ARTISTE:

BERLIN HEART

(FRANCE)
TITRE:

MUTE IN THE SEA

(2020)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

ROCK ALTERNATIF

TAGS:
Electro, Expérimental, Intimiste, Mélancolique, Planant
""Mute In The Sea" est un disque d'une grande richesse où les mélodies les plus belles côtoient l'expérimentation sonore. Berlin Heart signe un premier album de grande classe d'électro progressive et ambient."
CALGEPO (25.03.2021)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

En musique, il est des albums qui se dévoilent immédiatement et d'autres qui prennent le temps de se livrer entièrement (si tant est que ce soit possible). "Mute In The Sea" appartient indéniablement à cette seconde catégorie. Berlin Heart est avant tout le projet solo de Vincent Blanot qui a travaillé pendant trois ans à la réalisation de ce premier album. Le musicien a écouté beaucoup de groupes (Porcupine Tree, Steven Wilson, Richard Barbieri, Marvin Gaye...) comme autant d'affluents qui ont fini par se jeter dans cette "mer".

Loin de copier ce qui a été fait auparavant et de n'être qu'un ersatz de ces différentes écoutes, Vincent en fait une force pour offrir une œuvre très personnelle et protéiforme, entre rock progressif, ambient et électronique. "Mute In The Sea" n'est pas un album de technicien mais plutôt une sorte de laboratoire sonore dans lequel Berlin Heart expérimente, tente de repousser ses limites et bouscule les préjugés. Cette recherche est certainement un point commun avec Steven Wilson dont l'orientation prise à l'époque de "Insurgentes" semble avoir été une des influences importantes (sans aller au mimétisme).

Certains titres puisent dans cette ambiance inquiétante et obsédante parfois bruitiste chère à l'Anglais voire indus mais qui est ici très bien assimilée dans 'The Bonfire' avec son sax à la Theo Travis ou au contraire dans son atmosphère plus éthérée, aérienne et mélancolique ('Descending' à fleur de peau). Mais Berlin Heart ne se contente pas de morceaux difficiles d'accès et parsème son album de portes d'entrée permettant de maintenir l'attention, comme l'un des sommets de l'album, 'Tear It Down' et ses accords acoustiques qui offrent un peu plus de chaleur à l'ensemble jusqu'au final au solo électrique dantesque, sans oublier l'interprétation juste de Vincent qui lui insuffle un surplus d'humanité.

"Mute In The Sea" peut aussi être vu comme un disque introspectif où les sons synthétiques enveloppent l'auditeur pour l'emmener dans des contrées célestes, notamment sur 'The Dreamer' proche de la grandiloquence d'un Vangelis ("Blade Runner") sublimée. Si parfois quelques notes forment le squelette d'un titre ('Mara'), Berlin Heart apporte énormément d'arrangements pour donner beaucoup de relief à son propos outre une production sans faille. Vincent gratifie aussi certains de ses titres de jolies interventions de guitare, de moments plus dynamiques notamment grâce au saxophone ('Portrait Frame') qui permettent de sortir de l'ambient.

A la frontière du rock progressif et de l'électronique, "Mute In The Sea" est un disque impressionnant de maitrise mélodique où chaque note est au service du morceau. L'interprétation et l'apport de moments organiques injectent indéniablement une belle personnalité à l'ensemble.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/berlinheartmusic/





LISTE DES PISTES:
01. Just Fine (05:19)
02. Portrait Frame (04:05)
03. The Haunting (04:27)
04. A Taste Of Waves (03:49)
05. The Bonfire (05:37)
06. Descending (05:48)
07. Tear It Down (08:01)
08. Mute In The Sea (04:32)
09. The Dreamer (03:45)
10. Mara (05:38)

FORMATION:
Vincent Blanot: Chant / Guitares / Basse / Claviers / Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
5/5 (6 avis)
STAFF:
3.8/5 (5 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
PREMIER SINGLE DE BERLIN HEART 'PORTRAIT FRAME'
DERNIERE INTERVIEW
BERLIN HEART (14 MARS 2021)
Berlin Heart est un projet solo qui se veut progressif, rock et électronique très riche. Music Waves est parti à la rencontre de l'artiste dans le cadre de la réalisation de "Mute In The Sea", un projet qui lui tient particulièrement à cœur.
 
AUTRES CHRONIQUES
IOTUNN: Access All Worlds (2021)
METAL PROGRESSIF - Pour son premier album, Iotunn fait très fort et nous entraine avec "Access All Worlds" dans un voyage épique aux frontières du power et du death metal. Impressionnant.
EPICA: Omega (2021)
METAL MELODIQUE - Avec "Omega", Epica signe un album remarquable et permet de retrouver un metal symphonique mélodique et puissant porté par une Simone Simons au sommet de son art.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021