ARTISTE:

SLEEPYHEAD SPRING

(FRANCE)
TITRE:

EP:R

(2021)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

POST ROCK

TAGS:
Instrumental
"Spleepyhead Spring montre avec un premier effort sobrement intitulé "EP:R" qu'allier post-rock atmosphérique et production mélodique et poignante s'écrit parfaitement en français."
PROGRACER (25.02.2021)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

10 ans c'est long ! C'est le temps qu'il a fallu à Spleepyhead Spring pour accoucher de son premier EP. Le projet est porté par Christopher de Man, multi instrumentiste originaire du nord de la France, qui érige le post-rock plus comme un art de vivre que comme un simple genre musical. Parmi les musiciens dont Christopher s'entoure sur scène, il y a Clémentine Barraban qui diffuse tout l'univers visuel du groupe derrière lui sur scène, une partie essentielle de l'arc artistique de Sleepyhead Spring.

Les compositions sont d'une grande finesse. Elles évoluent lentement d'une atmosphère douce et mélancolique ('A.VI.O.N') à des envolées métalliques atmosphériques puis rageuses ('N∞\infy'), schéma typique du post-rock moderne. Ici, l'accent est mis sur la profondeur des ambiances qui plongent l'auditeur au cœur de la musique. Celle de Christopher de Man suscite l'imaginaire et la rêverie. Ses aspects cinématographiques sont très présents et appellent immanquablement des images qui envahissent l'esprit à l'écoute de cet EP, à défaut de celles que le groupe a choisi pour accompagner ses créations.

Alors oui, le format est (très) court (24 minutes), le style est éculé et cet "EP:R" n'apporte rien de plus que la myriade d'albums de post-rock atmosphérique qui sort chaque année. Mais celui-ci est très bien réalisé, sans prétention et propose un aspect visuel partie intégrante du projet.

Vivement le retour des groupes dans les salles de concert, et particulièrement de Sleepyhead Spring qui propose une expérience musicale et visuelle globale dans laquelle s'immerger. Mais cet "EP:R" a tout de même de nombreuses qualités, à commencer par une production très équilibrée, qui justifient aisément l'achat de l'objet. Compte tenu de l'aspect graphique très prégnant chez le nordiste, l'acquisition de la version vinyle sera justifiée pour les amateurs de beaux objets musicaux.


Plus d'information sur https://sleepyheadspring.com/





LISTE DES PISTES:
01. A.V.I.O.N. (06:20)
02. N8infty (04:18)
03. 22phine (07:31)
04. Ämes-frères (05:30)

FORMATION:
Christopher De Man: Chant / Guitares
Clémentine Barraban: Chant / Claviers
Sylvain Lebrun Daems: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
TRIBULATION: Where The Gloom Becomes Sound (2021)
DEATH METAL - Porté par une écriture d'orfèvre et taillé dans un marbre funéraire, "Where The Gloom Becomes Sound" impressionne et laisse une profonde empreinte dans la mémoire, véritable somme qui dévide une vaste palette de styles.
OCEANS OF SLUMBER: Oceans Of Slumber (2020)
METAL PROGRESSIF - Il manque encore presque rien à Oceans Of Slumber pour tutoyer les sommets du metal progressif atmosphérique, un domaine où ses qualités de composition et d'interprétation font merveille.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021