ARTISTE:

PRINCESSES LEYA

(FRANCE)
TITRE:

L’HISTOIRE SANS FOND

(2021)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

HEAVY METAL

TAGS:
Happy, Théatral
"Princesses Leya nous fait passer un bon moment gorgé de bonne humeur et de légèreté au travers d'une aventure épique hautement loufoque et délirante."
DARIALYS (12.03.2021)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (2) commentaire(s)

Princesses Leya est un projet de metal parodique constitué de quatre joyeux lurons qui, à la base, étaient censés ne produire que du contenu sur scène. Covid oblige, la recette initiale a été revue, et c’est ainsi qu’est né le premier album du groupe, "L’Histoire Sans Fond". Au travers des 26 pistes du disque, les Princesses Leya imaginent une aventure complètement barrée sous fond d’heroic fantasy, rappelant fortement la narration et l’humour du Donjon de Naheulbeuk et la folie d’Ultra Vomit.

Car oui, de la folie, il y en a sur cet opus, comme en témoigne le script du disque. Après avoir fait des jeux de mots foireux, une bande d’amis se retrouve mystérieusement aspirée dans une dimension parallèle où Jingle Society, une multinationale possédant tous les médias, diffuse des musiques contenant un code réduisant le QI moyen de la population. Les quatre acolytes sont donc appelés à sauver ce peuple en se rendant dans un temple qui enferme une partition magique qui, une fois libérée, pourrait restaurer l’intelligence dans l’univers. Rien que ça ! Au programme, une douzaine de chansons, mais aussi pas moins de quatorze sketchs permettant à l’histoire d’avancer et de plonger les héros dans une forme d’escape game géant, dans lequel ils se devront d’avancer, d’étape en étape.

Sur le plan musical, bien que le groupe se revendique comme appartenant à la scène metal, ce genre n’est pas forcément évident au sein du disque. ‘Grâce A L’Alcool’ et ‘Tue Tes Parents’ officient dans le registre punk, ‘La Vieillesse’ et ‘The Twenty Seven Club’ dans le folk, ‘Destruction Vaginale’ dans la pop, ‘Ouais Ouais Ouais’ dans le disco funk… Mais en réalité, le style de musique importe peu. Le fond restant humoristique, la musique n’est qu’un vecteur servant à notre quatuor pour exprimer son humour loufoque.ded

Au sein de cette connerie ambiante, et malgré une autodérision permanente, musicalement le travail des quatre compères est très solide. Nous saluerons notamment la prestation de Dedo (Jamel Comedy club) et sa voix aux mille interprétations, parfois bluffantes, notamment dans le chant éraillé (‘Ustensiles’, ‘Single Lady Killer’, ‘Grâce A L’Alcool’). Le chant un peu forcé façon Pascal Obispo dans ‘Destruction Vaginale’ montre bien le talent d’imitateur et la largeur de la palette du chanteur, et à plus forte raison sur le titre ‘Balls Balls Balls’ qui mélange ‘Boys Boys Boys’ de Sabrina Salerno et ‘Links 2 3 4’ de Rammstein, (avec une magistrale imitation de Till Lindemann !), composant un cocktail hautement improbable.

Le groupe lui aussi est bien en place. Ça bastonne sur ‘Single Lady Killer’ avec une ambiance à la Gojira et de la double pédale puissante, ça détonne sur ‘Type Chelou En Capuche’ et sa rythmique punk, ça tabasse sur ‘Je Vous Emmerde Et Je Rentre’. D’ailleurs, on ne retrouve nul autre que Pierre Danel de Kadinja à la réalisation de l’album, et cela veut tout dire ! Au rayon des guests, nous avons aussi l’agréable surprise de retrouver Christophe Lemoine, connu pour être le doubleur du personnage Eric Cartman dans la série South Park.

