de bout en bout. Des nuances, une interprétation sensible, des mélodies toutes plus agréables les unes que les autres font que l'auditeur passe un excellent moment.
TORPEDO
19/02/2021
  0
Très belle découverte au contenu varié, facile d'accès, immédiat... Le chant féminin lorsqu'il se fait rageur est excellent...
Haut de page
LECTEURS:
4.6/5 (5 avis)
STAFF:
4/5 (6 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
ANNEKE VAN GIERSBERGEN: The Darkest Skies Are The Brightest (2021)
POP - "The Darkest Skies Are The Brightest" est un album mélancolique et lumineux, une parenthèse de douceur portée par la voix charmeuse d'une grande interprète.
LIZZARD: Eroded (2021)
METAL ALTERNATIF - Premier sommet de la carrière des Français, "Eroded" synthétise tout LizZard dans un disque fluide et cohérent garni de titres accessibles et particulièrement mélodiques. La première grosse sensation de cette année 2021.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021