ARTISTE:

LOS DISIDENTES DEL SUCIO MOTEL

(FRANCE)
TITRE:

POLARIS

(2021)
LABEL:

KLONOSPHERE

GENRE:

STONER

TAGS:
Psychédélique
"Album pluriel et néanmoins compact, "Polaris" saura enthousiasmer autant le bucheron que le mélomane épris de sonorités aériennes et psychédéliques."
CHILDERIC THOR (06.05.2021)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Los Disidentes Del Sucio Motel (LDDSM) : derrière ce nom étrange évolue un groupe français qui ne l'est pas moins, originellement arrimé à la chapelle stoner (dont il reste quelques traces) mais dont les travaux successifs - quatre albums en tenant compte du sujet de cette chronique et en laissant de côté les EPs "East Side Story" et "Demanbulation" - l'ont poussé sur des chemins moins balisés et capables de toucher un public plus large que le simple amateur de son velu. Ce n'est pas l'unique singularité de ce quintet qui a autant recours à une vaste palette vocale, que lui offrent ses trois chanteurs (dont Katia la claviériste et bassiste), qu'à des fragrances spatiales et progressives.

De fait, et nonobstant l'identité affirmée de ses créateurs, nous ne savons jamais trop à l'avance quel visage arborera chaque nouvelle offrande imaginée par LDDSM. Survenant presque cinq ans après l'acclamé "Human Collapse", "Polaris" ne déroge pas à la règle. A peine son titre suggère-t-il une dimension cosmique et l'expression sonore idoine. L'opus questionne sur les rapports entre l'homme et l'univers, concept qui se décline par le biais de dix pistes qui chacune possède sa personnalité propre. A l'exception de la très courte introduction, toutes oscillent entre quatre et six minutes environ, caractère trapu qui confère à l'ensemble des allures de bloc pourtant parfaitement homogène.

En filigrane se distingue le souci constant des Strasbourgeois de penser l'album dans ses moindres détails, tant dans ses multiples arrangements que dans sa progression et la répartition de ses chansons qui ne doit rien au hasard. Si les lignes vocales impressionnent et séduisent, puissant vecteur d'émotions (le plaintif 'Blue Giant', le déchirant 'Alpha Ursae Minoris'), riffs rugissants, rythmique aux allures de noueuse tectonique et synthés stellaires ('Earthrise') bétonnent ce "Polaris" à la fois râblé et délicat, tendu et lumineux.

Reflets d'un thème à la portée aussi dramatique que philosophique, les compositions s'enchaînent en un voyage parfois batailleur, à l'image de 'Blood-Planet Child', idéal pour lancer le menu, désespéré par moments ('Dark Matter') mais tout aussi atmosphérique ('The Key') et nourri d'une sève furieusement mélodique ('The Plague' et ses harmonies que ne renierait pas Queen). A un socle lourd ('Horizon'), LDDSM n'hésite pas à insuffler un souffle vaporeux, témoin la superbe pulsation finale 'The Great Filter' qui touche le cœur autant que l'âme.

Une fois l'écoute achevée, l'image d'un album pluriel et néanmoins compact se dessine. Exempt de toute faiblesse aussi car on devine qu'il est le fruit d'un long cheminement, d'une lente maturation. Et d'un effort collectif enfin, chacun des cinq musiciens y prenant sa juste part, jouant un rôle essentiel au sein d'une partition où tous les éléments s'emboitent avec force et fluidité. Plus encore que ses devanciers, "Polaris" saura enthousiasmer autant le bucheron que le mélomane épris de sonorités aériennes et psychédéliques.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/lddsm/





LISTE DES PISTES:
01. :-:o:-:
02. Blood Planet Child
03. Dark Matter
04. Blue Giant
05. The Plague
06. Alpha Ursae Minoris
07. Earthrise
08. The Key
09. Horizon
10. The Great Filter

FORMATION:
Nico: Chant / Guitares
Dany: Chant / Claviers
Greg: Batterie
Julien: Chant / Basse
Romain: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
LOS DISIDENTES DEL SUCIO MOTEL: Human Collapse
 
AUTRES CHRONIQUES
DEMANDE À LA POUSSIÈRE: Quiétude Hostile (2021)
BLACK METAL - Avec "Quiétude Hostile", Demande à la Poussière ne fait pas que transformer l'essai, il pousse encore plus loin le curseur d'une démence hargneuse qui néanmoins se conjugue à une fragile beauté.
CLIVE NOLAN: Song Of The Wildlands (2021)
ROCK PROGRESSIF - En adaptant un poème épique, Clive Nolan confirme son goût pour la narration. Oubliez les récitatifs et profitez de la musique, qui ne manque pas de souffle !
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT LOS DISIDENTES DEL SUCIO MOTEL
LOS-DISIDENTES-DEL-SUCIO-MOTEL_Arcane
Arcane (2013)
5/5
4/5
AUTRE LABEL / STONER
LOS-DISIDENTES-DEL-SUCIO-MOTEL_Soundtrack-Fro
Soundtrack From The Motion Picture (2010)
4/5
-/5
AUTOPRODUCTION / STONER
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021