Le délire va parfois un peu loin comme sur le poussif ‘Ouais Ouais Ouais’ où les paroles ne sont que des "ouais" sur fond de musique disco et où l’humour est parfois un peu puéril. Cela n’empêche pas le quatuor de faire quelques sorties remarquées comme sur ‘La Vieillesse’, titre folk sautillant parodiant Georges Brassens et marqué par des paroles à l’humour noir qui n'est pas sans rappeler le grand Didier Super.

Un peu à la manière de l’odyssée qu’est "The Pick Of Destiny" de Tenacious D, "L’histoire Sans Fond" nous fait passer un bon moment gorgé de bonne humeur et de légèreté où la musique se met au service de l’humour. Vivement la reprise des concerts afin de permettre à ce disque de révéler pleinement son potentiel !


Plus d'information sur https://www.facebook.com/zeprincessesleya/



GROUPES PROCHES:
ULTRA VOMIT, TENACIOUS D


LISTE DES PISTES:
01. La Malédiction Viking (Sketch)
02. Planète Chlamydia 4 (Sketch)
03. Le Type Chelou en Capuche
04. La Mission (Sketch)
05. Makeba
06. La Ziggurat (Sketch)
07. Balls Balls Balls
08. La Salle Sans Intrus (Sketch)
09. Ustensiles
10. Les Shitty Producteurs Zombies (Sketch)
11. Single Lady Killer
12. Goule Jazz (Sketch)
13. The Twenty Seven Club
14. Le Club des 27 (Sketch)
15. La Vieillesse
16. Bibliothèque Paf (Sketch)
17. Ouais Ouais Ouais
18. Décédés (Sketch)
19. Renaissance (Sketch)
20. Destruction Vaginale
21. Princesses Cocktails (Sketch)
22. Grâce à l'Alcool
23. Eric Baudelaire (Sketch)
24. Je Vous Emmerde et Je Rentre à Ma Maison
25. Home Sweet Home (Sketch)
26. Tue Tes Parents

FORMATION:
Antoine Schoumsky: Chant / Guitares
Cléo Bigontina: Basse
Dedo: Chant
Xavier Gauduel: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(2) COMMENTAIRE(S)    
 
 
THIBAUTK
12/03/2021
  0
Je ne suis pas du tout d'accord... On est vraiment bien loin de la poésie surréaliste et rêveuse de Philippe Katerine. La musique du groupe se base sur un punk / metal dont les harmonies sont pauvres, dont les riffs sont très basique et dont le rythme manque souvent martelé, manque de finesse et de variété. Les intermèdes sont nombreux... mais où est passée la musique. A ce titre, la reprise de Jaine est un exemple flagrant de ratage, même si je déteste cette chanson le problème n'est pas là... Le groupe en fait une reprise très scolaire, très similaire à l'originale, dont l'intérêt est limité, car les seul différence sont le rythme bourrin et les airs de punk adolescent.
TONYB
12/03/2021
  0
Aussi déjantés qu'un Philippe Katerine, c'est de la bonne humeur à tous les étages. Pas vraiment le genre de musique qu'on écoute en continu, mais en cette période morose, ça fait du bien!
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
MUSIC WAVES TOUCHE LE FOND AVEC LES PRINCESSES LEYA !
DERNIERE INTERVIEW
PRINCESSES LEYA (03 MARS 2021)
"L'Histoire sans Fond" est le premier album des Princesses Leya. , Music Waves ne pouvait pas ne pas rencontrer ce groupe pas comme les autres, même s'ils disent d’eux-mêmes qu'ils ne sont pas le futur du rock.
 
AUTRES CHRONIQUES
LABYRINTH: Welcome To The Absurd Circus (2021)
METAL MELODIQUE - Mettant en évidence des mélodies accrocheuses et une technique en place dans la grande tradition italienne du genre, "Welcome To The Absurd Circus" propose un solide album de metal progressif.
ZZ TOP: Antenna (1994)
HARD ROCK - "Antenna" permet à ZZ Top de s’éloigner de sa triplette cyber-boogie et de revenir vers ses racines en trouvant un bel équilibre entre ces deux périodes.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021